Trois musiciens sur quatre se plaignent durant leur carrière d’un trouble fonctionnel :
JOUER avec endurance, sans douleur et avec PLAISIR !

LAISSEZ votre COMMENTAIRE ci-dessous et le sujet que vous voudriez voir développé dans la prochaine vidéo et accédez DIRECTEMENT à une deuxième vidéo :

Posez votre question, une seule par commentaire afin que je puisse vous répondre précisément.

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

649 commentaires

  1. Dominique Rossi 3 mois ll y a

    comment garder le dos droit sans effort au violon ,assis

  2. Dominique rossi 3 mois ll y a

    quel est l’exercice de l’escrimeur avec l’archet?

  3. Dominique rossi 3 mois ll y a

    comment garder un maintien droit au violon?

  4. Dominique rossi 3 mois ll y a

    jje voudrais voir la deuxième vidéo

  5. Dominique rossi 3 mois ll y a

    comment gérer ses émotions ?

  6. Aldo 3 mois ll y a

    J’ai des douleurs dans le bras droit à la guitare et mon poignet semble raide. Avez vous des exercices pour remédier à cela ?
    ( je suis guitariste intermédiaire et droitier)
    Merci beaucoup

  7. Jeanne 4 mois ll y a

    merci

  8. Jeanne 4 mois ll y a

    Merci pour ces videos qui promettent d’etre tres enrichissantes. Je cherche a modifier ma posture pour eliminer des douleurs cervicales et brachiales m’obligeant pour le moment a stopper toute pratique musicale (piano).

  9. François Collas 4 mois ll y a

    Bonjour,

    Il y a trente ans j’ai mis fin à ma carrière de guitariste classique, suite à une dystonie de fonction de la main droite, due, je pense à un changement de technique . Principalement le majeur ne répond pas , il rentre à l’intérieur de la paume, notamment lorsque je jouais en pincé. En buté, c’est mieux, mais le geste n’est pas très naturel. Pour jouer des accords, je n’ai pas de soucis. A l’époque, j’avais rencontré Mr Chamagne, mais je n’ai pas eu la force mentale et la patience de suivre ses conseils.
    Depuis, je fais de la contrebasse, classique, jazz, ainsi que de la basse électrique. Je n’ai pas rejouer depuis tout ce temps de la guitare,mais j’aimerais retrouver cette main qui me fait défaut.
    J’ai du temps, et l’envie de ne plus porter cette grande frustration, et à plus de 57 ans se serait dommage de garder cet échec sans essayer d’y remédier.
    Merci de vos conseil, et de la marche à suivre
    Bien cordialement
    François Collas

  10. Josée Lefebvre 4 mois ll y a

    Bonjour vous êtes exactement le genre de personne que je cherche au Québec ;-) Je ne suis pas une musicienne professionnelle, loin de là, mais je pratique le piano 90 minutes par jour, tous les jours depuis 2 ans. J’ai 69 ans et j’ai attribué une douleur à la hanche droite à une forme d’arthrose mais depuis quelques jours je réalise que la douleur à la hanche et l’engourdissement du pied droit surviennent essentiellement quand je joue et que je dois utiliser beaucoup la pédale forte … J’ai baissé mon banc de piano peut-être un peu haut mais auriez-vous un ou des exercices qui pourraient m’aider ?

  11. Mayia 4 mois ll y a

    Bonjour ,

    Je joue de plusieurs instruments et ressens parfois des tensions douloureuses. J’arrive à éviter qu’elles s’installent en laissant quelques jours de côté un instruments. Que faire pour avoir plus d’endurance?
    Merci

  12. antho 5 mois ll y a

    Salut,
    Intéressante vidéo, merci. J’ai depuis peu des douleurs entre la seconde et la troisième articulation de l’index droit après de bonnes sessions de jeu plutôt localisé sur la gauche de l’articulation, dû je pense à une mauvaise tenue du plectre (ou peut-être la posture générale du corps) que j’utilise (assez intensivement) depuis 6 mois. Avant cela, pas de soucis car je jouais aux doigts. Cela commence à être gênant, je cherche des solutions.
    Bien à vous.

    • Auteur
      Marc 4 mois ll y a

      Bonjour,
      Je vous réponds dans cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=aWiSpbNQDf0
      A très vite,
      Marc

    • Auteur
      Marc 4 mois ll y a

      Vous sur-sollicitez l’articulation inter-phalangienne distale en serrant votre pouce contre l’index alors que l’index devrait aussi pousser contre le pouce et tout cela grâce à une musculature à la base du pouce et non pas en serrant du bout des doigts. De ce fait, vos ligaments latéraux sont étirés… et la douleur vous le signale.
      Ma réponse à l’adresse suivante : https://www.youtube.com/watch?v=aWiSpbNQDf0&t=86s
      Marc

      • antho 3 mois ll y a

        Salut Marc, et merci. J’ai mis un peu de temps à vous répondre, le temps d’essayer de mettre en place quelques nouvelles habitudes. Vos explications sont très justes.

        Pour être tout à fait exacte, c’est au niveau de l’articulation index droit InterPhalangienne Proximale (milieu du doigt) que se situe la douleur, mais ça ne change rien à vos conseils. Cela se réduit ces derniers temps, en forçant un peu de nouvelles habitudes de tenue du plectre je me rends compte qu’après une grosse séance j’ai beaucoup moins mal, et j’espère que ça va continuer à réduire. Je me demande si je ne devrais pas faire une pause d’au moins une semaine, mais c’est long :)

        D’abord je tente d’appliquer les tensions musculaires au bon endroit. Ces petits muscles adducteurs à la base du pouce et de l’index qui font la force de la pince, je pense qu’on les travaille naturellement mains gauche dès le début avec les barrés à la guitare. Mais mains droite il faut admettre que si il y a une manière académique de tenir le médiator, tous les guitaristes font un peu à leur sauce (parce qu’au fond c’est autant une histoire de confort de jeu, de précision, que de morphologie personnelle). La tenue à trois doigts ou avec majeur/pouce retire en précision et cela ne me convient pas du tout, mais certains parviennent assez bien (F. Zappa 3 doigts par exemple..). Bref, je tonifie un peu plus cette zone ce qui évite effectivement une flexion excessive de l’index vers le majeur quand j’appuie le plectre avec le pouce. J’essaye d’écarter plus index et majeur, en poussant l’index vers le pouce, et on voit bien ces fameux muscles apparaître.

        Il y a un autre point sur la tenue même du médiator, c’est qu’après toutes mes recherches j’ai aussi compris qu’il y a différentes manières de le pointer selon le style qu’on veut jouer, et le poignet fonctionne différemment aussi. J’avais beaucoup tendance à jouer en pince allongée (pouce sur index, index non plié, très relaxé donc…), qui est une façon plutôt destinée à la rythmique – ou au funk/blues rock en bloquant certaines cordes (mains gauche) pour laisser sonner d’autres bien choisies, mais toujours en frappant toutes les cordes mains droite, cela va bien sauf quand il s’agit d’accélérer : il n’y plus de précision, donc crispations et compensations. Ici le poignet légèrement cassé vers le bas, et l’avant bras ont tendance à pivoter.

        Lorsqu’on accélère, il semble judicieux (d’essayer) de penser à plier l’index, ramener la 3ème phalange sur la première phalange de l’index (sans exagérer) – et au lieu de faire pivoter le poignet ici, le garder droit à la base et le faire aller vers gauche et droite de la mains (un mouvement pas très naturel) pour accompagner un mouvement de pinçage de corde plus précis. C’est encore une histoire de tonus musculaire et de mauvaises habitudes. J’espère que je suis clair dans ces précisions…

        Merci beaucoup d’avoir consacré un peu de temps à cette question !

  13. Lolo 5 mois ll y a

    Bonjour
    Ma fille 12 ans, souhaiterait commencer le violon, mais elle a une grosse scoliose, port d’un corset la nuit et elle doit le porter le maximun la journée. Pour l’instant elle n’a pas de douleur au dos. Mais peut-elle envisager de faire du violon même avec une scoliose ?
    Je ne voudrai pas qu’elle soit obligée d’arrêter dans un an à cause de sa scoliose.
    Merci

  14. BILLOIN YVES 5 mois ll y a

    Bonjour,
    Je suis contrebassiste (72 ans ) et je viens de faire une sciatique pour la première fois est du à la contrebasse

    merci

  15. Gréciet Valérie 5 mois ll y a

    Bonjour,
    Je vous remercie pour vos précieuses explications.
    J’ai 48 ans et je débute à la guitare. Depuis quelques mois, je ressens une douleur vive à la coiffe de l’épaule gauche et celle-ci est en position élevée par rapport à l’épaule droite.
    Cette douleur irradie jusqu’aux cervicales et me donne des migraines.
    Je fais des séances kiné et ostéo mais rien n’y fait, mon épaule gauche est constamment en position surélevée.
    Que me conseillez vous de faire?
    Je vous remercie
    Valérie

  16. Bruno 6 mois ll y a

    Super , je me suis mis à la trompette j’ai 59 ans cela peut il abimer les cordes vocales ? Merci

  17. Vincent 6 mois ll y a

    Bonjour
    Heureux de vous avoir vu en vidéo j’aimerais avoir des explications relative à la liberté d’expression musicale et une technique me facilitant l’atteinte des notes aiguës
    Je joue à la trompette et je pourrais dire que je suis débutant
    Merci de nous donner des informations pour nous aider

  18. TARROUX Guilhem 6 mois ll y a

    Bonjour, je n’arrive pas à avoir accès à l’atelier: La main droite du guitariste…
    Merci!
    Guilhem

  19. corine 6 mois ll y a

    Bonjour,
    Je tiens à vous féliciter tout d’abord pour la qualité de vos vidéos!
    Je suis pianiste , et je souffre d’un surmenage musculaire des avants bras depuis un an (un stade 4 au début si j’ai bien suivi votre vidéo). Après plusieurs séances de physiothérapie antalgique, de massages, je me suis sentie beaucoup mieux , j’avais donc décidé de reprendre le piano. Tout se passait bien au début, mais je ne sais pour quelles raisons, les douleurs sont réapparues (notamment le soir au coucher!).Je ressens une sorte de tension permanente au niveau de la loge thénar avec une limitation de l’abduction du pouce droit, une lourdeur des mais et parfois des douleurs diffuses des avants bras….Les médecins n’ont plus grand chose à me proposer… Faudrait-il que je reprenne des séances de kiné? Ou que j’arrête le temps de me sentir mieux? Et si les douleurs reprenaient encore à la reprise??? Je ne sais plus quoi faire!
    Merci de me répondre

    • Auteur
      Marc 6 mois ll y a

      Bonsoir,
      L’ergonomie du geste instrumental me semble en effet importante à revoir, seul le réajustement de votre technique dont la bonne prise en charge du port de vos bras grâce à la bonne utilisation de vos épaules sera bénéfique. Associée à la révision de votre technique pianistique (équilibre de la main), le port d’orthèses de repos peut être également bénéfique en parallèle. Le repos seul ne changera pas vos équilibre et le risque de rechute sera en effet élevé.
      Marc

  20. Cote 6 mois ll y a

    Bonjour
    Mon fils de 16 ans violoncelliste en cycle 3 souffre de grosses douleurs au niveau des deux bras ..des épaules aux doigts ..on lui a diagnostiqué un syndrome du défilé cervical thoraco brachial qui il y a un an n’était présent qu’à gauche et maintenant est bilatérale ..Il a peur de jouer et d’avoir mal ..Il n’a rien fait du tout en dehors des cours et de l’orchestre dans lequel il joue ..il en est malheureux …Est ce que ce syndrome est fréquent chez les musiciens? Que faire pour le soulager ..? Il en est à 40 séances de kiné sans succès ..

    • Auteur
      Marc 6 mois ll y a

      Bonsoir,
      Le syndrome du défilé thoraco-brachial est en effet fréquent chez les musiciens.
      La cause principale est le fait de relâcher excessivement les épaules, ce qui crée des tensions au niveau des muscles scalènes à travers lesquels passent des nerfs et des artères innervant et irriguant les membres supérieurs.
      La raison est souvent une recherche de la part du musicien de détente de ses épaules car on lui a demandé à plusieurs reprises de les relâcher.
      Il s’agit là d’une erreur pédagogique si fréquente visant les élèves un peu crispés.
      L’élève appliqué le fera excessivement et les séances de kiné visant encore le relâchement ou le fait de tirer ses épaules en arrière n’arrangera généralement rien à la situation.
      La solution est de retrouver un équilibre physiologique de sa ceinture scapulaire en situation de jeu, au violoncelle.
      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions.
      Cordialement,
      Marc Papillon

  21. Daems Gilles 7 mois ll y a

    Bonjour
    Je suis guitariste, pour le moment surtout professeur. Après une année de recherches infructueuses auprès de médecins et de kinés, une physiothérapeute m’a finalement diagnostiqué une dystonie de fonction et je suis depuis 4 mois suivi ici à Bruxelles par une kiné qui a étudié avec Philippe Chamagne. J’ai acheté votre livre « la main du guitariste », cependant je trouve qu’il manque pour certains exercices des explications supplémentaires, une ou 2 photos ne montrant pas nécessairement assez (le plus simple serait des courtes vidéos montrant les mouvements). Ma kiné m’aide, mais pour le moment il n’y a pas de véritables progrès, à part une prise de conscience, depuis le dos jusqu’aux doigts.
    Mon problème : l’index de la main droite ne revient pas à la position neutre après avoir joué, surtout quand il doit alterner avec le majeur (ou l’annulaire). Pour le moment, j’essaie des doigtés de substitution (m-a au lieu de i-m) mais ce n’est évidemment pas possible dans tous les cas et de surcroît, il me faudra longtemps pour retrouver avec ces nouveaux doigtés la vitesse que je possédais avant

  22. Stephie 7 mois ll y a

    Bonjour
    Je suis totalement musicienne amateur.
    Reprise piano il y a deux ans et demi. j’ai découvert vos vidéos et des éléments qui me parlent beaucoup et me relaxent.
    douleurs dans les deux mains l’année passée et à nouveau cette année. Sensation brutale d’une crampe et de la main qui lâche / douleurs ensuite.

    Donnez vous des conseils vidéos à des gens de mon niveau ?
    Ou alors où puis je m’adresser ?

    Merci de votre réponse.
    Bonne journée

    • Auteur
      Marc 7 mois ll y a

      Bonjour,
      Je m’adresse essentiellement aux musiciens professionnels car leurs demandes sont urgentes et récurantes.
      Je prône la prise en charge du musicien par le musicien lui-même.
      Le musicien professionnel a de par son expérience beaucoup d’éléments en tête et en corps pour résoudre les obstacles qu’il rencontre.
      Il existe cependant des erreurs pédagogiques qui l’éloignent de la solution. Il est donc important de démasquer ces erreurs.
      L’exemple le plus fréquent est cette recherche excessive de relâchement/ détente du poignet qui est la cause de nombreuses pathologies professionnelles du musicien.
      Tant que le musicien recherche la détente pour essayer de ne plus avoir mal… au poignet… alors il se trouve dans une impasse.
      Mon action est donc précisément là faire le lien entre anatomie et technique instrumentale.
      Tout cela fonctionne parfaitement pour les musiciens amateurs qui reçoivent les mêmes conseils de la part des mêmes musiciens professionnels.
      La seule différence est que le musicien amateur finit par faire une vraie pause dans sa pratique que le musiciens professionnel ne peut se permettre.
      Vous êtes la bienvenue si vous avez des questions, je serai ravi de vous orienter au mieux.
      Marc

  23. Vuillerod 7 mois ll y a

    Bonjour,
    Je trouve enfin quelqu’un capable de formaliser ce qui me venait à l’esprit depuis de nombreuses années.
    Bravo!
    Bien sûr, je ne suis pas exsangue de cette vigilance et des attentions dont vous parlez et à mon niveau, j’aimerais développer plus encore la « curiosité » musicale (répertoire, composition, actualité, autres procédés pédagogiques, etc.)
    Preneur de la suite de vos vidéos
    Cordialement,

  24. celine 7 mois ll y a

    Bonjour,

    Merci pour votre site et vos conseils, que je cherchais depuis quelques années.
    Je souhaite reprendre la trompette après plusieurs années d’arrêt. J’ai des douleurs au niveau des dents avec une impression d’avoir mes dents qui se serrent les unes contre les autres. Est ce possible que la trompette agisse sur la position des dents ?
    Est il possible de jouer de le trompette sans modifier l’implantation dentaire ? Dans ce cas, est ce que vous connaitriez un professionnel sur la région auvergne.rhone alpes pour m’accompagner (proximité de clermont ferrand de préférence) ?
    Merci pour vos précieux conseils.

    • Auteur
      Marc 7 mois ll y a

      Bonsoir Céline,
      Il est heureusement possible de jouer de la trompette sans désorganiser les dents.
      La langue joue souvent un rôle important.
      Dites m’en plus et je tacherais de vous orienter au mieux.
      Marc

  25. Sylvie Renard 7 mois ll y a

    Bonjour, je joue de la clarinette en amateur depuis 6 ans. Depuis le début j’ai mal au pouce au niveau du poignet, cette douleur s’étend dans mon avant bras et ensuite dans l’épaule. J’ai aussi des tendons sauteur au niveau des doigts (les majeurs). J’ai bien cherché d’autres positions pour effacer ces douleurs mais je ne les trouve pas. J’ai vu un spécialiste de la main qui « s’en fout » car ça ne fait pas partie de mon travail, je suis graphiste et pour cela il me propose des injections de cortisone.
    Je préfère avant essayer autrement, pouvez-vous m’aider et me donner quelques conseils?
    D’avance, je vous remercie
    Sylvie

    • Auteur
      Marc 7 mois ll y a

      Bonjour Sylvie,
      Les doigts à ressaut sont souvent mal considérés et il est souvent dit qu’il n’y a pas grand chose à faire au niveau fonctionnel.
      Les injections sont proposés lors que le nodule au niveau de la poulie du tendon fléchisseur est vraiment douloureux.
      Parfois l’infiltration est nécessaire mais souvent il est important d’optimiser le geste de l’épaule en passant par le poignet et le pouce afin de limiter la contrainte au niveau du doigts qui souffre de ce ressaut. Ainsi le nodule peut diminuer voir disparaitre.
      Dites m’en d’avantage et je tenterai de vous aider au mieux.
      Marc

  26. Oudoul-fontaine dorian 8 mois ll y a

    Bonjour , je suis un jeune guitariste électrique de 24ans (10ans de pratique) Etudiant au conservatoire de Nîmes depuis 3 ans. Plus clarinettiste depuis 2ans

    Cela fait maintenant 2 ans que j’ai mal a l’épaule droite, ça me prend aussi le trapèze droit et évidemment le petit pectoral. Car cela fait 10ans que je joue avec l’épaule droite relevé et verrouiller vers l’avant. Deplus avec une guitare demi caisse (Es 335 qui est un modèle assez costau). Je rencontre surtout le problème en position assise.

    je ne peux plus subir ses douleurs, c’est pourquoi je me suis trouvé un super ostéopathe ainsi qu’un acupuncteur mais j’ai bien conscience que le problème vient de ma posture. J’effectue alors pas mal de recherche la dessus. Et fait une pause depuis quelques jour pour guérir l’inflammation.

    Si je reste dans cette situation plus longtemps je vais déprimer définitivement!

    Si je ne fais rien pour réduire ces douleurs je n’atteindrais jamais un niveau monstrueux et ainsi passerais à cotes de celui que j’aimerais devenir.

    Si j’étais débarrassé de mes douleurs je travaillerais d’avantage, multiplierais les projets et me lancerais surement professionnellement à terme.

    ce qui m’enthousiasme le plus c’est de progresser.

    Je vous remercie Beaucoup,

    Dorian Oudoul-fontaine

    • Auteur
      Marc 7 mois ll y a

      Bonjour Dorian,
      J’aime votre détermination et votre message me touche alors, sachez que l’on arrête pas un telle aventure pour une histoire d’épaule.
      Pouvez-vous m’en dire plus et je vous donnerai des pistes pour aller de l’avant. Ecrivez-moi en message personnel : [email protected]
      A très vite,
      Marc

  27. Nad 8 mois ll y a

    Super

  28. josé 8 mois ll y a

    Bonjour,
    Je suis guitariste professionnel et je n’arrive pas à me débarasser de douleurs au muscle petit rond dans l’épaule droite.
    Merci d’avance pour vos éventuels conseils.

    • Auteur
      Marc 8 mois ll y a

      Bonjour Maxime,
      Lorsque les musiciens arrivent avec autant de précisions, je reste à l’écoute de son histoire : quelle est la douleur principale, depuis quand, quand est ce que cela arrive, est-ce permanent, qu’est ce qui vous soulage le plus … pouvez-vous me partager plus de précisions afin que je puisse vous orienter ?
      Merci,
      Marc

  29. Dennemeyer 9 mois ll y a

    Bonjour
    Je suis flûtiste (flûte traversière)et j’ai depuis un certain temps mal à l’épaule droite ainsi que dans le haut du bras et la nuque n’y a pas échappé. Tout ce qui pourrait mener à une tendinite. Mais ce qui m’inquiète le plus c’est que après 1 ou 2 heures d’exercices le 4ème doigt de ma main droite se bloque et si cela ce passe pendant un concert, c’est mal parti. On peut éliminer le canal carpien, s’est déjà fait. Je pense que vous pouvez m’aider.

    Chrichri

    • Auteur
      Marc 9 mois ll y a

      Bonsoir,
      Oui en effet, cela ne ressemble en rien au syndrome du canal carpien.
      Le plus simple serait que vous regardiez la vidéo sur la flute, vous auriez certainement de éléments de réponses et ensuite nous pourrions ajuster ensemble :
      https://thejoyofplaying.com/flutiste
      Tenez moi informé dès que vous en avez besoin,
      Marc

  30. grasso 9 mois ll y a

    BONJOUR PEUT TON AVOIR DES ELEMENT SUR VOTRE METHODE [email protected] cldt.

  31. François 9 mois ll y a

    Violoncelliste amateur âgé je souffre de plus en plus de douleurs au niveau de l’avant-bras gauche, du coude gauche et du haut du bras gauche . J’ai été opéré, suite à une chute il y a 5 ans, d’une suture de la coiffe des rotateurs de l’épaule gauche et d’un dégagement du nerf cubital au niveau du coude .
    Intéressé par votre présentation, quels exercices de relaxation puis-je envisage ? D’avance , merci Eric

    • Auteur
      Marc 9 mois ll y a

      Bonsoir Eric,
      Pourquoi cherchez vous à vous relaxer ?
      Pensez-vous avoir besoin de vous détendre, de diminuer le niveau du stress négatif ?
      Sentez-vous que vous avez besoin de vous tonifier malgrè votre tendance à vous crisper ?
      Merci de développer vos perceptions pour que je puisse vous orienter.
      A très vite,
      Marc

  32. Dieux 10 mois ll y a

    C’est une tres belle formation.

  33. Eric 10 mois ll y a

    Tout d’abord, félicitations pour votre travail et tous les sujets que vous abordez d’une façon vraiment intéressante. Néanmoins, pourriez-vous m’éclairer sur une contradiction qui m’a frappé lors du visionnage de la vidéo sur “ David Oïstrakh plays Tzigane de Ravel “ où vous parlez à un moment des muscles des doigts ( autour de 7’30) alors que dans votre autre vidéo  » Y a t-il des muscles dans les doigts? vous sembliez dire que les doigts ne possèdaient pas de muscles. Merci pour votre éclairage. Cordialement. E.Pichot

    • Auteur
      Marc 10 mois ll y a

      Bonjour Eric,
      Je parle en effet de la tenue des poignets pour favoriser la disponibilité des doigts, des muscles des doigts qui se trouvent en effet dans les avant-bras et dans les paumes.
      Dans les doigts se trouvent les tendons des muscles des doigts, fléchisseurs et extenseurs qui sont entre autres de longs muscles qui partent des coudes.
      Regardez la vidéo suivante :
      https://thejoyofplaying.com/anatomie-fonctionnelle-de-la-main
      Merci pour votre intérêt et restons précis en effet !
      Marc

      • Eric 10 mois ll y a

        Merci encore pour ces précisions et pour votre réactivité. E.P

  34. Bess 10 mois ll y a

    bonjour Marc..je suis clarinettiste professionnel depuis 20ans et je joue dans un opéra. depuis 6mois j’ai commencé à perdre le contrôle de mes lèvres inférieurs et je suis arrivée au point de ne plus tenir les sons droits. ça fait des tremblement et c’est affreux car j’ai plus d embouchure… tu peux donner ton e mail je suis nouvelle sur le site et je ne sais pas comment ou où envoyer mon vidéo. Merci…

    • Auteur
      Marc 10 mois ll y a

      Les tremblements peuvent être signes de fatigue et de manque de stabilité…
      [email protected]
      A très vite,
      Marc

  35. Jean denis 11 mois ll y a

    C’est une tres belle formation.

  36. Desplébains 11 mois ll y a

    Bonjour
    Je viens de découvrir votre vidéo. Je ne suis pas musicienne pro mais amateure. Je joue du saxophone soprano et cette année je viens en plus de me mettre au tenor. Il y a 6 ou 7 années, j’ai eu une tendinite à l’épaule droite. J’ai eu des séances de kiné+ostéo et cela s’est amélioré. Depuis je n’ai presque plus mal. Mais cette année j’ai commencé le ténor (mauvais instrument que l’on m’a prêté) et j’ai un tendinite au coude droit. Faire un effort en utilisant le coude me fait mal. Qu’en pensez-vous ?
    Merci pour votre réponse

    • Auteur
      Marc 10 mois ll y a

      Le changement d’instrument est souvent un moment délicat que le musicien doit faire avec grande conscience.
      Le sax ténor exige une main droite plus basse et le piège est de baisser l’épaule correspondante pour accéder aux clés !!!
      Suivez ce lien :
      https://thejoyofplaying.com/saxophoniste
      Et merci pour votre confiance,
      Marc

  37. Manuel Simonnet 11 mois ll y a

    Bonjour Marc

    L’atelier trompettiste est il encore accesssible quelques part ? J’ai essayé depuis votre vidéo YouTube mais sans succès …

    Cela m’intéresse beaucoup car je souhaite acquérir plus d’adsurance, régularité et facilité dans mon jeu

    Merci

  38. rancois 12 mois ll y a

    exercices physique pour renforcer les mucles qui pourais compencer á la tendininite

  39. gaurier 1 année ll y a

    Bonjour,
    Je suis corniste amateur; j’ai 70 ans cette année et j’ai toujours travaillé régulièrement mon instrument à raison d’une heure et demi chaque jour; or, depuis un an je suis gêné par l’apparition de tremblements lors de sons tenus; je n’arrive plus à tenir des sons droits sans ces ondulations sonores: lèvres, bouche, mâchoire, etc… difficile à localiser précisément; lorsque je bloque la nuque avec la main droite, tout se calme: si je pose le pavillon sur la cuisse droite en position assise, idem… Le pire étant en position debout. En position couché, aucun symptômes.
    Tout cela difficile à exprimer par écrit; je peux, le cas échéant vous faire parvenir une video sans doute plus évocatrice.

    • Auteur
      Marc 12 mois ll y a

      Bonjour,
      Le masque et les lèvres sont des groupes musculaires qui peuvent en effet se détonifier avec le temps et des tremblements peuvent apparaitre.
      Les tremblements signent dans la plupart du temps un manque de stabilité.
      Envoyez-moi une vidéo en effet et je vous donnerai mon point de vue.
      A très bientôt !
      Marc

  40. Tigano 1 année ll y a

    Bonjour je suis hautboïste, et je voudrais suivre votre cour por l’ hautbois, mais sur youtube je n’ arrive pas a faire le règlement, et l’ inscription. Je cliqué sur « i » sur la page youtube mais je ne pas de reponse. Vous pouvez m’aider svp?

  41. Bilodeau Priscille 1 année ll y a

    J’ai mal aux bras à chaque fois qu’en j’ai un concert important en vue. Jouer des pièces rapide sont très difficile et des fois l’an douleurs m’empeche De dormir
    Aussi je suis pianiste et jouer longtemps paralyse certains mouvements.

    • Auteur
      Marc 1 année ll y a

      Bonjour Priscille,
      La préparation d’un concert peut fatiguer en effet le corps pour des raisons de temps de travail et surtout pour des raisons d’ergonomie du geste, c’est à dire dece que vous appelez technique… Regardez la seconde vidéo et mettez en place le système à la racine : vos épaules, vous trouverez déjà plus d’endurance… Tenez moi informée !
      Marc

  42. Gisèle Savaria 1 année ll y a

    Je suis atteinte de dystonie, plus exactement de la crampe de l’écrivain, c’est-à-dire des mouvements involontaires de la main (droite). Je joue de la guitare et cela m’handicape grandement. J’ai même pris l’habitude d’utiliser la souris de l’ordi avec la main gauche à cause de ces mouvements (fléchisseurs). Je joue déjà beaucoup moins et dernièrement les mouvements se sont intensifiés et cela m’empoisonne la vie pour d’autres activités aussi. Pensez-vous pouvoir m’aider?
    Merci,
    Gisèle

    • Auteur
      Marc 1 année ll y a

      Bonjour Gisèle.
      Envoyez-moi si vous le souhaitez une vidéo et nous ferons le point ensemble.
      A très bientôt,
      Marc

  43. Fernanda 1 année ll y a

    Bonsoir, Marc! Je suis kiné e Je travaille avec la Reeducation Posturale Globale (RPG) e la méthode GDS. J’abite in Italy, mais Je suis brésilienne. J’ai une patient avec la dystonie de fonction (musicien) – épaule droite. Nous pouvons parler sur ma patient? Je ne parle pas Français bien, mais Je ne compris bien. Je parle Anglais, Portugais et Italien aussi. Vous parlez Anglais? Merci e a bientot! Fernanda.

  44. Lydie COUSIN 1 année ll y a

    Bonjour,
    Votre vidéo me redonne un peu l’espoir de pouvoir jouer sans souffrance. J’ai 57 ans et je pratique la guitare classique depuis 13 ans. Je souffre d’une contracture au niveau de l’omoplate gauche, de douleurs cervicales et surtout d’une douleur au poignet gauche qui n’est plus supportable quand je joue. Cette douleur c’est accentuée cet été : je travaille en ce moment  » la Catedral » de Augustin Barrios Mangore, morceaux qui se joue principalement dans les aigues, ce qui me fait forcer le poignet en flexion (j’ai plutôt de petites mains, cela peut-il être un handicap dans ma progression technique ?). Je suis gauchère, mais je joue avec une guitare droitier. Ma douleur se situe au niveau du fléchisseur ulnaire (je me réfère aux schémas dans votre livre « la main du guitariste »); douleur qui remonte dans tout le bras et jusqu’à la cage thoracique à gauche. Les huiles essentielles, les pommades anti inflammatoire, ou la cortisone ne me soulage pas.
    J’ai lu votre livre avec attention et je fais les exercices préparatoires hors instruments, mais je ne suis pas sure de bien positionner mes poignets surtout lors de l’extension avec inclinaison ulnaire (ce qui me réveille la douleur). Peut être faut-il que j’attende que la douleur régresse avant de faire ces échauffements ? Ma kiné m’a conseillé de faire des étirements, mais c’est trop douloureux. Ça fait une semaine que je n’ai pas touché à ma guitare et c’est déjà trop long. C’est pourtant une guitare que j’ai fait faire par un luth, avec un diapason à 63, un manche plus étroit avec touché radius 16″ (ce pour faciliter le jeu des petites mains). Et je ne peux pas imaginer devoir arrêter la musique.
    Pensez-vous pouvoir m’aider ? Merci d’avance.

    • Auteur
      Marc 1 année ll y a

      Bonjour Lydie,
      Envoyez-moi une vidéo et je vous donnerai mon point de vue.
      A très bientôt,
      Marc

  45. Didier 1 année ll y a

    Bonjour M. Papillon,
    je suis guitariste amateur (56 ans) et m’efforce depuis des années (au moins 20 ans) de surmonter des difficultés de main droite, que j’ai fini avec l’aide de mon professeur actuel (qui m’a suggéré de m’adresser à vous et de consulter vos ouvrages) de circonscrire à celle-ci : mouvement involontaire (réflexe) de l’index, qui remonte tout seul lorsque je joue le majeur – le phénomène s’accentuant avec la vitesse. Tous mes efforts de rectification de la position, de décontraction, etc. n’aboutissent pas. Je ne parviens pas à éviter ce mouvement réflexe qui désorganise tout le jeu de la main droite (me fait rater les cordes, m’interdit la vitesse, etc.). Je ne sais pas si vous pouvez répondre à cette demande par simple mail. Je serais disposé à me déplacer à Paris, pour une consultation, mais cela serait-il possible ? Merci de votre éventuelle réponse.

    • Auteur
      Marc 1 année ll y a

      Bonjour Didier,
      Envoyez-moi une vidéo et je vous donnerai mon point de vue.
      A très bientôt,
      Marc

  46. Bonjour Mr Papillon,

    Je pratique le Human Beatbox ( Percussion Vocale ) depuis 17 ans.

    Il se trouve que depuis 2 ans je souffre de douleurs au bas du dos, des tensions au niveau des cervicales etc … J’ai également eu plusieurs lumbagos.

    En réfléchissant et en me regardant devant un miroir, j’ai pu constater un problème de posture et peu être également de respiration.
    En faisant quelque recherches, j’ai découvert vos vidéos et j’aimerai savoir si vous proposiez des consultations dans votre cabinet svp ( ça pourrait être très enrichissant ).
    Je pense que votre analyse serait déterminante

    J’essaie d’échanger avec des personnes pratiquant la même discipline mais personne n’arrive à me conseiller précisément.
    Cette discipline est assez nouvelle à ce niveau.

    Je pense que mes problèmes sont similaires à ceux des musiciens à vent
    Je pense que ce sont des problèmes de respiration
    De positionnement de la langue etc …

    J’espère vivement que vous répondrez à mon message svp

    Très cordialement

  47. dominique briata 1 année ll y a

    bonjourj est trouver votre video par hasard je suis bassiste et luthier j est garder une tendinite thenosynovie pendant 12 an inpossible de jouer sans douleur main droite attaque cordes cette tendinites etait apparue d un seul coup apres trop de travaille a la basse et j est sentie comme ci on me renter ue aiguille entre le maj et l annulaire et je n est pas pue me soigner j est vue des doc ils me disait que j en avait trop fait et j est vecu comme ca mon travaille de luthier j est develloper ma main gauche un maxi. apres mon divorce j est decider de me soigner serieusement et je suis aller voir a marseille jean noel theron qui s occupe aussi de la main du musicien c est lui qui ma diagnostiquer ca j est changer toute ma maniere d attaquer les cordes et de position c est par la guerison que j est pue faire ca car mon cervau etait bloquer dans la douleur et m avez mener a une depression severe ou je ne pouvez plus du tout jouer ni travailler aujourd huit je n est plus aucune douleur a cette endroit je suis totalement guerie car j est changer toute ma facon de jouer technique je suis renter dans un groupe et au debut je renter et mal a la main et petit a petit les douleur on totalement disparue je fait attention a etre le plus detendue possible en etant luthier j est fabriquer un outil sur ma basse qui me permet de poser mon avant bras exactement comme un guitariste de flamenco ce qui est genial pour moi biensur. aujourd huit j est un probleme au niveau du pouce poigner souvent ca tire un peu juste une petite gene et c est en jouant que cette gene disparer a ne rien conprendre et 2 jour apres elle revient doucement je fait tres attention a la tendinite de quervaint je ne c est pas comment faire disparaitre cette tenssion qui est lier a ma nouvelle technique ce peu etre de l artthrose? j est 52 ans et j est commencer la basse a 15 ans j est comprit que les tenssions sont a l origine de la douleur car lorsque je suis tendue on dirait que tout est souder et la je me blesse pouvez vous me dire pourquoi la douleur du pouce disparer en jouant? je suis heureux deja de repouvoir jouer et j aimerer redevenir pro sans y aller comme un fou mes mon pouce m inquiete un peu comme un alerte je vous remercie par avance de pouvoir m eclairer votre metier est genial ci j avait pue voir cette video il y a 15 ans!!!!!amicalement dominique briata

  48. Jo 1 année ll y a

    Je découvre et je suis preneur pour surmonter mes problèmes de pose d’un bridge inadapté.
    Pour un trompettiste c’est une catastrophe.
    Note : je n’arrive pas à creer un compte.
    Amitiés musicales

  49. clari 1 année ll y a

    Bonjour, il est possible que je me fasse opérer du canal carpien . Je suis bassiste est-ce que après l’opération je pourrai de nouveau jouer,comme avant( je joue environs une heure par jour au minimum) …

  50. Guffroy 1 année ll y a

    Merci pour cette vidéo, je rencontre des troubles musculo-squelettiques généralisés depuis 6 mois, j’avance peu à peu dans mes recherches mais je suis limité dans ma rééducation car les problèmes sont multiples. (problèmes insertion tendon d’Achille, (tendinites??) douleurs entre l’homoplate droite et la colonne vertebrale (contraction musculaire??) douleur à l’épaule droite, points dans tout le dos, douleur au genoux gauche qui arrive.
    Je suis guitariste et professeur de guitare mais je ne sais pas trop quoi faire car j’ai peur d’aggraver les choses plutôt que de les améliorer…
    Je suis allé à la clinique des musiciens et j’ai obtenu le rapport de la visite pluridisciplinaire que je vous ai envoyé.
    J’y suis allé à l’origine pour mes douleurs entre l’omoplate droite et la colonne vertébrale, mais depuis, les autres problèmes sont apparus alors que je n’ai rien fait de spécial. J’ai juste essayer de continuer à vivre normalement et je n’ai pas joué de guitare. Je cherche également des solutions pour faire des choses basiques comme lire, ou jouer aux jeux vidéos, mais dès que je trouve une solution pour contourner une douleur, une autre douleur apparait ailleurs….
    Bref, celà fait maintenant 5 mois que ça dure et je commence à être épuisé psychologiquement.
    Juste une question pratique, je ne retrouve plus la liste des formations par thème sur le site thejoyofplaying, et je n’arrive plus à comprendre l’organisation entre http://www.artistesperformance.com, https://thejoyofplaying.com, Plaisir de jouer, les livrets « Si vous ne deviez retenir qu’1 chose »…
    j’aurai bien aimé être présent pour la journée que vous faites sur Paris mais je travaille ce jour etc omme je n’habite pas Paris c’est compliqué.
    Je pense prendre une séance de Coaching avec vous pour débroussailler un peu tous mes soucis et questions (j’ai fais pas mal d’examen : radios, échographie etc.)
    Comment fait-on pour planifier un rdv ?
    Merci par avance pour votre réponse.

  51. Baptiste 1 année ll y a

    Merci pour cette première vidéo !

  52. Baptiste 1 année ll y a

    Bonjour,

    Je suis pour ma part batteur depuis maintenant 17 ans, j’ai fait le conservatoire (jazz, musiques impros) et suis actuellement professeur dans plusieurs écoles de musique… J’ai des douleurs devenues chroniques depuis à peu près aussi longtemps, surtout à partir du moment où j’ai commencé une pratique quotidienne intensive (il y a de çà une 10 zaine d’année).

    Mon principal problème étant les douleurs à la nuque et aux épaules, liées au fait de devoir porter ses bras en permanence lors du jeu.
    Je sais que je compense probablement un manque de tonus, soutien des muscles du buste (grand dentelé, dorsaux, abdos…) et que j’ai tendance à porter par au dessus par les trapèzes, épaules.. au lieu de porter par en dessous, avec mes muscles posturaux. Il s’en résulte beaucoup de tensions, contractures, voir blocages dans cette région nuque/épaule et d’autres douleurs annexes comme le poignet gauche qui finit immanquablement par devenir très raide, figé.

    Je joue également d’autres instruments : notamment le piano, la basse électrique, les percussions digitales et rencontre les mêmes problèmes : douleurs de nuque (trapèzes), une main gauche douloureuse (entre le radius et le cubitus en face externe), avant bras gauche tendu. Je précise que je suis pourtant droitier et utilise beaucoup plus cette main donc…

    J’ai tenté de trouver des solutions, j’ai vus des kiné, ostéo, posturologue (podologue, orthoptie, orl), fait des séance de technique Alexander….Je suis également un peu familier de le kiné appliquée aux musiciens : nous nous étions rencontré une fois à Paris à la cliniques des musiciens, j’ai lus quelques livres de Chamagne, Coralie Cousin, Marie Christine Mathieu + une petite formation de 2 jours avec cette dernière… j’ai souvent eu du mieux sur l’instant, mais n’ai pour l’instant pas réussi à inscrire ces changements dans la durée, de manière clair et efficace. J’ai fait par ailleurs des scanners des régions cervicales et poignets et aucuns défauts structurels évidents n’a été mis en lumière.

    Sur votre chaine Youtube j’ai été intéressé par votre atelier spécialement adressé aux batteurs « Batteur à vous de jouer », malheureusement quand je clique sur le lien, cela me renvoie vers une page d’erreur 404… Y a t’il une autre possibilité d’y accéder ? J’ai pus constaté que quel que soit l’atelier « instrument », le problème semble le même : erreur 404…
    Peut être pouvez vous me conseiller d’autres vidéos sinon ?

    Ces douleurs m’handicape beaucoup que ce soit au quotidien, ou dans ma pratique d’enseignant/musicien. Le plaisir de jouer à céder la place à la peur de se faire mal, au doute (suis je vraiment fait pour çà?)… J’aimerai enfin parvenir à trouver des solutions simples, efficaces et pérennes à mon problème et ainsi reprendre confiance et plaisir dans ma pratique !

    Merci d’avance de vos réponses !
    Baptiste

  53. David 1 année ll y a

    Bonjour,
    Je suis guitariste, et j’ai l’annulaire et l’auriculaire de la main gauche (qui tient le manche) engourdis depuis 2 jours, suite à quelques accords barrés trop forcés… Il m’arrive aussi souvent de me réveiller avec les 2 avant-bras engourdis. Pensez-vous que cela passera avec du repos et de la préparation (étirements etc…), ou dois-je penser à consulter un médecin au plus vite ? (suite à des recherches, je pense à une compression du nerf cubital).

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

  54. DIEZ Jena-Claude 1 année ll y a

    Bonjour M. Papillon,
    je vous remercie pour cette vidéo. je vous ai déjà vu en vidéo en fait, expliquant votre travail, que je trouve super.
    En ce qui me concerne, j’ai 59 ans et je suis guitariste amateur et autodidacte depuis l’âge 15 ans, mais mon instrument fut surtout l’accordéon (je n’en joue plus depuis longtemps). J’avais suivi des cours pour tout le cursus « académique »de nombreuses années dans une école de musique dédié à l’accordéon à Toulon.
    Depuis 3 ans j’ai commencé le violoncelle et trouvé l’instrument qui me passionne vraiment. J’avais en fait, déjà contracté une épicondylite au coude droit il y a 5 ans suite à de gros travaux chez moi. Depuis elle ne m’a jamais quitté. Pis j’ai la même chose côté gauche depuis un an, plus des douleurs à l’articulation des épaules à droite ( avec une micro-calcification) surtout et à gauche également. Enfin j’ai des soucis avec mes cervicales ( C4-C7) .
    J’ai suivi divers traitements depuis 5 ans (anti-inflammatoires, médecine chinoise, laser-thérapie, phytothérapie, huiles essentielles, et acupuncture ) avec un soulagement chaque fois (sauf pour les anti-inflammatoires qui ne m’ont strictement rien fait) il ne me reste plus que des infiltrations à faire, mais je suis très réticent !
    Voilà comme d’autres musiciens ayant ce type de problèmes, en plus des douleurs il faut gérer les frustrations de ne pas pouvoir jouer de son instrument. Cette année 2016/2017 je n’ai pratiquement pas suivi les cours de violoncelle. J’ai dû jouer plus ou moins deux mois et très peu par semaine (pas plus d’une heure) sur l’année académique. Le reste du temps, même 5 minutes de pratique étaient déjà douloureux. J’ai moi aussi voulu arrêter, mais finalement je me donne jusque fin août de cette année pour envisager ou pas une réinscription dans mon académie de musique, et continuer ou stopper la pratique du violoncelle. Comme d’autres, je me dis qu’une meilleure position sur la chaise, de l’instrument contre moi, des positons des mains et des bras etc, améliorerait les choses. Mais je ne sais pas si cela me permettra de les améliorer au point de pouvoir continuer à vraiment travailler l’instrument et prendre du plaisir à jouer des pièces correctement. J’espère que vous aurez quelques conseils efficaces à me donner pour me permettre la pratique du violoncelle encore quelques années ?
    J’avais le projet de faire quelques petites représentations seul ou avec une pianiste, gratuitement, dans des maisons de retraite par exemple où d’autres lieux de souffrance (hôpitaux etc). pour l’instant c’est simplement impossible.
    Si vous pouvez m’aider, merci d’avance !
    Cordialement

  55. Mat 2 années ll y a

    Oh, oh, je suis impatient d’aller voir votre seconde vidéo :-)
    Je pratique le piano-chant depuis 6 mois et avec l’enthousiasme de la découverte et des premiers progrès, je suis allé jusqu’à l’arrêt forcé car trop de douleur aux pouces et aux creux du poignet… Maintenant je vais reprendre progressivement et surtout chercher la relaxation et la détente (avant le résultat sonore)
    Merci à vous pour le partage !

  56. Roger 2 années ll y a

    Bonjour.

    Lorsque je joue de la batterie sur mon « Hi-Hat », après 3 à 4 minutes, ma main droite s’engourdit de tel sorte que j’ai de la misère à poursuivre. Cependant, je n’ai pas d’engourdissement si je joue sur la cymbale « Ride » et / ou sur les tambours (« Tom ») pour une même durée de temps. Comment remédier à cela ?

    Merci pour le suivi.

    Roger L.

    • Auteur
      Marc 2 années ll y a

      Plus c’est haut, mieux vous (êtes obligé de) portez vos bras avec vos omoplates / épaules et lorsque vous redescendez vous relâchez probablement vos omoplates et vous irritez certains nerfs et fatiguez vos muscles… Jouez sur votre Hi-hat comme sut votre ride…

  57. Mimi 2 années ll y a

    Bonjour j’ai commencé,l’apprentissage du violoncelle depuis un an Je suis guitariste depuis ma plus tendre jeunesse, donc je pensais bien ne courir aucun risque du côté des bras . Pourtant depuis 6 mois tout mon plaisir est gâché par une inflammation des tendons au bras gauche. Je me masse aux huiles essentielles cela me soulage mais je ne guéris pas!. Je pense avoir trop sollicité donc maintenant je fractionné les temps de travail , tranches de 15mn que je n,arrive pas à respecter convenablement. Je cherche toujours ma position, et le bon réglage de la pique . Peut être est ce trop vieux pour demander à mes muscles,tendons et ligaments de nouvelles habitudes? Vais je guérir un jour? Dois-je envisager d’abandonner? Ce qui serait pour moi un déchirement et le sentiment qu’à un certain âge il faut savoir lâcher prise … Merci pour vos conseils. Mimi

    • Auteur
      Marc 2 années ll y a

      Je ne connais pas votre âge mais je dirais qu’il n’y a pas d’âge pour abandonner, lâcher-prise sur quoi ? le plaisir de jouer ?
      La main gauche du violoncelliste est particulière en ce sens qu’elle se trouve très proche de votre tête, et que cela oblige une grande flexion de coude …
      Je vous réponds en vidéo sur you tube, à demain en vidéo. Marc

  58. Godineau 2 années ll y a

    Bonjour j’ai commencé le violoncelle sérieusement depuis un an à raison d’un cours par semaine. Je travaille régulièrement à la maison. Depuis 6 mois environ je suis ennuyée par une inflammation de l’epicondyle et la gêne irradie dans tout le bras gauche. Il est certain que je n’ai pas encore trouvé la bonne position. Inclinaison de l’instrument, orientation, distance de réglage pour la pique… Je suis gênée par la clé qui m’oblige à incliner légèrement la tête mon dos peine à maintenir une bonne verticalité…
    Merci d’avance pour vos conseils

  59. lena 2 années ll y a

    bonjour,
    Je suis violoncelliste depuis 10 ans et j’ai 15 ans je n’arrive plus a tenir mon archet correctement j’ai l’impression que je nais plus
    de force dans les dois alors je crispe ma main ce qui enlève la souplesse de mon poignet .de plus j’ai le pouce tendu ce qui affaisse toute ma main droite.
    alors je ressent des douleurs à l’épaule droite et dans la nuque.Je ne peu jouer un morceau en entier sinon la douleur est trop forte.
    Cela c’est déclenché il y a 3 semaines avant je n’avais jamais eu de problème.
    merci de votre aide

  60. Yvan 2 années ll y a

    Bonjour Marc,
    J’ai eu le plaisir de faire votre connaissance il y a de ça quelques années à Neuchâtel (Suisse) en formation continue au Conservatoire.
    Clarinettiste, j’ai actuellement des projets très sollicitants et enthousiasmants dans quelques jours (orchestre et musique de chambre) et la tentation de consacrer toujours plus de temps de pratique et en même temps la conscience de ne pas devoir forcer pour être au top le jour j…je trouve toujours compliqué à gérer malgré l’expérience (bientôt la cinquantaine…je me dis « quand je serai grand! »)
    Quand j’étais jeune (en classe pro, il y a presque 30 ans!), j’allais jusqu’à jouer 6 heures par jour et j’ai eu la chance, je crois, de ne pas me détruire physiquement. J’ai le sentiment avec le recul de ne pas avoir été justement conseillé, la devise (peut-être faussement interprètée et ressentie) était « toujours plus »; dans mon enseignement, je m’applique à ne pas considérer que le temps d’étude est le seul garant du résultat et constate que je dois parfois résister à la pression extérieure (parents à rassurer)
    Merci pour vos lumières et bonnes Pâques!

  61. Zahid 2 années ll y a

    Bonjour,
    Je suis pianiste je pratique depuis toute petite mais depuis 5ans j’ai commencé serieusement les cours de piano et j’envisage une carrière de concertiste . Mais malheureusement depuis 6mois je suis souffrante après plusieurs examens il s’est avéré que j’ai un Kyste Arthrosynovial dans chacun des poignet . Pour le moment on m’a recommandé le repos, mais je suis dans un état psychique terrible, je sens que je ne vais plus jouer . pour ma main gauche ça tire du haut du poignet et pour la main droite à chaque fois que je joue et surtout lentement je dois absolument craquer mon poignet a cause de la douleur du pouce qui survient à chaque fois que je joue 2 notes … On dit que infiltration ou opération c’est risqué mais qu faire ? le temps passe et j’ai bientot 22ans .
    merci à vous

  62. berna 2 années ll y a

    Bonjour
    je joue de la batterie assez intensément depuis une trentaine d ‘année et je souffre depuis maintenant 2 ans environ de rhizartrose du pouce. Les douleurs sont pour l instant supportables mais je crains que cela ne dure pas. Avez vous des conseils et des pistes à me suggérer pour ameliorer cela.
    merci d’avance.
    Charly

    • Auteur
      Marc 2 années ll y a

      Des orthèses de repos pendant les crises d’arthrose et revoir la dynamique de vos prises de baguette et de vos épaules afin de diminuer au plus les contraintes nécessaires au jeu.

  63. falcot 2 années ll y a

    Bonjour , je suis très interessée par votre expertise , je m’appelle Alexandrine,je suis bassiste , depuis mes 18 ans , et après 10 ans de piano bar , j’ai eu plusieurs lombago avec sciatique droite , jusqu’à partir en urgence à l’hopital car je ne sentais plus ma jambe , bref on m’a opéré d’urgence d’une hernie discale L4 L5 S1 , et un début de syndrome de la queue de cheval .
    Après quelques mois de réeducation , j’ai récuperé a peu près ma jambe , reflexe achilien aboli quand meme , avec des sequelles sensitives et je souffre de crises de décharge electrique assez souvent mais bref , aujourd’hui ça fait 5 ans que je rejoue intensivement , et je n’arrive pas à trouver une chaise confortable qui me soutienne bien les lombaires , du coup j’alterne un peu debout , 15 mn maxi après j’ai mal , et assis , sur une chaise , pieds bien à plat dos droit . Bref auriez vous des recommandations , et surtout quel siège serait le plus adapté? Quelle marque ?Sinon je joue sur une jazz bass
    J’aime tellement jouer , que je suis frustrée de ne pas trouver un minimum de confort , vous imaginez . Alors merci de prendre le temps de me répondre .
    Bien à vous

    • Auteur
      Marc 2 années ll y a

      Le siège adapté est important mais plus encore est la dynamique que vous mettez dans votre bassin et votre respiration.

  64. Miguel Ringoet 2 années ll y a

    Bonjour

    Depuis 8 je suis saxophonist depuis 4 mois
    j’ai des douleur au niveau des basse cote du torax et du diaphragme
    est-ce un mal connus
    quel pourrai etre les remede possible

    merci d’avance
    Miguel Ringoet

    • Auteur
      Marc 2 années ll y a

      Bonjour Miguel,
      Une respiration ventrale exagérée peut en effet provoquer les douleurs que vous décrivez. Essayez pendant une semaine de respirer moins bas et de tenir d’avantage votre sangle abdominale lorsque vous jouez et tenez-moi informé !
      La gestion du débit d’air doit solliciter autant les muscles abdominaux que le diaphragme.
      A très vite,
      Marc

  65. Thomas Perrier 2 années ll y a

    Bonjours et merci pour ce que vous faites pour nous les musiciens et musiciennes atteintes de douleurs !!! Alors voilà que je vous racontes tout…. Je suis batteur et j’ai 16 ans et je suis au conservatoire de Caen pour devenir professionnelle par la suite et depuis presque 1 an j’ai une tendinite…. Elle avait commencée par m’engloutir les 2 avants-bras poignet compris et impossible de s’en débarrasser …. Et surtout impossible de jouer sans avoir mal!!! Du coup j’ai compris ce qu’il c’était passée…. Je jouer trop serrez et ne laisser aucun rebond à mes 2 bras, aucun échauffements et je ne buvais pas assez…. J’ai corriger tout sa après que tout soit partis grâce a un kiné …. Mais maintenant je travail la technique des doigts appelé « French Grip » qui consiste a faire bosser ses doigts, un peu le poignet mais pas du tout les avants-bras. Mais déjà je ressent comme des douleur dans les doigts comme des picotements ou pincements…. Cela me fait extrêmement peur car je suis jeune et je veut absolument persévéré dans ce milieu ( déjà gagné plusieurs concours en première place sur 250….) Et je ne sais que faire car plus le temps passe plus je me démoralise en me disant que c’est finit pour moi et que je n’ai pas le niveau musculaire pour…. J’aimerais tout faire pour me débarrasser et jouer sans soucis et détendus mais tout sa m’énerve et j’ai peur pour la suite et je me demande comment les plus grands batteurs font pour ne pas être concernés par se soucis ….. J’attends votre réponse avec impatience !!!

  66. Oliver 2 années ll y a

    Bonjour, je suis batteur amateur Rock depuis 6 ans et je joue environ 9 heure par semaine en ce moment. Ce qui n’est pas beaucoup par rapport à avant et surtout par rapport à un pro.
    Je joue avec une pedale de grosse caisse, et depuis 3 semaines j’ai un point au mollet droit (kick) chaque matin, du mal a marcher pdt qq minutes. Mais quand je joue je n’ai pas de douleur, mais je sent que je force, car je travaille ma rapidité avec mes groupes. Je sent que je force pour tenir le rythme et cela ne m’etonne pas tant que cela d’avoir mal au mollet maintenant. Je pense aller voir mon ostheo et faireune pose de 2 semaine environ. J’ai un peu mal au mollet gauche (charley) le matin aussi, mais vraument beaucoup moins.
    La question est : Que puis-je faire dans mon jeu pour éviter le retour de cette douleur.

    Merci !

    • Auteur
      Marc 2 années ll y a

      Bonjour Olivier,
      Probablement deux pistes, une hors jeu : étirer toute la chaine musculaire postérieure, des pieds à la tête, chose que vous faites probablement déjà.
      Et une seconde : en effet modifier votre équilibre à l’instrument.
      Le plus simple est de m’envoyez une vidéo en situation de jeu (sans votre visage) afin que je puisse vous donner des directions des plus précises.
      A très vite,
      Marc

  67. Carolyn 2 années ll y a

    Bonjour,

    et merci pour cette vidéo! Je ne sais pas si je suis dans le sujet, mais je vous expose quand même mon cas:
    je suis une guitariste classique, depuis 16 ans, et je souffre depuis plus de 6 mois, d’une oppression au niveau du thorax (comme une gêne à l’inspiration), exactement au point où la guitare appuie durant le jeu, et cela même lorsque je ne joue pas… Ce n’est pas douloureux, mais affreusement gênant et fatigant. Je dois dire que cela m’est arrivé juste après un concert qui m’avait beaucoup stressée (je suis de nature très traqueuse…). Depuis je continue les concerts, mais cette sensation de gêne au niveau thoracique ne disparait pas. J’ai bien sûr consulté mon médecin qui a d’abord pensé au coeur (j’ai été chez un cardiologue, et pas de souci à ce niveau), j’ai fait une radio du thorax et RAS, j’ai vu un ostéopathe et fait de l’acupuncture… rien y fait! Peut-être auriez vous une explication et encore mieux une solution?!… Merci d’avance.

    • Auteur
      Marc 2 années ll y a

      Bonsoir Carolyn,
      Que vous ayez consulté votre médecin, cardiologue, ostéo et autres est parfait, la conclusion est la même pour tous : l’anxiété n’est pas une pathologie !
      Donc vous ne trouvez rien au niveau organique si ce n’est cette oppression qui n’est qu’une sensation, désagréable soit et que vous pouvez désamorcer.
      Pour la faire disparaitre, il existe des outils qui permettent de passer de cette gêne au plaisir de jouer pour retrouver votre endurance.
      Je vous propose de m’en dire plus sur l’historique de vos gènes et je vous enverrai des premières pistes.
      A très vite !
      Marc

  68. luc braseens 2 années ll y a

    Merci beaucoup de votre video! C’est tres interessant

  69. Olivier2 3 années ll y a

    une deuxième lecture de cette vidéo m’intéresse

  70. Olivier 3 années ll y a

    saxophoniste tenor , je pratique l’instrument quotidiennement pendant un ou deux heures , et , depuis quelques semaines , j’ai une tendinite au bras gauche . je suis frustré de ne plus pouvoir prendre de plaisir à jouer.

  71. Mélanie 3 années ll y a

    Bonjour,

    Tes vidéos ont l’air super intéressantes et pourrait sembler amener à une délivrance de toutes ces douleurs !
    Parce que comme beaucoup, je souffre du fameux point entre les omoplates…
    J’ai essayé un nombre incalculable de fois de changer de position/ coussin/ mentonnière (je suis violoniste) mais je me doutais que le problème ne venait pas vraiment de là…
    Ta vidéo me le confirme ! J’espère avoir l’occasion de visionner celle qui parle de ce problème en question pour corriger ça !
    Parce que c’est un problème vraiment handicapant, et qui amène une souffrance mentale tout à fait invivable !!
    Sinon fais-tu des interventions dans les conservatoires de musique ? Ce serait génial d’avoir l’occasion de te rencontrer !

    • Auteur
      Marc 3 années ll y a

      Merci !
      Cette problématique est malheureusement tellement commune.
      Tenez-moi informé de vos progrès après les vidéos suivantes.
      J’interviens dans les conservatoires depuis la fin des années 90. C’est toujours aussi passionnant de voir la pédagogie évoluer.
      Lentement mais je vois les avancées et c’est hyper encourageant.
      A très bientôt,
      Marc

  72. Deschamps 3 années ll y a

    Bonjour,
    Je lis et regarde avec grand intérêt vos sujets. Je suis trompettiste et ai actuellement une dystonie de l’embouchure, un premier rendez-vous est planifié à la clinique du musicien la semaine prochaine. Avez-vous déjà développé ce sujet?
    Merci.

    Hugues Deschamps

  73. Lucie Planque 3 années ll y a

    Bonsoir,
    Je souhaiterais voir une vidéo sur comment éviter les douleurs aux avant-bras, poignets et mains. Récemment, je me suis bloqué la nuque, puis des symptômes bizarres sont apparus : impression de compression interne importante dans les avant-bras et les mains, picotements, sensations de chaud/froid, douleurs sur la main quand je lève les doigts, poignets verrouillés. J’ai repris le piano depuis un an avec un immense bonheur et une puissante motivation qui m’a changée la vie, et j’angoisse à l’idée que mon corps ne suive pas au point d’être obligée de tout arrêter. Pouvez-vous m’aider? Vos commentaires très éclairants sur cette 1ère vidéo me redonnent de l’espoir ; je me suis retrouvée dans nombre de vos observations.
    Merci pour votre aide.
    Lucie, 46 ans

  74. Lucie Planque 3 années ll y a

    Bonjour,
    Je me suis coincée fortement la nuque dernièrement, ceci associé parfois à des picotements sur le dessus des mains et les avant-bras, mais surtout à une sensation de contraction musculaire permanente des avant-bras qui me gêne et m’inquiète beaucoup, même quand je ne joue pas au piano et que mes mains sont au repos.
    J’ai l’impression que vos commentaires sur la vidéo entrent en résonance avec mes problèmes, notamment par rapport à ma posture et à la recherche de la perfection …
    Pensez-vous que mes difficultés pourraient être dues à ça, et trouverais-je des pistes dans vos prochaines vidéos,notamment concernant les contractions musculaires des avant-bras?
    Avoir repris le piano depuis un an m’a fait un bien fou, et même si c’est en amateur, être obligée d’arrêter serait terrible pour moi, je n’ose même pas y penser.
    Merci à vous.
    Lucie

  75. Pernot Antoine 3 années ll y a

    Bonjour Marc. Je suis guitariste classique je joue depuis 18 ans et on m ‘a diagnostiqué l’ année dernière un défaut de supination du poignet après la survenue d’une douleur (coup d’ électricité face interne Bras gauche). Après des séances de kiné qui m ont fait beaucoup de bien cela va mieux mais je garde encore des douleurs (picottements dans le bras). Auriez vous une vidéo qui traite de ce sujet ou un livre qui pourrait m’informer. Merci et à bientôt.

  76. Caroline 3 années ll y a

    merci pour cette mise en appétit !

  77. laurent 3 années ll y a

    bonjour
    – vos modules ne sont ils vendus qu’à l’unité?
    ou existe t il une sorte de pack complet avec accès à tout?
    – Une interview serait elle envisageable?
    merci
    très cordialement

  78. Eve BIEUVELET 3 années ll y a

    Bonjour Mr Papillon,

    Je suis une guitariste (électrique), droitière, âgée de 17 ans et j’ai bénéficié de vos soins à la clinique des musiciens pour une épicondylite au bras gauche, en 2013.
    La rééducation a bien fonctionné mais depuis quelques mois j’ai à nouveau les mêmes symptômes.
    J’ai donc repris rendez-vous à la clinique. On m’a prescrit des étirements que je dois tenir 5 mn 3 fois par jour à chaque bras.
    Après 6 mois et 6 rendez-vous, ma tendinite n’évolue pas du tout, la douleur s’étend maintenant du dessus de la main gauche jusqu’au cervicales et depuis j’ai développé un kyste synovial au poignet droit. Je suis désormais dans l’incapacité de pratiquer mon instrument à cause de ces douleurs…

    Auriez-vous des vidéos formations à me conseiller qui traitent de ces sujets et qui pourraient m’aider à me sortir de cette impasse ?
    Quels sont vos conseils concernant le traitement d’un kyste synovial ?

  79. Rozé 3 années ll y a

    Bonjour Marc,
    Je joue du banjo cinq cordes en picking à trois doigts avec onglets et depuis quelques temps, je pense avoir développé une dystonie de fonction car mon index de la main droite se replie en « griffe » après avoir « piqué » la corde. Je me suis fait opéré l’année passée du coude gauche pour une compression du nerf cubital qui m’avait provoqué des picotements douloureux dans l’annulaire et l’auriculaire mais ça n’a peut-être aucun rapport ? Auriez-vous quelques conseils à me donner car il n’y a pas de clinique des musiciens ici à Marseille.
    Cordialement.
    Martial

  80. Scheinhardt 3 années ll y a

    Musicien amateur, j’ai été amené à arrêter pendant plusieurs années mon instrument (guitare). Lorsque j’ai repris, des douleurs se sont déclarées au niveau de l’avant-bras dans ma pratique musicale ; bien que j’ai essayé de les compenser par des exercices préliminaires d’échauffement, ces douleurs persistent de façon anormale, et ceci dès les premières minutes de gammes et exercices, avec comme symptômes apparents le raidissement des muscles palmaires. La pratique usuelle de la guitare ne devrait pas engendrer ce type de douleurs, puisqu’elles ne résultent pas d’un temps d’effort exceptionnel, en général 1 h 30 trois fois par semaine (un peu plus pendant les congés). En tout cas, je ne les ressentais au moment des premières années d’apprentissage de l’instrument. Sans doute mon statut de quinquagénaire génère un contexte physiologique général favorable à l’artrite, mais j’aurais aimé disposer d’un diagnostic fin que j’ai vainement essayé de trouver en consultant mon médecin généraliste.
    J’ai demandé un rendez-vous à la clinique du musicien. Dans cette attente, j’ai acquis un de vos ouvrages « La main du guitariste » que j’ai lu avec intérêt et avec lequel j’ai commencé à réfléchir à ma pratique. J’aimerais donc effectivement comprendre ce qui se passe et qui engendre cette douleur.

  81. Claudel Callender 3 années ll y a

    Bonjour Marc,

    Ca fait un bail. Beaucoup de choses se sont passées depuis notre dernière rencontre à Montréal, il y a trois ou quatre ans déjà. Quand crois-tu revenir nous voir à Montréal ? As-tu écrit quelque chose sur la voix ? A compter de janvier prochain, j’intégrerai la faculté de musique de l’UQAM (l’université du Québec à Montréal). Je me ferai un plaisir d’intégrer tes pratiques à mon enseignement (chant et chant choral). J’enseigne depuis trois ans déjà au CEGEP (collège) de Joliette ces deux disciplines tout en poursuivant mes activités professionnelles (chef de chœur, pianiste-compositeur, etc..). Mais j’ai délaissé la pratique du chant sur scène et cela me manque terriblement. Au plaisir de te lire..

    • Auteur
      Marc 3 années ll y a

      Bonjour Claudel,
      Merci pour toutes ces belles nouvelles !
      Reviendra alors un jour l’envie de remonter sur scène pour chanter…
      Quels thèmes souhaiterais-tu que j’aborde sur la voix ?
      Bravo encore et à très bientôt,
      Marc

  82. Christian 3 années ll y a

    Bonjour Marc,
    Je suis guitariste et professeur de guitare dans une école secondaire au Quebec, je souffre de dystonie de la main droite depuis près de 20 ans. A l’époque il n’existait rien pour nous informer,ça m’a pris plusieurs années avant de savoir de quoi il s’agissait, bref, je cherche toujours à retrouver cette agilité que j’avais, j’ai tenté par moi même de me rééduquer sans grand succès,( je ne connais personne de compétant pour traiter ce genre de problème au Quebec) en m’inspirant entre autres de l’approche de David Leisner qui s’en est sorti. J’ai évidemment beaucoup de difficultés à faire des arpèges même lentement sans qu’un manque de contrôle et une raideur s’installe, j’ai par exemple l’index qui à tendance à se raidir bien droit quand je joue, il faut que je reste bien concentré et détendu pour éviter ce comportement, mais je fatigue vite et le naturel (dysfonctionnement) revient au galop. aussitôt que j’essaie d’aller plus vite le problème est là, donc pas de vitesse, c’est parfois difficile d’impressionner les jeunes élèves qui souvent veulent vous entendre jouer les pièces les plus rapides, bref, je cherche toujours. Si vous croyez pouvoir m’aider, je vous en serais vraiment reconnaissant.
    MERCI! A l’avance de prendre le temps de me répondre.
    Christian

    • Auteur
      Marc 3 années ll y a

      Bonjour Christian,
      J’ai créé spécialement la vidéo suivante pour bien comprendre le dysfonctionnement de la dystonie.
      Visionner-là et revenez vers moi ensuite pour toutes les questions que vous aurez notées.
      ★★★ DYSTONIE DE FONCTION : Changez de regard sur votre dystonie!
      Je serais ravi de vous soutenir à trouver les outils adéquats vous concernant et d’aller au bout de votre récupération.
      A très vite,
      Marc

  83. Bruno Roy 3 années ll y a

    Bonjour Marc!

    On s’est rencontré il y a quelques années à Montréal, à l’université de Montréal justement. Tu donnais des ateliers à des musiciens. Il y avait une période où ils venaient me rencontrer pour avoir un atelier de percussions. Bref, je ne vois toujours pas un atelier consacré uniquement aux batteurs et Dieu sait combien ceux-ci en auraient besoin, y compris moi qui souffre depuis 1 an et demie de divers problèmes physiques reliés à la pratique de mon instrument et au transport de celui-ci!
    J’ai besoin que tu m’éclaires, entre autre, sur la bonne posture à adopter sur un siège de batterie. ce pourrait être un bon départ!
    Merci d’avance de considérer ma requête!
    Bruno Roy

  84. Virginie 3 années ll y a

    Bonjour. Je suis violoncelliste amateur (détentrice du DFE) j’ai travaillé mon instrument jusqu’à 7 heures par jour pour rattraper mon retard (j’ai débuté cet instrument â 30 ans après avoir joué du violon dans l’enfance). Des douleurs au niveau du trapèze droit et le fameux point entre les omoplates dont vous parlez m’ont fait ralentir mon travail jusqu’à stopper pendant 2 ans le temps de me former à la photographie. Cependant depuis un an j’ai repris les cours au conservatoire et j’aimerai pouvoir développer mon potentiel musical, savoir jusqu’où je peux aller, quel niveau d’interprétation je peux atteindre … J’ai été suivie un temps par la clinique du musicien. J’ai donc quelques pistes mais lors d’un travail régulier mes mauvaises habitudes reviennent. Je vous remercie pour votre reponse bien consciente que le temps que vous m’accorderez sera un beau cadeau. Bien cordialement.

    • Auteur
      Marc 3 années ll y a

      « Comment remplacer ses mauvaises habitudes ? »
      Voilà Virginie un beau sujet qui revient tellement souvent, merci de le mettre en avant aujourd’hui !
      Si vous souhaitez commencer à travailler sur ce sujet, je vous propose la plan suivant :
      Repassez mentalement une de vos journées typiques dans votre tête.
      Notez toutes les choses que vous faites régulièrement et de manière automatique.
      Tout ce qui semble vous limiter dans votre progression.
      Listez et envoyez-nous au minimum une vingtaine de vos habitudes.
      Je vous répondrai avec un plan d’action précis.
      A très vite pour développer avec douceur et efficacité votre plein potentiel musical !
      Marc

      • Virginie 3 années ll y a

        Cher Marc,

        Voici donc mes habitudes autour de mon violoncelle :
        – je ne m’échauffe pas physiquement, je me prépare mentalement à l’idée de jouer (moins d’une minute)
        – je cherche le confort sur ma chaise sans le trouver
        – je débute avec des tensions dans le dos, des douleurs dans le trapèze droit. Parfois elles disparaissent avec le jeux parfois je dois cesser de jouer dans les 5 minutes
        – je ne bouge (danse) pas par timidité (un peu) et par peur de perdre le geste du bras droit.
        – je ne sens pas mon omoplate droit dans le mouvement. (Ni le gauche)
        – ma tête est figée le plus souvent
        – je cherche encore la hauteur et l’angle idéal pour tenir mon violoncelle moi qui aimerai tant m’enrouler autour comme un panda !
        – dans mon travail à cause de la douleur je peux rarement enchaîner un morceau, une étude … Je travaille des petits passages.
        – je ne sais pas travailler lentement, ça m’agace
        – j’aime la difficulté pour le plaisir qu’elle procure quand j’arrive à la surmonter. La simplicité m’ennuie … Je devrai revoir ça de plus prêt :-)
        – je ne travaille plus ma technique car je me fais mal : gammes, tierces, sixtes (jeux en doubles cordes fatiguant),pas d’exercices d’archet …. Je vais droit au but : mon morceau.
        – je cherche encore comment ramener mon bras dans le « poussé » du milieu au talon sans enrouler l’épaule
        – ma respiration est basse, mes abdominaux relâchés j’ai l’ impression de tenir mon dos avec mes reins
        – mon professeur trouve mon coude droit trop bas, lorsque je le lève surtout sur la corde de La, en gardant l’épaule basse je sens un « truc » (tendon ?) qui accroche … Si je laisse partir l’épaule elle s’enroule.
        – mon pouce droit se retrouve sous le majeur, parfois meme entre le majeur et l’annulaire, apres quelques mouvements d’archet. Les doigts ne sont pas crispés. On me reproche de laisser partir ma main vers l’arrière dans le tiré.
        – à propos de la main droite les choses ont évolué je n’ai plus la main froide en jouant, phénomène qui avait persisté malgré une intervention sur le canal carpien. (Engourdissement nocturne, décharges)
        – je n’arrive pas à mettre en application la tonicité de la voûte de la main en jouant, pourtant sans l’instrument mes mains sont plutôt solides
        – l’auriculaire droit de la main gauche est souvent raide, la première phalange pliée
        – lors d’un accord qui doit être articulé ( prélude 3 em suite de Bach par ex) mon annulaire se bloque au niveau de la plus grosse articulation.
        Je m’égare du sujet de mes mauvaises habitudes.
        – Quand tout va bien je joue plus de 2 heures sans pauses
        – je ne m’étire pas.

        D’une manière générale je suis active, je pratique l’équitation (cheval â la maison donc je porte quotidiennement des ballots de paille et foin de 25 kg, le fumier etc ) et du fitness dans lequel je trouve du confort car me douleurs disparaissent en pratiquant.

        Le violoncelle n’est pas le seul générateur de tensions. Des choses aussi banales que préparer le repas, faire du repassage, rester devant un ordinateur sont vecteurs de souffrance entre les omoplates, la nuque et entretiennent des acouphènes.
        Sinon tout va bien :-)
        Je ne pensais pas réussir à
        trouver 20 mauvaises habitudes, c’est chose faite !
        Hâte d’avancer vers le confort.
        Merci pour votre aide.

        • Auteur
          Marc 3 années ll y a

          Magnifique ! Belle première étape !
          Je vous trouve hyper consciente et très claire dans votre description.
          Je vous propose d’avancer encore dans la construction d’un protocole de travail :
          Afin d’équilibrer votre description avec des choses positives, listez si vous le souhaitez, 20 de vos principales qualités et nous avancerons encore ensemble.
          Pourquoi ?
          Votre première liste est si claire qu’elle ne doit pas vous sembler trop lourde (même si ce n’est pas le cas pour vous, cela pourrait l’être pour d’autres).
          Vous avez cependant listé une belle liste de travail que vous allez évidemnent exploiter.

          Nous avons donc besoin pour continuer, de connaitre vos principales qualités ! 20 seulement ! ou 20 au moins !
          A très vite,
          Marc

          • Virginie G 3 années ll y a

            Un grand merci pour votre dernière vidéo consacrée aux mauvaises habitudes,
            vous avez évoqué les miennes et cette « personnalisation » m’a profondément touchée :

            non vous n’êtes pas seulement Monsieur Papillon qui fait des vidéos,
            vous êtes !!! quelle chance nous avons que vous soyez là !

            J’ai donc tout de suite visionné votre tutoriel sur les mauvaises habitudes, j’ai réalisé l’analyse nécessaire pour avancer, je dois remettre les choses au propre dans un petit carnet que je pourrai appeler « le premier jour du reste de ma vie ».

            Cette vidéo est la deuxième que je visionne, la première étant « supprimer ce point douloureux entre les omoplates » et ça fonctionne ! c’est encore fragile car très frais (seulement 4 jours d’entrainement). Ce matin j’ai pris mon violoncelle, j’ai mis en place un petit protocole visant à modifier mes mauvaises habitudes : échauffement, étirements, courtes pauses, simplicité …

            J’ai senti cette tonicité dont vous parlez tant, j’ai entraperçu alors la facilité de jeu, la liberté de mes bras, de mes mains, de ma tête, les abdominaux tenus j’ai pu sentir un respiration haute et libre,
            j’étais « dans » mon son ! Mais j’ai pu alors sentir aussi un manque d’endurance dans la ceinture scapulaire et je cherche encore la hauteur idéale de mon instrument. Si je tiens mon violoncelle un peu haut et horizontal, de manière à avoir le cheviller et la volute derrière la tête, je sens que mon petit muscle sur l’arrondi de l’épaule droite est bien faible et brûle après quelques coups d’archet. Si je le tiens plus bas et vertical, le cheviller et la volute à côté de mon oreille, je n’arrive plus à conserver la voute de mes mains qui parfois restent froides malgré les mouvements.

            Bref, ma question est : quelles vidéos me conseillez-vous pour
            1° – apprendre à m’assoir confortablement sur n’importe quelle chaise,
            2° – ne plus avoir la sensation d’être coupée en 2 au niveau de la taille,
            3° – trouver une bonne fois pour toute le bon positionnement de mon instrument –
            4° – avec une ceinture scapulaire endurante –
            5° – des mains solides, des doigts agiles et rapides. J’avoue me perdre un peu sur la quantité de vidéos que vous proposez.

            Je vais continuer l’expérimentation et jouer le jeu avec plaisir en vous livrant ici mes 20 qualités !

            1 bonne capacité d’adaptation – 2 joie de vivre – 3 curieuse – 4 expérimentatrice – 5 j’aime apprendre – 6 esthète – 7 consciente de mes faiblesses – 8 à l’écoute des autres – 9 sensible – 10 passionnée – 11 manuelle- 12 aime le dépassement de soi – 13 disponible – 14 créative – 15 j’aime rire – 16 bon ressenti – 17 empathie – 18 active -19 une bonne oreille – 20 je sais parler aux chevaux ;-)

            Encore merci Marc de m’aider à enfiler les bottes de 7 lieux et faire des pas de géants !
            A très vite j’espère.
            Virginie.

          • Auteur
            Marc 3 années ll y a

            Bonjour Virginie,

            J’adore recevoir ces listes de 20 qualités, je trouve les vôtres magnifiques !

            Je dois en effet trouver une manière de clarifier ma page de « Toutes les formations », si vous avez des idées sur la mise en forme.
            Elle sont pourtant à mes yeux déjà rangées par régions et par thèmes… A suivre.

            Voici pour vous aider les épisodes qui correspondent à vos demandes :

            1° – apprendre à m’assoir confortablement sur n’importe quelle chaise,
            ★★★ POSITIONS ASSISES – Avantages et endurance !

            2° – ne plus avoir la sensation d’être coupée en 2 au niveau de la taille,
            ★★★ La clé numéro 1 de la DETENTE : Ne montez plus sur scène avant d’avoir vu ça !

            3° – trouver une bonne fois pour toute le bon positionnement de mon instrument

            Participer à un coaching de groupe qui reprennent en septembre, je vous orienterai en directe de chez vous avec votre instrument.

            4° – avec une ceinture scapulaire endurante
            ★★★ RENFORCEZ vos EPAULES : Comment trouver votre puissance à tout âge !

            5° – des mains solides, des doigts agiles et rapides.
            ★★★ L’ÉCHAUFFEMENT de la MAIN !

            Voici pour le moment les propositions en attendant la suite de vos avancées.
            Je vous trouve rapide, à l’image des musiciens que je rencontre et qui sont prêts.

            Et je dis toujours :
            « Jouer mieux pour travailler moins »
            sous entendu :
            « Pour travailler avec moins de labeur, d’acharnement et de douleur »
            ce qui équivaut :
            « Pour jouer plus longtemps avec plaisir et profiter d’avantage de vos acquis ! »

            A très vite !
            Marc

  85. Marie E 3 années ll y a

    Bonjour,

    Tout d’abord, un grand merci pour votre site internet et les vidéos qu’il contient. Peu de pistes sont exploitées quant aux douleurs inhérentes à la pratique d’un instrument de musique.
    Je suis saxophoniste depuis 15 ans et cela fait 4 ans que je me fais masser régulièrement chez un kinésithérapeute et ostéopathe, pour des douleurs au niveau des omoplates, trapèzes, lombaires, colonne vertébrale et sur les flancs (muscles inter costaux je crois). Malheureusement, l’amélioration au niveau des douleurs dorsales se fait peu ressentir, car lorsque mon praticien soulage quelques unes des douleurs (lombaires ou trapèzes le plus souvent), ce sont d’autres muscles qui compensent,etc etc. Je n’ai pas vraiment l’impression d’en sortir à dire vrai. Je varie régulièrement de harnais que j’utilise pour porter l’instrument, mais ça ne fait que déplacer les douleurs à d’autres endroits. Pour me soulager, je n’ai trouvé que la solution de faire des pauses fréquentes le dos rond, relâché (comme un « oeuf »), faire la posture du chat et quelques étirements des lombaires et des flancs, ou bien jouer assise, et des massages hebdomadaires.
    En espérant que vous ayez quelques solutions concrètes à me proposer, merci à vous.

    Marie

  86. François 3 années ll y a

    Très encourageant cette présentation pour les musiciens qui souffrent en silence…

  87. le cabec 3 années ll y a

    bonjour,
    je suis guitariste(droitier) atteint d’une dystonie main gauche,depuis 2008,c’est en tous cas ce que m ‘ont dit a l’unanimité les différents médecins que j’ai consultés,
    y compris,la clinique du musicien,ou je suis venu en décembre 2009.
    suite a ça on m’a vivement encouragé,a continuer les scéances de kiné,j’en ai vu plusieurs dont sophie pierret,basée a rennes,mais ça
    n’a jamais rien donné.on m’a bien parlé des injections de toxine botulique,j’avais consulter aussi le docteur cavorzin a rennes,mais certains médecins
    étaient pour les injections et d’autres contre,et j’avoue que j’étais pas très rassuré de me faire injecter,donc je n’ai jamais fait ces injections
    LES SYMPTOMES: tensions dans l’avant bras et le poignet,meme pour jouer un « power chord »accord qui ne nécessitte que 2 doigts,index annulaire
    pour le réaliser,comme plus de force pour appuyer sur les cordes,plus d’endurance ni de dextérité,impossible de jouer la moindre gamme ,donc plus de gout
    pour jouer,j’ai donc fait un sérieux « break »,en jouant quand meme de temps en temps,mais sans forcer pendant des heures comme je faisais avant
    mais depuis qlq semaines contre toute attente,mon problème c’est considérablement amélioré meme si ce n’est pas encore guéri a 100%, je retravaille régulièrement mon instrument en prenant soin de bien m’échauffer,et de moins forcer,de jouer plus en souplesse,et a la moindre tension,je fait une pause,chose que j’avais du mal,a faire auparavant
    voilà,donc votre avis vos conseils,et vos vidéos m’intéressent très fortement,afin de pouvoir surmonter ce handicap,qu’est la dystonie
    bien cordialement.

  88. Julien 3 années ll y a

    Bonjour,

    Faites vous des interventions sur 1 journée, 1/2 journée, week-end auprès d’une école de musique , un espace culturel ?
    Bien cordialement
    Au plaisir de vous lire.

  89. Hélène D 3 années ll y a

    Cher Marc,
    effectivement, la deuxième vidéo est arrivée, elle est passionnante! Donc, j’aimerais la revisionner, surtout pour la sensation du placement des omoplates dans l’escrimeur, qui est difficile pour moi. Et là , rebelotte!!, je ne sais où aller la chercher!
    Un grand merci pour ces pistes très claires et très concrètes. J’ai lu beaucoup de choses (y compris le livre pour les pianistes que vous avez écrit) mais les schémas dessinés ne me parlent pas du tout. Il me semble que la vidéo aide à passer par un mimétisme corporel qui permet de débrancher le cerveau(un court instant!) et être plus dans le ressenti.
    Hélène D

  90. E.M. 3 années ll y a

    Voilà donc un bel article, bien passionnant. J’ai beaucoup aimé et n’hésiterai pas à le recommander ! Elsa

  91. Hélène D 3 années ll y a

    La première question ne se pose pas tout à fait en ces termes pour moi: depuis que j’ai commencé le piano puis le clavecin il y a maintenant 45 ans, j’ai toujours eu de nombreuses douleurs (bas du dos, cervicales, point entre les omoplates épaules droite puis gauche gelées, douleurs maintenant aux pouces…) mais je n’ai jamais dû annuler un concert, ou limiter mon activité, et j’ai l’impression d’être plus libre physiquement qu’avant. Par contre, j’éprouve toujours une grande frustration de ces tensions parasites, qui créent une spirale négative entre le mental et le physique en concert mais aussi dans le travail. Je souhaiterais avoir des sensations et des connaissances claires sur lesquelles m’appuyer dans toutes les circonstances. En temps qu’enseignante, j’ai souvent l’impression de donner des pistes très empiriques, et de ne pas savoir aider mes élèves, petits et grands, à se construire une technique saine.

    Si je n’avais plus de douleurs et de crispations, j’irais plus loin dans ma démarche musicale, qui est chez moi en interaction entre l’esprit et la main.
    Ce qui m’enthousiasme, c’est la profondeur de l’émotion musicale, le contact avec un soi-même enfoui, et la magie de la relation à l’autre.
    Ce que je peux faire pour m’en rapprocher est de me libérer de mes blocages physiques et mentaux.

    • Auteur
      Marc 3 années ll y a

      Bonsoir Hélène,
      Entre l’esprit et la main : Quel beau thème !
      Je commencerai avec « Entre le cerveau et la main » qui est déjà une magnifique porte d’entrée.
      Ensuite, entre le cerveau et l’esprit, il ne reste qu’un pas que je nommerai émotions (gestion des émotions).
      Et là, nous nous rejoignons en parlant d’émotion musicale avec des outils tous aussi puissants que rationnels.
      Physiquement et mentalement « libres », nous sommes au mieux pour partager notre musique…
      Libérée de ces frustrations, vous seriez « sans condition » dans vos sensations les plus justes.
      L’enseignement serait alors AVEC l’autre, la personne à vos côtés intègre en toute conscience.
      Un enseignement du corps, de l’esprit et de coeur.
      Un grand merci pour votre témoignage.
      Marc

      • Hélène D 3 années ll y a

        Bonjour Marc,
        merci pour cette belle réponse, qui m’éclaire très justement sur ma démarche. Petit hic matériel: je n’arrive pas à ouvrir la deuxième vidéo. Que faire?????
        Bonne journée!
        Hélène

        • Auteur
          Marc 3 années ll y a

          Lorsque vous laissez un commentaire, vous accédez automatiquement à la deuxième vidéo puis à la suivante.
          Belle journée à vous aussi !
          Marc

  92. Huille 3 années ll y a

    Merci pour toutes ces infos, voici une bonne lecture. J’ai appris tellement de choses en vous lisant, merci à vous. Bonne journée à tout le monde ! Fabienne

  93. eric 3 années ll y a

    Merci marc pour cette généreuse initiative ! je suis guitariste professionnel de jazz et autres, j’ai 50 ans, j’ai été de nombreuses fois confronté à certains problèmes que vous décrivez (mal de dos, point entre les omoplates, fatigue et douleurs diffuses des mains), une tendinite du poignet gauche lorsque j’étais beaucoup plus jeune et qui m’a amené à adapter ma technique… ce que vous décrivez dans votre introduction me parle ! Aujourd’hui je suis un peu paniqué car voici 4 ou 5 mois que je souffre de douleurs « à l’effort » à l’index gauche, c’est-à-dire par exemple en position de barré ou de demi-barré (« piqûre d’aiguille » au dessus de la phalange proximale et douleur plus profonde dans l’articulation métacarpe/phalange). Du coup je travaille très peu l’instrument, voire plus du tout depuis quelques semaines, et je prends des anti-inflammatoires pour les concerts. J’ai été infiltré la semaine dernière, ça va un peu mieux mais maintenant c’est le poignet (gauche toujours) qui est douloureux… je ne sais pas quoi faire

    • Auteur
      Marc 3 années ll y a

      Bonjour Eric,
      Ce qui est certain, c’est que vous êtes très précis dans la description de vos gènes.
      Ce que vous décrivez est commun lors de cette fameuse position du barré qui provoque régulièrement des douleurs au niveau de l’articulation métacarpo-phalangienne, sur le système extenseur (sur le dessus). Pouvez vous en dire plus sur votre poignet ?

      • eric l 3 années ll y a

        Bonsoir Marc, j’ai commencé à travailler sur votre formation sur la tendinite, bien sérieusement… j’ai enlevé assez vite l’attelle que je m’étais procurée en urgence et en panique, et, au fur et à mesure du travail de ma pensée sur les différentes idées que vous développez, notamment au moment d’évaluer ma douleur au poignet et dans les heures qui ont suivi, il s’est passé quelque chose d’extraordinaire, c’est que cette douleur si soudaine – et aigüe ! – au poignet a tout simplement disparu – totalement. J’ai repris confiance et ai recommencé à travailler l’instrument en gardant bien à l’esprit ce que vous dites (notamment sur la nécessité, pour la main, d’être soutenue par le poignet, et pour le bras d’âtre soutenu par l’épaule…) J’avoue que ça a été très libérateur. La douleur à l’index que je décris plus haut est toujours là, un peu, il faut que je continue à travailler dessus, mais j’ai la sensation d’avoir rompu un enchaînement qui me tirait bien vers le bas (douleur/peur/expectative/frustration/dépression). Je me sens revivre, et j’ai eu de très stimulantes sensations sur l’instrument au concert d’hier soir. Je me sens léger… Merci !!! je continue.

        • Auteur
          Marc 3 années ll y a

          BRAVO Eric !!!
          Mais votre type de témoignage est dangereux ! car incroyable au premier sens du terme.
          Bien des musiciens ne peuvent pas imaginer pouvoir changer leurs habitude si rapidement.
          Or vous êtes nombreux à me partager ce style de retour, et cela depuis des années.
          Ce n’est pas magique mais bien logique, mécaniquement logique.
          Et mentalement, la tête suit cet enthousiasme physique.
          Bravo et merci pour votre commentaire, la prochaine fois, mesurez vos propos, vous risquez d’effrayer vos collègues !

          VOUS êtes extraordinaire !
          Et partagez nous la fin de votre histoire si vous le souhaitez .
          A très vite,
          Marc

  94. Auteur
    Marc 3 années ll y a

    Merci pour vos encouragements, je vous ai préparé une autre vidéo plus pratique qui va répondre à vos besoins.
    Laissez votre commentaire, installez vous confortablement et ouvrez grand vos oreilles !
    A très vite dans le deuxième vidéo.
    Marc

  95. Julie 4 années ll y a

    Bonjour Marc,
    Merci pour l’initiative bienveillante!
    Je suis pianiste.
    Je souffre de… complexe d’infériorité ! ..de douleurs aux poignets, et d’une douleur récurrente (depuis plus de 10 ans) dans le haut du dos, au niveau des omoplates et du cou. Je prépare un examen.
    J’aimerais tant pouvoir jouer sans douleur et avec plaisir!
    J’aurais alors l’esprit plus libre.

    • Auteur
      Marc 3 années ll y a

      Bonjour Julie,

      Vous allez découvrir dans les vidéo suivante comment vous occuper de votre poignet !

      Le piège est simple :

      Vous avez mal au poignet.
      Vous pensez devoir le relâcher pour qu’il se détende.
      Vous court-circuitez les muscles stabilisateurs du poignet.
      Vos doigts compensent et frottent au niveau de vos poignet.
      Vous entretenez vos douleurs de poignets.
      Vous pensez les relâchez et vous entretenez pendant 10 ans vos douleurs !

      J’explique tout dans la prochaine vidéo !
      A très vite,
      Marc

  96. Tessier jean francois 4 années ll y a

    Bonjour Marc!

    J’ai une tendinite au tendon qui relie le pouce droit et le long de l’avant bras. Je joue avec un médiator. Mes symptômes : engourdissement, picotement surtout. Y a t’il une video qui traite directement de la posture et de la technique pour jouer avec un médiator, genre la façons de tenir le pic, le balancement de l’avant bras etc… ?

    • Auteur
      Marc 3 années ll y a

      Bonjour Jean François,
      Toutes les questions spécifiques relatives à une technique particulière sont abordés lors des Coaching Artistes Performance.
      Je vous informe par mail des prochaines rencontres !
      A très bientôt,
      Marc

  97. Damez Guy 4 années ll y a

    Bonjour, je suis tromboniste. Malgré un travail de fond de la respiration je me retrouve régulièrement en difficulté lorsque je joue : tremblement au niveau du diaphragme, raideur du masque, difficultés à maintenir le masque, difficultés dans l’articulation…je suis découragé, j’ai envie de jouer mais à chaque fois toutes ces tensions ne me permettent pas d’y trouver du plaisir. Les causes de ces difficultés corporelles sont certainement multiples, je souhaite trouver un peu d’aide pour les comprendre et agir sur elles.
    Merci

  98. Dehaut 4 années ll y a

    Bonjour Marc. Je regarde régulièrement vos conseils en vidéos, et ai déjà échangé avec vous au sujet d’un dystonie qui me perturbe en tant que guitariste. Droitier, je rencontre depuis plus d’un an des troubles de la précision et du contrôle du mouvement lorsque je joue au médiator. Mon poignet se ferme vers l’intérieur (dans la direction du pouce) et j’ai l’impression de ne plus savoir porter mon bras depuis l’épaule. En quelque sorte, celui-ci en vient à m’encombrer dans mon geste musical, que ma main et mon poignet n’arrivent plus à effectuer convenablement, c’est à dire selon ma volonté, et même dans la tenue de l’instrument lui-même. J’ai donc un problème d’utilisation du médiator… Peut-être aurez-vous des conseils spécifiques à donner à mon intention et à celle des autres musiciens potentiellement touchés par ces troubles. Merci d’avance. Franck

    • Auteur
      Marc 4 années ll y a

      Je prépare une série de vidéos sur la dystonie, j’espère que cela répondra à vos questionnements, c’est un thème important à traiter, je suis attentif à ce sujet brûlant !
      Ce qui est bien réel, c’est que des musiciens récupèrent à 100% !

  99. Yves weekend 4 années ll y a

    Bonjour,
    J’ai le soucis de mon index de la main droite gourd toute la journée et depuis peu mon majeur de la main gauche commence lá même serenade…
    Je masse mes doigts vers le cœur et bois du cidre de vinaigre de pomme qui aurait des propriétés bénéfique. Merci de vous occuper de nous particulièrement …

    • Auteur
      Marc 4 années ll y a

      Vous devez en dire plus : De quel instrument jouez-vous ? droitier – gaucher ? Quel age ? Comment se comporte votre épaule droite, votre nuque ? …
      A très vite,
      Marc

  100. Auteur
    Marc 4 années ll y a

    L’anatomie du musicien pour le musicien : l’anatomie fonctionnelle de la main !
    Découvrez tout ce dont vous avez besoin.
    A très vite,

  101. Lili Jane 4 années ll y a

    Bonsoir,

    Je suis auteur, interprète depuis mon plus jeune âge.
    Cela fait trois ans que je me suis penchée sérieusement sur mon instrument (j’ai pris des cours de chant, chose que je n’avais jamais faite ayant appris à chanter dans une église …), j’ai compris que j’étais faite pour ça et que j’étais passée à côté de quelque chose au cours de prestations, au cours de différentes rencontres musicales…
    Je me suis même mise à composer mes propres morceaux sans aucune formation musicale…
    Je multiplie les séances chez le kiné, problèmes au niveau des omoplates, des cervicales, de la mâchoire…
    Je ne parviens plus à chanter naturellement en fonction de mon état.
    J’ai de la chance, j’ai une voix pas trop vilaine qui fait pas trop mal les choses… mais cela n’a carrément rien à voir avec ce que je suis capable de faire lorsque je ne réfléchis plus :D !!
    J’ai mis de côté mon ancienne vie pour pouvoir me consacrer à la musique, j’ai tout misé sur cette nouvelle vie, je suis à bout de ces souffrances qui me pénalisent lors de mes enregistrements….
    Je vous remercie pour cette vidéo, ces précieux conseils, encore plus en ce moment où j’ai dû reporter mon dernier enregistrement pour cause de douleurs intenses… en ce moment où je travaille encore très dur pour y arriver. Merci !!

  102. henri 4 années ll y a

    JE SUIS TROMBONISTE ET J’AI DES FATIGUES DE LÈVRES ( SURTOUT SI JE GRATTE UN PEU TROP LES AIGIUS )
    LA SENSATON PARFOIS DE NE PLUS EMETTRE DE NOTTES

  103. Yann 4 années ll y a

    Bonjour ,
    Guitariste amateur depuis longtemps avec de gros soucis au lombaire qui m’empêche de jouer longtemps
    j’espère que les vidéo m’aiderons a me sentir mieux et a répéter plus longtemps avec mon groupe
    merci

  104. Dominique L 4 années ll y a

    Bonjour,
    Je suis guitariste (amateur) et trouve votre propos très encourageant. J’espère vivement progresser car je rencontre bien des difficultés.
    J’attends avec impatience les vidéos suivantes.
    D’avance merci
    Dominique

  105. Karine 4 années ll y a

    Bonjour,
    je suis pianiste et souffre depuis quelques années d’une névralgie cervico-bracchiale chronique qui est apparue en pleine préparation d’un concours. Difficile à endiguer.
    Merci d’avance pour vos conseils…

    • Auteur
      Marc 4 années ll y a

      Bonjour Karine,
      Une névralgie est une pathologie très particulière comme vous le savez et doit être prise en charge avec un protocole complet.
      Et c’est précisément parce que vous êtes musicienne qu’il faut considérer vos habitudes de tenue, au piano mais aussi dans votre quotidien.
      Ce qui est systématiquement oublié c’est la prise en compte de ce que vous exigez à vos mains.
      Or le comportement de vos mains impose à vos épaules un mode de fonctionnement particulier.
      Vu que dans la névralgie cervico-brachial, il est impératif de modifier l’équilibre de vos épaules, il est fondamental de prendre en compte AUSSI vos mains.
      Vos mains et vos épaules. Vos épaules et vos mains.
      En lien avec votre tête qui commande le tout et qui doit administrer une bonne dose de douceur.
      – Avez-vous particulièrement travaillé le détaché au piano ?
      – Avez-vous eu à travailler la puissance ?
      Ces exigences aux niveau des mains ont entre autre du provoqué les tensions à la base du cou…
      Il existe des solutions, gardez le moral !
      A très vite,
      MArc

  106. Federica 4 années ll y a

    Merci beaucoup pour nous rassurer. J’ai, depuis quelque temps, des forts douleurs dans la région lombaire qui apparaissent après 30′ de travail au piano. Je fais l’effort de rester à l’instrument car le planning de travail est chargé….mais quelle difficulté!

    Merci de l’aide que vous pourrez me donner.

    Federica

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Federica,

      Vous avez besoin de matériel pour vous aiguiser d’avantage tout en vous renforçant et vous avez besoin parfois de soutien.
      Vous êtes forts et sensibles à la fois et motivation et réconfort sont toujours bons à recevoir lorsque vous en avez besoin !

      Vous trouverez des réponses à vos questions dans les prochaines vidéos et aussi en cliquant ICI
      A très bientôt,
      Marc

  107. Jacques 4 années ll y a

    Bonjour Marc,
    Je suis heureux de vous avoir écouté dans cette 1ere vidéo et espère beaucoup de vos conseils.
    La musique n’est pas mon métier. Cependant, je suis passionné et m’y investi beaucoup comme bénévole.
    J’ai obtenu en 1996 un diplôme de fin de 3 ème cycle au saxhorns, à 33 ans.
    Ce niveau m’a permis de jouer en soliste dans les orchestres d’harmonie de ma région, la Manche.
    Puis un jour, plus aucune vibration, j’étais incapable de sortir le moindre son.
    J’ai beaucoup cherché, rencontré des spécialistes, neurologue, stomato…Je n’ai pas eu la sensation d’être compris.
    Cela est arrivé il y a environ 10ans. Depuis, je rejoue, mais j’ai tout perdu, plus de souplesse, plus de dextérité, incapable de travailler la méthode Arban. Je cherche de l’aide et vos propos me donnent de l’espoir.
    Je vous remercie de vous investir pour aider les musiciens.
    Bien à vous

  108. Stéphane 4 années ll y a

    C’est extrêmement réconfortant d’entendre pointer du doigt les problèmes dont vous souffrez et les objectifs que vous voulez atteindre.
    Je suis percussionniste, et j’utilise en majeure parties des tambours à main donc le mal au mains je connais et je me dit que l’on ne peut pas vraiment faire autrement par contre les tendinites à l’épaule, douleurs aux coudes, poignets, nuque sont des choses que l’on se dit anormales. J’ai consulté moultes ostéos, médecins du sport, kinés mais rien n’y fait.
    Je suis impatient de découvrir la suite.
    Merci de vous intéresser à nous…

  109. Joanna 4 années ll y a

    Bonjour Marc,

    Je tenais en premier lieu à vous remercier pour avoir partagé votre savoir et vos compétences auprès de musiciens professionnels et amateurs.
    Je joue du violon depuis un an. Tout le monde m’avait prévenue que ce serait très dure étant donné que je n’ai plus vingt ans et que l’instrument en lui-même était complexe à « cerner ». Pourtant cet instrument me tenait à cœur depuis 8 ou 9 ans déjà, je ne saurai dire pourquoi. La beauté du son, l’étendue de tous les effets sonores qu’il peut produire et exprimer, ou tout simplement parce qu’il reflète à merveille et à la perfection nos états d’âme du moment. La moindre faille, la moindre faiblesse ou fatigue transpirent à travers le jeu ! En tout cas la toute première fois ou je l’ai pris en main et fait courir l’archet sur les cordes, ce fut une révélation et la magie a opéré instantanément. L’archet était devenu mon bras et le violon tout mon corps et toute mon âme. A travers lui, je déverse toutes mes joies, toutes mes peines, je me sens transporté dans un autre monde. La musique reste le meilleur des langages universels et la thérapie la plus efficace que je connaisse.
    Rudes sont les retombées sur terre quand une douleur se déclare au bout de quelques heures de pratique intensive. Étant hyperlaxe de nature, je souffre peut-être à moindre dose de certaines positions incommodantes. Mais la douleur finit quand même par s’installer et réussit quelquefois à gâcher tout mon plaisir. Alors du coup j’ai vraiment hâte de découvrir les vidéos à venir, pour pouvoir adopter des poses de jeu moins contraignantes et pouvoir me transcender.
    Toutes mes amitiés,
    Joanna

    • marc 4 années ll y a

      Merci Joanna de partager votre rêve que vous avez entretenu pendant 8/9 ans !
      Les professionnels peuvent se rappeler de leur enthousiasme à travers le votre.
      Et en même temps la réalité est tout autre lorsque vous jouez plusieurs heures par jour pendant des années !
      Comme vous le dites si bien, jouer d’un instrument « reflète à merveille et à la perfection nos états d’âme du moment. La moindre faille, la moindre faiblesse ou fatigue transpirent à travers le jeu ! »
      Or l’idée dans certains contexts, est de ne faire apparaitre aucune faille, aucune faiblesse malgré une belle sensibilité !
      Donc Joanna, prenez soin de vous, faites des fausses notes et balayez culpabilité, tension et perfectionnisme qui est à la base de nombreuses pathologies professionnelles du musicien.
      Restez sur Terre, la tête dans les étoiles et partagez nous encore vos expériences…
      Amitiés,
      Marc

  110. Edouard 4 années ll y a

    Bonjour Marc,
    merci beaucoup!

  111. herrera 4 années ll y a

    Bonjour
    je suis violoncelliste et j’ai depuis toujours mal en jouant: aux mains et aux bras.
    Depuis quelques années j’ai comme quelque chose qui m’attrape au milieu du dos entre les omoplates et des tendinites aux bras.
    J’ai vu quantité de kinés et osthéo…
    Mais rien n’y fait.
    Je suis donc remplie d’espoir après avoir vu votre vidéo de présentation.
    Merci
    Anne-Lise

  112. Nicolas 4 années ll y a

    Impatient de découvrir !!

  113. olivier 4 années ll y a

    bonjour, je me retrouve beaucoup dans certaines situations que vous évoquez, je suis atteint d’une dystonie focale, je suis guitariste flamenco et cela handicape énormément mon jeu. j’attend avec impatience les autres vidéos. merci de nous donner votre temps. musicalement . Olivier

  114. John 4 années ll y a

    Un sujet peut-être pas suffisamment développé auprès des musiciens pros, merci de cette initiative !

  115. Bernard 4 années ll y a

    Bonjour, mon problème c’est une tendinite au coude gauche qui m’oblige à changer ma manière de jouer….je suis batteur et gaucher et votre vidéo me donne beaucoup d’espoir pour changer tout ça!
    Merci!

  116. pierre 4 années ll y a

    bonjour,

    merci beaucoup pour cette video motivante !
    etant guitariste il m’arrive d,avoir mal au poignet et entre le pouce et l’index
    je suivrai vos video et surement que grâce a vous je serai moins limité !

  117. Sonia 4 années ll y a

    Bonjour,
    Toujours très intéressée par vos exercices et conseils,
    Très bonne idée ces vidéos !

    • marc 4 années ll y a

      Merci et ravi de vous retrouver ici Sonia !

  118. Emmanuel 4 années ll y a

    Bonjour,
    merci pour ces explications et pour cette démarche. Je suis guitariste et souffre depuis 8 mois d’une tendinite à la main gauche qui entraine aussi des douleurs dans le poignet. Les douleurs sont aléatoires et n’empêchent pas toujours de jouer mais entrainent une appréhension, j’ai en effet limité mon temps de travail de peur que cette blessure ne s’aggrave, me paralyse le main et par conséquent mon jeu. Les douleurs ont pour origine l’écartement du petit doigt et se manifestent même lorsque je ne joue pas et que me main est au repos. Que dois-je faire ? Arrêter pendant quelques temps ? embêtant car perte de revenus et de niveau… j’avoue être un peu perdu !!!

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Emmanuel,
      Arrêter, probablement pas sauf si vous voulez déprimer :+)
      Ralentir, certainement et surtout changer quelques habitudes.
      Objectif Zéro douleur – endurance – et dépasser votre plus haut niveau de jeu !

      Juste pour info, cette histoire de petit doigt m’a tellement été demandée chez les instrumentistes à cordes que les solutions développées aujourd’hui sont facilement accessibles.
      Et c’est précisément à travers ces vidéos que je souhaite partager tous ces « trucs » et astuces.
      Je parle volontiers de « trucs » car le temps m’a permis de développer des raccourcis; « les bases des fondations des données initiales de l’anatomie fonctionnelle en lien avec votre technique instrumentale » :+) alors essayez ces trucs et partagez vos impressions !

      Je vous montre des exemples concrets dès la prochaine vidéo !
      A très vite,
      Marc

  119. Jean Marc 4 années ll y a

    Merci, très intéressant.

  120. patrick 4 années ll y a

    bonjour
    merci pour ces explications claires et précises dans cette première vidéo

  121. Jeremy 4 années ll y a

    Bonjour Marc,
    Bravo pour cette belle initiative, j’ai déjà subi plusieurs tendinites depuis quelques années. Étant pianiste et contrebassiste, ces modes de jeux différents font souffrir mes mains. Le piano deviens un vrai défi vu les dégâts que cause la contrebasse… Peut etre la pratique de ces 2 instruments en parallèle est incompatible? Les tendinites sont généralement située au niveau de l’avant bras droit, et mes poignets sont de plus en plus rigides ce qui rends la pratique du piano difficile. Pour l’instant ma seule solution est de travailler ma respiration et d’accéder a une détente maximum. Chaque jour, je prends le temps avec mon instrument de passer mon corps en revu, comment mes pieds sont ils positionnés? Mon bassin, mes épaules, ect… Grace a ceci, des reflex commencent a apparaitre. Mais les douleurs sont toujours la…

    Si vous avez d’autres conseils a me proposer je suis preneur!
    Merci d’avance.

    Jeremy.

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Jeremy,
      La pratique de deux instruments est absolument compatible !
      Par contre la recherche de détente vous fait peut être du bien à la tête mais absolument pas au corps.
      La recherche de détente est la cause de toutes les pathologies !
      Je vous en parle plus en détail dans les prochaines vidéos…

  122. AMANDA 4 années ll y a

    bonjour

    merci pour ces explications;
    Je suis guitariste classique, mon problème réside dans ce qu’on appelle la pince du pouce main gauche. Au bout d’un certain tout la douleur s’installe, Je pense que je place mal soit le pouce soit le bras gauche que j’ai tendance a mettre légèrement parallèle au sol. Y a-t-il une solution a mon problème qui soit facile a mettre en pratique ? MERCI d’avance

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Amanda,

      Supination de l’avant-bras et opposition du pouce, c’est un peu technique comme terme mais assurément vous pouvez facilement sortir de votre « pince » !

      A très vite,
      Marc

      • amanda 4 années ll y a

        @marc,

        bonjour Marc

        je suis heureuse de savoir que je peux sortir de cette pince mais comment de façon précise ?
        Y a-t-il des exercices pratiques ET facile à comprendre ?
        Merci de m’aider sans ces douleurs je pourrai traduire exactement les émotions qui m’habitent quand je joues.
        Hélas la porte de la décontraction est belle et bien verrouillée…Mais sûrement que vous en possédez la clef…

  123. Lucile 4 années ll y a

    étonnant, cette vidéo remet en question beaucoup de choses

  124. Marie 4 années ll y a

    Bonjour Marc,

    et merci de cette première vidéo qui me fait attendre les suivantes!
    Je suis pianiste chanteuse et auteur compositrice, de formation classique (conservatoires nationaux) et aujourd’hui musicienne dans les musiques actuelles.
    J’ai 30 ans et souffre d’épicondylites et tendinites chroniques au bras droit principalement. Mon pouce droit s’est ankylosé il y a quelques mois, au point de ne plus bouger et m’obliger à annuler deux concerts importants. Un acupuncteur m’a soulagée et j’ai pu reprendre mon activité. Mais ASSEZ DE TEMPS QUE TOUT CELA DURE!
    Je sens que mes douleurs s’amplifient avec la pratique intensive de l’ordinateur, et hélas suis obligée d’utiliser abondamment cet outil pour composer, enregistrer, prémixer et produire…
    J’ai compris combien depuis des années, je vivais comme « à côté de mon corps », du plaisir de jouer, de partager pleinement, et donc quelque part, à côté de moi-même et de la musique. Travailler, travailler, et m’éffondrer physiquement au moment où les reconnaissances de taille arrivent. Et avoir peur de ne pas pouvoir continuer.
    J’apprends peu à peu à m’écouter et me respecter, aidée par la pratique de la méditation et de la fasciathérapie…Rechutes et douleurs sont encore là; j’ai l’impression d’être une équilibriste dont le corps reste fragilisé par des excès de pratique sans respiration, sans sensations agréables, sans réelle détente.
    J’aime passionnément la musique et la scène, ce qui me fait continuer. Je commence à comprendre que les solutions sont en moi… Mais quel parcours!
    Au passage, je n’ai aucun problème avec ma pratique vocale : j’ai suivi des cours basés sur la sensation corporelle dès mes débuts: la technique du phoniatre Benoit Amy de la Bretêque (Hôpital de Montpellier), connaissez vous?

    Merci à vous, Marc, et aux musiciens qui me font penser que je ne suis pas seule dans cette démarche :)
    j’espère que nous partagerons notre joie de jouer bientôt!!

    marie

    • marc 4 années ll y a

      Merci pour votre témoignage, vous n’êtes pas seule en effet et le parcours n’est souvent pas si fastidieux que le musicien peut le croire. Vous êtes des spécialistes d’une activité physique et mentale, vous avez en effet de belles ressources !
      A suivre…

  125. yves 4 années ll y a

    Bonjour
    merci pour ces vidéos et pour le fait qu’elles soient interactives.
    Je vais lire les suivantes et ne manquerai pas d’y poster mes interrogations en espérant qu’elles seront constructives.

  126. Benoît 4 années ll y a

    Bonjour.
    Nous avons un ami commun, Antoine Z, contrebassiste et trompettiste, qui m’a parlé de vous. Je suis également contrebassiste, je travaille dans un orchestre symphonique (qui fait du lyrique également) et mon problème apparaît quand je joue des opéras très longs (plus de 2h30) ou alors des sonates difficiles nécessitant beaucoup de déplacements dans l’aigu de l’instrument. En général il y a une douleur à une cervicale située à la base du cou. Et au pire des contractures qui peuvent arriver en bas du dorsal gauche ou au trapèze droit. Depuis 2 ans maintenant j’ai appris des étirements qui aident à réduire les problèmes mais ils n’ont pas totalement disparu. C’est pour ça que je m’intéresse à votre travail et vos vidéos, j’espère pouvoir trouver une solution !
    Merci en tout cas de parler de ce sujet qui est encore totalement absent dans la formation des conservatoires supérieurs !

    • marc 4 années ll y a

      Merci Benoit pour votre partage, et à Antoine de partager sur ce sujet encore trop tabou aujourd’hui.
      Je vous propose de revenir vers moi après la prochaine vidéo, vous devriez recevoir quelques belles pistes !

  127. Delphine 4 années ll y a

    Bonjour,
    Tout d’abord, merci pour votre travail…cela fait plusieurs années que je travaille au niveau corporel pour améliorer mes performances musicales et surtout faire disparaître mes douleurs liées à la performance! Et je suis toujours très heureuse de voir qu’on en parle de plus en plus…
    Malgré tout, je ne suis jamais vraiment venue à bout de ma douleur au niveau de la nuque, côté gauche. Je suis flûtiste (gauchère) et depuis ma première année de Conservatoire, cette douleur n’a jamais complètement disparu, malgré les osthéos, kinés, méthodes Feldenkrais, Alexander…même si toutes m’ont beaucoup aidée. Aujourd’hui, je joue beaucoup moins qu’avant, mais me retrouve plus souvent devant un ordi pour le boulot…et la douleur (exactement la même) réapparaît dès que je reste assise devant l’écran quelques heures…
    Pour la décrire: elle part de ma nuque ou de l’arrière de mon épaule gauche et descend dans l’épaule, bras, poignet… je suis impatiente de visionner vos vidéos!

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Delphine,
      Rester assis derrière un ordinateur est probablement plus fastidieux physiquement que devant un pupitre :+)
      Partagez moi vos impressions au fil des vidéos :+)

  128. Courtinot Nicolas 4 années ll y a

    Bonjour,
    Je suis guitariste et contrebassiste également depuis environ 5 années. Ayant des concerts réguliers sur les 2 instruments, je tente d’avoir un équilibre de travail sur chacun des 2 instruments. La contrebasse demeure tout de même plus physique à jouer et requiert une implication dans le son plus forte que la guitare surtout dans le jeu en pizzicato pour jouer du jazz. Dernièrement, j’ai eu l’occasion de jouer un concert interminable pendant 2H15 (avec 2 pauses) et à la fin, ma main droite s’est tétanisé pendant un solo. Depuis, lorsque je pratique l’archet, technique pourtant différente, j’ai ressenti une douleur vive à la base du pouce.
    Il y a 2 années environ, j’ai eu un problème un peu plus inquiétant à l’épaule gauche au niveau de la « coiffe ». Je ne pouvais plus lever le bras gauche. Mon ostéopathe a trouvé la cause du problème: ma clavicule gauche remontait et causait, de fait, un déséquilibre provoquant une inflammation. J’ai bien cru à ce moment devoir tout arrêter!
    Côté guitare, les soucis sont plutôt: Tennis elbow à droite, et cervicales. Cela fait longtemps que cela dure et je m’y suis habitué. À tord!
    J’ai hâte de voir la suite de ce que vous proposez.
    Cordialement. Nicolas

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Nicolas,
      En effet, il est temps de se confronter au sujet.
      En même temps je ne voudrais pas vous décevoir mais rien de très original dans votre description mais certainement bien handicapant !
      Vous pouvez compter sur moi, tout ce que vous décrivez n’est que monnaie courante :+) Nous allons faire ensemble le nécessaire.

  129. Malausséna Mathilde 4 années ll y a

    Bonsoir, trop cool cette vidéo…MERCI ! Il faudrait apprendre ces choses là à tous les musiciens…avant même qu’ils commencent à jouer!!

    Je suis guitariste depuis environ 8ans j’ai 24 ans. Je souffre de douleurs dans la main g qui m’ont totalement bloquée pendant 1 an, et sont encore bien présentes depuis que j’ai repris il y a 2 mois: Pointe à l’intérieur entre le pouce et l’index, au poignet du côté du pouce, à l’intérieur de l’avant bras…c’est l’angoisse je ne sais plus quoi faire, ça me manque de me poser sur ma gratte sans ressentir de douleurs…sans parler de la pointe entre les omoplates (fiouh celle là alors..) et des cervicales, l’épaule gauche aussi bref la totale. J’ai besoin d’une solution, explication sauvez moi car je ne sais plus quoi faire!

    A bientôt :) Et bravo encore pour la démarche,

    Mathilde

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Mathilde,
      Je réponds à toutes vos questions dans les prochaines vidéos !

  130. Aude 4 années ll y a

    Je suis pianiste et les tensions accumulées dans mon cou et mes épaules empêchent mon jeu de se libérer. Cela s’aggrave en situation de stress, et maintenant j’appréhende les nettes baisses de performance en représentation !
    Merci à vous !

    • marc 4 années ll y a

      Dans la prochaine vidéo, vous n’allez pas être déçu !

  131. Ben 4 années ll y a

    Bonsoir,
    Merci pour cette vidéo. Je suis guitariste et pianiste et les deux instruments me causent différentes douleurs au dos, aux épaules et aux mains? Je vais suivre les exercices annoncés avec attention !

    Ben

  132. edwin 4 années ll y a

    Bonsoir, déjà merci pour cette recherche, c’est du bon boulot !
    je suis batteur et souvent, le lendemain de concert, j’ai la main un peu dur, et le muscle entre le pouce et l’index me fait un mal parfois !

    Ed

  133. Joana 4 années ll y a

    Bonjour, je suis pianiste et depuis plusieurs années je travaille avec Marc, chaque fois que j’ai un problème il sait toujours comment m’aider. J’apprends beaucoup avec sa perspective globale du musicien (anatomie, mouvement, psychologie etc)

  134. Joelle 4 années ll y a

    Bonjour!
    Je suis saxophoniste et chanteuse et j’ai depuis 6 mois des douleurs insupportables dans la bouche, l’oreille bouché, les glandes salvaires qui ne travaillent pas assez à cause de muscles qui crampent.
    Les os de la bouche font mal etc.
    Je ne joue presque plus de saxophone:(

    Joelle

  135. CONDAMIN 4 années ll y a

    Guitariste, ayant cette fameuse raideur entre les omoplates..Mais également un épanchement de synovie au majeur depuis une semaine, alors que je dois joue en concert demain! J’ai longuement réfléchi sur une pédagogie basée sur l »écoute de son corps, de ses gestes, pour davantage de souplesse musicale et de plaisir!!!! Je pense la pratiquer…Mais voici que j’ai mal dans tout le dos, depuis deux jours de répétition intense…Le corps nous rappelle constamment à l’ordre! D’autant que je souffre d’une hernie discale L5S2.
    Feldenkrais, sophro, yoga…Oui, mais….J’ai hâte de visionner les prochaines vidéos!
    Merci pour votre enthousiasme

  136. cris 4 années ll y a

    super interessant, je regarde les autres vidéos.

  137. greg 4 années ll y a

    bonjour Marc, voilà moi je suis un guitariste amateur et je commence à faire quelques petits concerts avec des chansons de mon propre répertoire.
    j’ai une sérieuse douleur type tendinite au niveau de l’épaule ( un peu type conflit sous acromyal ) j’ai passé nombre de radios, d’artroscopie mais rein ne se voit ! je viens de passer deux semaines sous anti-inflammatoire mais rien de mieux non plus.
    je fais environ 30 minutes à une 1 heure par jour de guitare et une fois par semaine environ 3 ou 4 heures depuis environ deux ans et mes douleurs sont apparues juste après mes « débuts ».
    je ne souhaite vraiment pas arrêter et si vous avez une solution elle plus que bienvenue !!!!!!

    cordialement
    greg

    • geff 4 années ll y a

      Salut et merci

      pour ma part je suis bassiste et j’ai développé des douleurs aux doigts et poignet gauche. Je jouait beaucoup et un jours d’un seul coups j ai eu une douleurs aux doigts( annulaire et auriculaires).Tous les Les doigts sont gonflés au niveau des première phalanges de plus j’ai des tremblements dans les doigts ( annulaire et auriculaires) .

      Cela s’atténue avec du repos, du coups j ai arreté 6 mois mais en reprenant cela revient au bout de quelques séances. j’ai passé Radios et échographie, j ai vu un neurologue, personne ne sait vraiment prononcé…Faudrait que je passe une scintigraphie …ras le bol.

      Pour l’instant je ne joue plus car la reprise c’est mal passé.Donc j attend la seconde video merci

      • marc 4 années ll y a

        Salut Jeff,
        Visionnez la seconde vidéo et tenez moi au courant de vos impressions.
        La main gauche du bassiste se trouve trop souvent avec un poignet trop fléchi et selon vos exigences dans les doigts de la main gauche, des problèmes peuvent apparaître. Qu’aucun médecin ne se soit prononcé est plutôt bon signe, je m’explique :
        Comme vous l’avez sans doute saisi, les maux des musiciens sont la plupart de temps fonctionnels, et organiquement,pour vous, aucun examen ne montre rien, tant mieux !
        Le pire aurait été qu’ils montrent un élément qui n’ait rien à voire avec vos symptômes et là, les confusions auraient pu arriver.
        Dans votre cas, il est probable qu’il s’agisse bien de la fonction et tant que vous reprendrez dans les mêmes conditions, cela ne risque pas de s’arranger.
        Tenez moi au courant.
        MArc

  138. Maxime 4 années ll y a

    Bonjour,

    J’aimerais savoir comment faire quand on a mal au dos quand on est violoncelliste?
    Merci

  139. zofia 4 années ll y a

    Bonjour!
    Super initiative que ces vidéos! Je suis pianiste pour le théâtre musical (entre autres…) et comme beaucoup de mes collègues accompagnateurs, les douleurs de dos, les tendinites (poignets, avant-bras, épaules…pouces!) sont hélas des compagnons fréquents. Le stress engendré par les situations d’urgence, les horaires changeants et décalés dans lesquelles nous travaillons en est clairement responsable. Faudrait-il faire du yoga pour ralentir le rythme? Etant une « speed » de nature (enthousiaste, pour le dire positivement!), j’avoue que ça me rebute un peu… En tout cas, hâte de voir les autres vidéos!

    • marc 4 années ll y a

      Le yoga effraie bien souvent les musiciens « speed de nature » comme vous dites.
      Et cette énergie est bonne à conserver et juste à utiliser dans des groupes musculaires différents, d’où ma proposition.
      De nombreuses techniques longues et fastidieuses permettent après des années d’offrir les qualités recherchées par les musiciens.
      Mais c’est aujourd’hui que vous en avez besoin !

  140. mathieu 4 années ll y a

    Bonjour, je suis trompettiste/cornettiste amateur.
    Lorsque je travaille mon instrument assis sur une chaise, il m’arrive fréquemment de ressentir une douleur dans le milieu du dos au bout de 20min environ. Des qu’elle est présente, impossible de l’atténuer… Idem en concert.
    Si je débute mon travail debout, je n’ai pas ce type de problème.
    Merci de votre retour
    mathieu

    • marc 4 années ll y a

      Plus d’abdominaux, moins de respiration basse, et des bascules de bassin !!!

  141. Lenoir 4 années ll y a

    Bonjour, je suis bugliste, et trompettiste amateur gauchère et tendinite poignet droit.

    • marc 4 années ll y a

      Pouvez-vous en dire plus ?
      Où avez-vous mal précisément ? poignet (coté paume, du côté du pouce ou sur le dessus du poignet), coude (interne, externe), entre l’index et le pouce ?

  142. martin 4 années ll y a

    vite les exercices, il faut commencer au plus vite…!

    • marc 4 années ll y a

      J’aime beaucoup votre impatience martin !
      Si vous aimez les éléments concrets et l’action, vous allez être servi !

  143. PAt 4 années ll y a

    Bonjour,

    Je salue vivement votre initiative…
    Merci.
    Pour ma part, raideurs et douleurs dans le dos font partie de mon quotidien…
    Je suis batteur et j’ai aussi des acouphènes…
    Je ne sais si ceux-ci sont pris en comptes dans vos exercices…
    Mais de toutes façons, je vais suivre votre actu aux mieux..

    Bien à vous,

    PAt

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Pat,
      Les acouphènes sont en bien pris en compte car de tout temps, les musiciens viennent avec cette demande.
      Les musiciens nourrissent leurs acouphènes de deux manières :
      – En entretenant des tensions au niveau du haut des épaules et de la nuque,
      – et de part l’intensité avec laquelle vous jouez, souvent disproportionnée par rapport à vos besoins.
      Et c’est souvent au niveau cognitif que les choses se jouent :
      Imaginez que vous ayez besoin de deux fois moins d’énergie pour jouer la musique énergique que vous jouez.
      Avec cette nouvelle idée, il est très probable que vous puisiez faire disparaitre vos acouphènes.
      A suivre…

  144. Ron 4 années ll y a

    Bonjour,

    Très belle initiative, dans mon cas je suis pianiste/clavieriste, professionnel. Lors de mes pratiques je ressens une crispation de la mâchoire, qui, se traduise par une perte auditive lors du jeu. je travail contre cela en utilisant la « respiration », mais j’ai encore du mal à trouver de bonne(s) méthode(s).

    Que pouvez vous conseiller ?

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Ron,
      Dans une des prochaines vidéos, je vous présente un élément fondamental qui va personnellement vous concerner.
      Contre toute crispation de mâchoire et de perte auditive qui en est la conséquence, vous devriez être comblé : la langue.
      A suivre…

  145. baburek 4 années ll y a

    bonjour ,

    je suis multi instrumentiste depuis vingt ans et donc familière aux douleurs diverses et variées .
    aussi , j’enseigne la guitare et le violon donc le sujet me touche beaucoup .
    je me suis fais opéré d’une hernie discale il y à deux ans .
    au final je ne sais pas si c’est une conséquence de la musique et des pointes de douleurs au niveau des omoplates ,
    présentent depuis toujours continuent de me gacher le plaisir de jouer .
    il n’est pas facile de rencontrer un professionnel de la santé qui ait les bonnes solutions
    aux problèmes des musiciens alors un grand merci pour le partage .
    j’ai hate de voir la suite.

    stephanie

    • marc 4 années ll y a

      Bonsoir Stéphanie,
      Je vous propose de vous occuper spécialement de vos omoplates dans la prochaine vidéo.
      Tenez moi au courant.
      Marc

  146. Alexis 4 années ll y a

    Merci pour cette belle introduction, je me réjouis à l’idée de suivre ces conseils.
    Je suis pianiste, j’ai 23 ans, et j’ai fait le conservatoire en Russie avec un professeur que je voyais plus d’une fois par semaine.
    Il m’a bien suivi et aidé toutes ces années. J’ai déjà fait du chemin dans la compréhension de mon corps, dans la gestion de mes émotions, surtout en concert.
    Rien à signaler donc, pas de douleurs à proprement parler, mais un certain manque d’énergie, une envie de plus de plaisir du jeu lui-même, et puis une certaine fatigue mentale. Je suis certain qu’elle est liée à la partie motrice de mon travail, d’une manière ou d’une autre.
    J’attends avec impatiences les autres vidéos.

    Alexis

    • marc 4 années ll y a

      Votre instinct me semble pertinent. Il est fréquent que la fatigue soit du à un décalage entre les ambitions du musicien et ses limitations qu’il ressent en jouant.
      Les progrès peuvent aller bien plus vite en ajustant la technique instrumentale. Et l’énergie vient alors en dévorant votre répertoire !
      Le plaisir est sans aucun doute au rendez-vous et le mental paré aux nouvelles échéances.

      J’ai hâte d’avoir votre retour Alexis,
      A très vite.
      Marc

  147. Christel 4 années ll y a

    Cela fait 2 mois que suite à une entorse du majeur et de l’index de la main gauche, je ne peux pratiquement plus jouer de guitare. Musicien professionnel je suis assez désespéré de pouvoir un jour récupérer ma dextérité… Pouvez-vous m’aider?

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Christel,
      Les entorses des doigts sont très longues à récupérer et c’est précisément pour cela qu’il faut faire ce qu’il faut pour ne pas aggraver la situation et finir par déprimer. La plupart du temps, il n’y a aucune conséquence grave et vous devriez pouvoir rejouer à 100 % sans séquelle.
      Ecrivez-moi votre historique en message privé et je vous dirai la marche à suivre.

  148. Séb 4 années ll y a

    Bonjour,
    J’attends avec impatience la suite…

  149. Fred 4 années ll y a

    Intéressant!

  150. Lise 4 années ll y a

    La vidéo n’est pas jointe… Parce que je ne suis pas de la France?

  151. Nordine 4 années ll y a

    Bonjour,
    Désolé mais un bug informatique a couper mon message.

    Je suis trompettiste depuis une quinzaine d’année. J’ai redécouvert la trompette et le plaisir de jouer et surtout le plaisir de travailler l’instrument il y a un an. Suite à des événements il y a 4 ans j’ai perdu une quinte en tessiture (je suis passé d’un contre sol à un contre ut avec difficulté). Tout était dur. J’ai eu la chance il y a un an de rencontrer un « gourou » de la trompette. Le mot d’ordre était DECONTRACTION. Je m’étais raidi le corps et toutes les compensations que je faisais pour jouer ne faisaient qu’empirer sur mon son et mon jeu. J’ai réappris à jouer et surtout j’ai mieux compris comment travailler le corps avant l’instrument. C’est un travail quotidien mais qui me permet maintenant de retrouver ma trompette avec plaisir tous les jours.

    En espérant que vos conseils me soient complémentaires, je salues cette initiative qui peut aider beaucoup de musiciens en détresse

    Nordine

    • Olivier Joulin 8 mois ll y a

      Bonjour Nordine,

      Je viens de lire votre récit et je suis très intéressé par la chute de l’histoire : « j’ai rencontré un gourou de la trompette » ! Est-ce que vous pourriez m’en dire davantage car je suis intéressé pour travailler sur la décontraction, la détente et les aigus ?
      Je vous en remercie par avance.
      A très bientôt et au plaisir de vous lire.
      Olivier.

  152. Anthony 4 années ll y a

    Merci pour votre démarche.

    Ce concept correspond totalement à la direction en laquelle je crois. Pratiquant également la musculation en parallèle via la Méthode d’Olivier Lafay, j’y retrouve les mêmes objectifs à savoir, l’écoute de son corps, l’optimisation de l’effort lié aux résultats, le plaisir et bien d’autres choses encore.

    Anthony, batteur et percussionniste.

  153. Olivier 4 années ll y a

    Merci pour tes vidéos, je n’ai vu que la première mais ça semble parfait pour ce que j’ai (en tant que percussionniste, pas mal de douleurs aux mains, aux bras, au dos… un peu partout en fait)

  154. bruno 4 années ll y a

    bonjour,
    j’ai fait un peu de technique Alexander et cette problématique m’intéresse vivement pour soulager mes tensions musculaires..
    cordialement

  155. guillaume 4 années ll y a

    merci bien

  156. Franck 4 années ll y a

    Bonjour,
    Je suis guitariste amateur droitier, depuis maintenant plus de 20 ans (j’en ai 42). Complètement autodidacte, je pratique la guitare classique, folk et électrique. Exigeant sur mes choix d’interprétation, et plutôt attiré par des morceaux à la technique fouillée.
    Mi-2013 des troubles de mon poignet droit sont apparus (quelques mois après avoir commencé à aborder, toujours seul, la technique médiator+doigts, façon Chet Atkins ou Steve Howe) : aucune douleur mais crispations involontaires dans un mouvement en flexion vers le haut, spasmes dans le phases de repos. Majoritairement en mode « médiator ». Ces troubles s’amplifiant et perdant de ma précision et de ma régularité, j’ai consulté un généraliste en octobre, qui m’a invité à passer un EMG, qui s’est révélé négatif. Vos collègues m’ont confirmé qu’il s’agissait selon toute vraisemblance d’une dystonie de fonction. Je suis depuis février des séances de rééducation avec une kiné.
    Elle identifie un déséquilibre scapulaire sur lequel on travaille principalement. Je porte également sur son conseil une orthèse afin de redresser le carpe externe, qui semble s’affaisser. Mais les troubles ne s’effacent pas et dépassent désormais la pratique instrumentale (écrire, taper sur le clavier, tenir une fourchette, un livre…).
    En recherche de pistes complémentaires et (je l’avoue) un peu désespéré, je suis tombé sur votre programme où il m’apparaît que les troubles liés à la pratique instrumentale sont bien compris.
    Certes amateur, la musique constitue une part importante de mon existence et de mes projets. C’est pourquoi je m’intéresserai particulièrement à vos vidéos… et à vos propositions.
    Merci pour cette démarche. Franck

  157. franck 4 années ll y a

    bonjour Marc, je suis guitariste amateur avec des douleurs au poignet gauche et au milieu de la main depuis 3 mois environ. Proposez vous des vidéos qui montrent en image les positions à adopter. Si oui je suis preneur. Merci en tout cas pour tout vos conseils précédents qui redonnent espoir aux passionnés de musique. A bientôt.

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Franck, Je parle des poignets dans la prochaine vidéo ! Vous me direz si cela répond à votre attente…

  158. Lara 4 années ll y a

    Merci de vous intéresser à cette problématique très fréquente dans le milieu artistique.

  159. clem 4 années ll y a

    Super boulot

  160. cousin 4 années ll y a

    J’ai compris le principe de la SC suspendue,j’aimerais voir les exercices proposes. Merci

  161. cousin 4 années ll y a

    Possédant déjà vos livres,je souhaite slt avoir aussi 1 l’approche visuelle. Merci

  162. Hervé 4 années ll y a

    Bonjour,
    Je suis bassoniste et souffre de douleurs dans les mains,particulièrement dans le pouce: ces douleurs me gênent également dans la vie courante car en période de « crise » je ne peux plus tenir fermement un objet (tournevis voire brosse à dents…).

  163. cherif 4 années ll y a

    Bonjour,
    je suis guitariste professionnel, je travaille 6 à 10h par jour mon instrument assis avec des douleurs atroces au dos et aux coudes.

    que dois-je faire ?

    • marc 4 années ll y a

      Pour jouer autant, il faut être hyper-réglé.
      Juste une question : pourquoi dix heures ?

  164. Nicolas Rousserie 4 années ll y a

    Bonjour je suis guitariste de jazz professionnel, je vis depuis 10 ce que je crois être une dystonie de fonction au niveau de l’index droit
    Que dois je faire pour en finir, même si je pense avoir fait une partie du chemin ?
    En tout cas merci déjà pour vos conseils et explications très claires

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Nicolas,
      Le chemin peut être long et solitaire pour la dystonie de fonction. 100% de récupération est un objectif à mes yeux pour tous les musiciens comme vous que je rencontre.
      Mon unique réponse est de prendre les raccourcis que je propose à travers une formation dédiée à la dystonie. J’y résume et regroupe tous les exercices nécessaires pour la récupération que nous visons complète en collaboration avec le musicien.
      Contactez-moi en message personnel si cela vous intéresse.
      Merci pour votre témoignage !

  165. ghislain 4 années ll y a

    merci pour ces vidéo intéressantes.

  166. Marie-Lise 4 années ll y a

    Bonjour,

    Je suis une altiste professionnelle de 31 ans et j’ai commencé à avoir des douleurs à l’âge de 16 ans lors du changement du violon pour l’alto. J’ai toujours fait attention aux tendinites mais les maux de cou et d’épaules sont très fréquent. Je commence même à penser à un changement de carrière… Espérons que je ne me rende pas là ! Merci !

    • marc 4 années ll y a

      Un changement de carrière pour des raisons de motivation, d’intérêt pour une autre passion, OUI, mais pour des maux de cou et d’épaules, NON.
      Il existe des solutions rapides et efficace, les musiciens doivent le savoir, Merci Marie-Lise de participer à démystifier les maux des musiciens et à lever ces tabous ! A très vite, Marc

  167. Greg 4 années ll y a

    Bonjour,

    je suis pianiste « professionnel » (musique improvisé), cela fait maintenant 26 ans que j’étudie le piano. Et cela fait une 10aines d’années que je me pose ces questions, sur les sensations, le bien être, se placer dans ce flux absorbant pendant les concerts. Je sens bien qu’il y a quelque chose à trouver, que je n’ai malheureusement pas encore trouvé ; en fait, je pense que j’ai déjà vécu ces moments de grâce qui nous transportent, mais je ne vois pas comment les créer de façon volontaire, si cela est possible.
    J’ai eu quelques déclics avec « la maitrise sans effort » de K.Werner ; vos mots m’y font d’ailleurs bcp penser.
    J’espère trouver quelques clés dans vos vidéos ; je salue votre travail, et votre générosité de partager votre expérience.

    • marc 4 années ll y a

      Vous partagez à haute voix ce que de nombreux collègues me demandent quotidiennement : Créer de façon volontaire ces moments de grâce…
      Oui, c’est possible et c’est un plaisir pour moi de partager mon expérience. J’ai longtemps cherché et expérimenté différentes approches, la vidéo est l’outil à mes yeux, le plus efficace qui permet ce partage.

  168. Damien 4 années ll y a

    Je joue depuis 20 ans (en ce moment environ 3h/jours) et n’est pas de douleur mais comme on dit » mieux vaut prévenir que guérir » ,
    Alors merci !

  169. claude 4 années ll y a

    Bonjour marc,
    je suis guitariste amateur depuis 6 ans , je ressent souvent des douleurs vers le milieu du dos ainsi qu’une douleur au niveau de mon pouce et j’aimerai aussi gagner en souplesse.
    Pouvez vous m’apporter des réponses.
    Car mon objectif et de faire de la scène et atteindre un très bon niveau de l’instrument.

    CLAUDE

  170. sylvie 4 années ll y a

    bonjour Marc,
    je suis pianiste débutante amateur depuis 4 ans, j’ai 53 ans,
    je suis tres intérressée par vos conseils car apres des douleurs cervicales chroniques, je souffre d’une tendinite de l’épaule gauche.
    ces douleurs font que j’ai du arréter de prendre des cours, et même de pratiquer depuis 2 mois.
    j’envisage même d’arreter tellement ces douleurs m’empêchent depuis plusieurs mois de progresser.
    je serais heureuse de bénéficier de votre aide qui me permettrait de reprendre mes cours de piano avec plaisir!!!
    bien à vous
    Sylvie

    • marc 4 années ll y a

      Les douleurs et l’inconfort sont les principales raisons du pourquoi les musiciens arrêtent la pratique dans les premières années d’apprnetissage.
      Quel dommage !
      Combien d’adultes me disent combien ils regrettent de ne pas avoir continué !
      La tendinite n’est absolument pas une raison d’arrêter la musique.
      J’entends de nombreuses histoires de musiciens ou la tendinite peut être un prétexte pour arrêter…
      Alors sylvie, faites ce qu’il faut mais n’arrêtez pas de vous faire plaisir !

  171. jphilippe 4 années ll y a

    Bonjour Marc,

    Je vous ai découvert lors d’un reportage télévisé sur la Clinique du Musicien ; violoncelliste amateur, je m’efforce depuis à mettre en application la technique montrée pour bien positionner les omoplates … c’est magique ! j’ai été ému de voir à quel point des vies de musiciens ont été gâchées par toutes ces contraintes physiques et les douleurs qui parfois en découlent. Merci pour ce partage, merci pour votre travail, j’ai subi un sévère traumatisme à la main droite et jouer est une thérapie, alors si on peut le faire sans douleurs…
    cordialement,

    • marc 4 années ll y a

      C’est magique mais pour moi, c’est surtout logique. A très bientôt pour la suite !

  172. Elisabeth 4 années ll y a

    Bonjour Marc,

    Je suis guitariste classique amateur depuis plus de 40 ans, mais souffre de tendinites aux épaules depuis plus de 15 ans. Depuis 4 ans j’ai également une dystonie fonctionnelle qui concerne le majeur et l’annulaire de la main gauche et se manifeste par de forts tremblements dans certaines positions, par exemple en tenant une fourchette pour couper la viande.

    Je souhaite pouvoir jouer sans crispation et sans trac car je suis incapable de jouer en public, même devant des amis, sauf si c’est en ensemble (2 ou plus).

    La musique m’a permis de passer des caps difficiles et j’aimerais donner du plaisir aux autres.

    Merci d’avance pour vos conseils.

    • marc 4 années ll y a

      Bonsoir,
      La dystonie est la pathologie la plus complexe que le musicien puisse développer.
      Des outils efficaces sont aujourd’hui développés pour soutenir le musicien à récupérer à 100 % en un temps minimum.
      Evidemment, ces temps de récupération sont toujours trop longs pour le musicien.
      De nets progrès ont été faits ces dernières années et il est important que le musicien se concentre sur les progrès réalisés.
      Lorsque le musicien ne suit pas de protocole, il peut alors stagner et se sentir bien seul. Cette pathologie est peu comprise par l’entourage du musicien.
      Alors évidemment cher Lysander, je comprends votre anonymat et reste disponible si vous souhaitez plus de renseignements.
      La musique peut aussi vous permettre de passer ce cap difficile qu’est la dystonie.

  173. Bruno 4 années ll y a

    Je suis Guitariste/Bassiste amateur depuis plus de 30 ans avecune pratique très régulière et parfois assez intance. J’éprouve assez souvent des douleurs dans les mains, type crampes, qui se traduisent par une immobilité des doigts. Uniquement sur scènes au bout d’1h30 de concert. Celà s’étend parfois dans les jambes, et, ne rigolez pas, jusqu’aux orteilles. Cela fait une dizaine de concerts que le phénomène ne s’est pas manifesté, mais je le sent latent. Votre approche peut-elle régler définitivement ce soucis ?

  174. Benjamin 4 années ll y a

    Bonjour Marc,

    Merci beaucoup pour votre aide precieuse. Je suis violoniste professionel et je souffre comme beaucoup d’entre nous de douleurs dans le cou et dans les trapezes, qui parfois arrives aux coudes. Cela fait longtemps et je suis contraint de prendre des arrets regulierement de l’orchestre National dont je suis membre… Merci d’avance pour votre aide!
    Benjamin

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Benjamin,
      Les solutions sont parfois plus simple que prévues.
      Tenez-nous au courant dès la prochaine vidéo !

  175. Sylvain 4 années ll y a

    Bonjour Marc,

    Je suis un batteur amateur de 38 ans, essentiellement autodidacte. A ce jour j’ai régulierement des douleurs dans les mains et dans l’interieur du poignet. Cela se ressent beaucoup la nuit ou j’ai des sensations de picotements dans les mains comme si elles étaient engourdies.
    Je ne travaille malheureusement plus beaucoup l’instrument en tant que tel faute de temps, je repete 2H 30 par semaine. Est ce qu’un echauffement musculaire en début de répetition pourrais éviter ces tentions? Devrais je reprendre un travail plus régulier afin de me renforcer musculairement?
    Par avance merci.
    Sylvain.

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Sylvain,
      De mon point de vue, l’échauffement n’est pas la priorité.
      C’est ce qui se passe pendant le jeu qui est le plus important.
      Jouer est ce qui est à mes yeux une des plus riche et épanouissante des activités humaines.
      C’est pour cela que de mon point de vue, ne pas prendre en compte les douleurs et même s’en servir pour avancer est un leurre.
      La régularité n’est pas non plus la panacée.
      La conscience corporelle et l’organisation de travail sont au final plus constructives.

  176. Olivia RALAIMIARAMANANA 4 années ll y a

    Bonjour,

    Je suis pianiste et j’ai 24 ans. Je souffre de maux de dos (nuque et bassin compris) depuis dix ans, et ce n’est que maintenant que j’ai décidé de régler ce problème. Je joue du piano depuis vingt ans et je me suis dite qu’avoir des problèmes de dos était normal…alors j’ai laissé couler. Grosse erreur, aujourd’hui, je ne peux plus travailler plus de deux heures à la suite car j’ai mal aux épaules. J’ai l’impression de n’être capable de rien…

    J’aurais tellement aimé ne plus avoir ces maux de dos constants, ça me permettrait peut être d’être plus sûre de moi car j’ai l’impression d’être ralentie. Je pratique, de plus, de la musique de chambre, et la détente est la clé du succès. Enfin pour moi…

    Olivia

    • marc 4 années ll y a

      Petite précision non négligeable !
      Le tonus est la clé de la détente qui peut être alors la clé du succès.

  177. philippe 4 années ll y a

    bonjour,
    je suis professeur de guitare classique. Il y a 1 an, j’ai travaillé une pièce très compliquée techniquement sans me ménager (jusqu’à 3 heures par séance sans pause). J’ai ressenti une douleur au coude gauche. Depuis, lorsque je joue de la guitare, cette douleur revient systématiquement. Après avoir vu vos vidéos, j’ai pris conscience que ma posture n’était peut être pas adaptée. Je compte sur vos vidéos pour corriger ma posture et ma technique.
    Musicalement
    Philippe

  178. Philippe Henry 4 années ll y a

    bonjour,
    je suis violoncelliste professionnel, j’ai 52 ans, je ressens un manque de force dans les mains et les bras, et une tétanie qui affecte la précision de la justesse et la qualité du vibrato.
    Quand j’aurai compris et corrigé ce qui me limite, je serai le plus heureux des musiciens!
    bien à vous,
    Philippe Henry

    • marc 4 années ll y a

      Faite attention Philippe, le bonheur n’est plus si loin :+)
      Plus concrètement, une fois que vous n’aurez plus à dépenser autant d’énergie dans cette recherche, c’est à dire une fois que vos avant-bras et vos mains seront moins « lourdes » voire léger avec des doigts disponibles et avec la force nécessaire pour jouer assurément juste, une fois que vous aurez retrouvé la qualité de votre vibrato ou installé un vibrato qui correspond parfaitement à votre recherche sonore, une fois que tout cela sera très logique pour vous, en passant par votre tête et vos sensations, et pour terminer lorsque vous vous sentirez capable de repousser clairement vos limites, que ferez vous de toute cette énergie que vous aurez à disposition ?

  179. Charles 4 années ll y a

    Bonjour Marc,
    Je suis guitariste et je trouve que je stagne, malgré des heures de jeu. Je pense que la progression passe par la quantité, mais surtout la qualité du geste. et c’est sur ce dernier point que j’ai des lacunes. donc au lieu de travailler tête baissé, parfois il vaut mieux se poser et se remettre en cause.
    Donc j’hadère complètement à ce que tu dis!

    • marc 4 années ll y a

      La quantité est aussi importante c’est un fait.
      Bon nombre d’entre vous n’imagine même pas diminuer leur temps de travail et gagner en qualité.
      Es-tu prêt à jouer moins, tête haute :+) pour au final jouer mieux et progresser ?
      C’est une vraie question.

  180. Thierry 4 années ll y a

    Bonjour je suis guitariste et je fais de la marche nordique ça me réussi très bien pour me préparer physiquement et mentalement. Par contre je n’arrive pas jouer du piano j’ai très vite mal a poignet. Je suis coincé au niveau des épaules. Pourrais un jour jouer du piano en plus de la guitare sans me faire mal, merci.
    Thierry

    • marc 4 années ll y a

      La marche nordique est une très belle activité : Cardio, douceur articulaire et préparation mentale !
      Je vous partage dans la prochaine vidéo des exercices qui devraient vous convenir concernant les épaules et les poignets… A suivre !

  181. Alexandre 4 années ll y a

    Bonjour,
    Je suis tubiste (je joue de l’euphonium pour être plus précis) et il m’arrive par période d’avoir des baisses de motivation et d’envie du à des douleurs ou un mal être avec l’instrument.
    Cela se manifeste par des douleurs dans le bas du dos et dans les épaules qui résultent certainement d’une mauvaise posture et du poids de l’instrument mais également par des tensions voir des douleurs dans la main et dans l’avant bras lorsque que je travail ma technique.
    J’ai la désagréable impression d’avoir une raideur dans la main et les doigts qui m’empêche de jouer avec souplesse et décontraction.
    Autre chose qui me fait encore plus de soucis, c’est la fatigue musculaire que je ressent assez souvent au niveau des lèvres. Dans ces cas là je ressent un sensation de douleur et/ou de lèvres gonflées et raides qui empêche la bonne vibration de celle-ci. Bien sur cela s’accompagne par un manque d’endurance et la difficulté à fournir un travail efficace.
    Etant bien conscient que ces problèmes sont aussi en partie mental, j’aimerais cependant avoir des solutions pour essayer de jouer plus décontracter et donc plus libre.
    Merci

    • marc 4 années ll y a

      Bonsoir Alexandre,
      Il est évidement difficile de garder sa motivation lorsque la douleur est présente.
      Tout est lié en effet : des douleurs dans la mains sont souvent intimement liées aux douleurs des épaules et du bas du dos et la sensation de manque souplesse des doigts est alors fort désagréable voir handicapante.
      Or cette recherche de souplesse n’est absolument pas à installer au niveau des structures qui portent la main. Les épaules, le dos et les abdominaux doivent rester toniques pour amener la disponibilité en bout de chaine (main et lèvres)
      Le manque d’endurance en est simplement la conséquence.
      Le mental intervient évidemment puisque c’est votre organisation de travail et vos habitudes posturales (que vous appelez « technique ») qui gère le comportement que vous avez en jouant.
      Ce que vous décrivez est donc relativement fréquent et largement récupérable si vous utilisez le bon « mode d’emploi » :+)
      Je vous partage des exercices dans la prochaine vidéo, essayez là et racontez nous votre expérience !
      A très vite,

  182. Sébastien 4 années ll y a

    Bonjour,
    Je suis batteur professionnel et depuis plusieurs mois je n’arrive plus à faire des grosses journées de travail (+ de 4h) à cause d’une douleur au poignet gauche (juste entre les 2 os) ou alors de douleurs aux anches ou au bas du dos si je joue de la double grosse caisse.
    Je fais attention à jouer souple et à me tenir droit et j’ai même fait des pauses de 3 semaines sans jouer, porté une atèle 5 mois et fait des scanners…etc Rien de visible médicalement.
    Je suis donc intéressé par des conseils afin de pouvoir retrouver la motivation et surtout le niveau :D

    Merci de prendre le temps de me répondre.

    Musicalement.

    Seb

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Sébastien,
      Ce qui est certain, c’est de la motivation vous en avez. Par contre voici mon point de vue :
      « Je fais attention à jouer souple » : Il est très probable que cette recherche de souplesse soit à l’origine de touts vos maux.
      « et à me tenir droit » : se tenir droit est une des cause des fatigues lombaires et des hanches chez les batteurs.
      « et j’ai même fait des pauses de 3 semaines sans jouer » : Les pauses « obligatoires » n’ont jamais été des solutions pour les musiciens.
      « J’ai porté une attèle 5 mois » : L’orthèse éduque et met au repos à condition qu’elle soit accompagnée du mode d’emploi approprié.
      « et fait des scanners… » : ok mais que disent-ils ?
      Je comprends que tout cela peut être décourageant et je ne suis pas surpris de votre impatience.
      Et surtout restez impatient, c’est ce qui va vous permettre de trouver des solutions rationnelles.
      Visionnez la seconde vidéo et n’hésitez pas à nous partager vos idées.
      A très vite,

  183. Nico 4 années ll y a

    Bonjour,
    Je suis contrebassiste,j’ai la chance de pouvoir vivre de ma passion mais ces 2 derniers mois j’ai eu des tendinites a 2 reprises,douleurs dont je n’ai jamais souffert auparavant.j’ai même du arrêter en plein concert et finalement trouver une combine en jouant avec un mediator,bref….
    Donc je viens de voir votre première vidéo et votre discours m’a pleinement intéressé et j’espère que vos conseils pourront m’aider pour que je puisse pleinement travailler mon instrument sans avoir peur d’éventuelles douleurs.
    Merci beaucoup
    Cordialement
    Nico

  184. Lucie 4 années ll y a

    Bonjour !

    Je suis guitariste et je souffre actuellement d’une épicondylite du coude droit associée à une névralgie cervico-brachiale. Je suis une rééducation avec un kiné formé à la clinique du musicien et je trouve enfin des réponses à des maux qui durent depuis des années. Je pense en particulier à ces incessantes douleurs à côté de l’omoplate droite (qui remontent jusqu’aux mâchoires et à l’oreille). Jusqu’alors aucun des praticiens consultés n’avaient su répondre à mes troubles. Il s’agit bien, comme vous le dites, de combiner anatomie et technique instrumentale. Je prends peu à peu conscience de mes défauts posturaux et de ma déficience musculaire à l’origine de ma pathologie actuelle. Néanmoins, ayant de nombreux impératifs professionnels, il me reste à « m’armer » de patience et à accepter le temps nécessaire à la guérison…

    Merci et bravo pour votre travail !

    Lucie

  185. Valerie robert 4 années ll y a

    Bonjour ,
    Je suis violoniste et ai du arrêter de jouer pendant 2 mois pour des douleurs de la nuque , cervicales , migraines et mâchoire bloquée .
    Je suis venue en consultation avec vous et doucement ces douleurs s’estompent
    Elles reviennent avec du stress . Ce que je n’arrive pas à gérer.
    Merci pour vos conseils

    • marc 4 années ll y a

      Bonsoir Valérie,
      La gestion du stress est un chapitre important et peut être abordé comme l’anatomie de manière structuré.
      De bon outils adaptés au musicien permettent un changement de point de vue efficace pour utiliser les tensions néfastes comme des tensions motrices et bénéfiques. A suivre…

  186. Arnaud 4 années ll y a

    Bonjour,
    Je pratique la guitare depuis 2 ans … J’ai souvent mal au poignée et l’avant bras … Je pense que je suis un peu crispé lorsque je joue de mon instrument … J’ai souvent des gestes parasites ! J’espère que vos prochaines vidéos m’apporteront des réponses
    Merci

  187. Tiffanie 4 années ll y a

    Bonjour,
    Je suis bassiste dans un groupe depuis 1 an. Auparavant j’ai fait de la guitare…
    Je commence à sentir des tensions dans les mains et les poignets. J’ai tendance à crisper même en jouant à tempo très lent (60). Donc je pense effectivement que ça bloque ma progression. Passer le tempo 175 devient rapidement un enfer… Pourtant je pense faire ce qu’il faut. Un échauffement tempo lent, puis un passage sur les gammes et le reste en jeu sur ce qu’il me plait ou les morceaux des groupes. Je n’en suis pas rendu à m’arrêter mais j’aime autant avoir les bon gestes dès le début. Je n’ai pas toujours le temps qu’il faudrait pour travailler efficacement à mon goût (fac + emploi). Donc si j’avais le temps, je bosserais plus de morceaux pour moi même avant de favoriser mes groupes. Je développerais ma propre patte et puis je m’enrichirais autant personnellement que pour mes groupes.
    Je suis curieuse de voir vos conseils vidéos qui résoudront peut-être ces problèmes.

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Tifanie,
      Commencer votre échauffement par un tempo lent n’est pas l’unique solution pour réussir son échauffement.
      Je vous partage 2 autres clé essentielles dans les prochaines vidéos : Les épaules et les poignets.
      Et j’aime proposer aux musiciens la chose suivante :
      Vous êtes à la fac, vous travaillez, vous avez une vie sociale et vous jouez dans différents groupes…
      Sans prendre de temps particulier, comment jouer mieux en travaillant peu ?
      Et aussi comment ne pas sentir de blocage à 175, en travaillant moins ! :+)
      Mettez en place les éléments des prochaines vidéos et tenez-nous au courant de vos sensations.

  188. Sylvie 4 années ll y a

    Bonjour,

    Je suis corniste amateur (musique de chambre, harmonie, etc…) et je ressens effectivement pas mal de symptômes dont vous parlez dans cette vidéo. Mon principal soucis est la bouche sèche. Je fais aussi des migraine ophtalmiques et j’ai très peur que cela m’arrive pendant un concert. Ma principale douleur est d’avoir de fortes douleurs dans les côtes du côté droit. Il m’arrive aussi souvent d’avoir très mal au petit doigt de la main gauche, celui qui supporte le cor et cela remonte dans le poignet. J’essaie d’en fait abstraction pendant que je joue mais je n’y arrive pas à chaque fois.
    J’aimerais surtout ne plus avoir cette bouche sèche qui me paralyse en début de concert et ne plus avoir ces douleurs dans les côtes.
    Merci pour vos vidéo et votre aide

    • marc 4 années ll y a

      Bonsoir Sylvie,
      Votre priorité me semble-t-il est de vous régler au mieux à différents niveaux (poignet, petit doigts, côtes).
      Ensuite plus vous serez confortable en jouant chez vous et en concert, plus votre assurance augmentera.
      Et en utilisant les outils adaptés à votre « anxiété », vous pourrez ne plus être définitivement gênée par une bouche sèche.
      Je parlerai du poignet dans une prochaine vidéo, puis de la respiration.
      Tenez-nous au courant si cela vous donne déjà des pistes sérieuses.
      J’entends par là des solutions faciles à mettre en place avec un résultat mesurable (poignet, petit doigts, côtes)…
      A très bientôt,

  189. Nicolas 4 années ll y a

    Bonjour,

    Je suis saxophoniste et je ressens effectivement toutes les douleurs de dos que vous citez au début de la vidéo. Ces douleurs sont depuis très longtemps devenues chroniques, même en dehors des périodes de jeu. Et il est vrai que je redoute un peu le moment où je dois reprendre l’instrument, car je sais que cela va aggraver les choses…
    Hâte de voir / lire la suite !

  190. nicolas Bessieres 4 années ll y a

    Bonjour
    je suis bassiste et depuis quelques temps (environ 2 ans) je ressens des douleurs dans les poignets et avant bras, genre tendinites. Ces douleurs ne me permettent plus de travailler autant qu’avant et j’ai perdu de ma dexterité.
    si je pouvais m’en débarasser, je pourrais m’attaquer à des morceaux qui me sont impossibles à l’heure actuelle

  191. xavier 4 années ll y a

    Bonjour. Merci pour cette première vidéo. Je suis guitariste ( principalement électrique voire exclusivement ) et dès que je joue de la folk je ressent de très grosses douleurs dans la main gauche ( poignet et même avant-bras ). Plus j’ai mal et plus je force ce qui augmente la douleur. Finalement, j’arrête de jouer. Pourtant ce phénomène ne se produit pas du tout à la guitare électrique alors que j’appuie assez fort sur les cordes.
    Je souhaiterais pouvoir jouer de la folk sans ressentir de douleur.
    Je suis impatient de découvrir les autre vidéo.

  192. Zoé 4 années ll y a

    Il m est impossible de visionner la 1ère vidéo. Comment faire?

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Zoé, vous venez de visionner la première vidéo, un peu théorique mais je vous prépare des exercices et je vous enverrai la suite par mail après demain…
      Merci pour votre enthousiasme ! :+)

  193. Nadia 4 années ll y a

    Bonjour! Je suis etudiante en violoncelle et je souffre depuis des annees deja d’un etat de crispation generale. Les douleurs varient entre le pouce droit ou le dessus de l’epaule droite, mais depzis un certain temps, ma nuque me fait de plus en plus souffrir. Quelques fois je recois des maux de tete. Je sens souvent des tensions sous l’omoplate droite, comme de l’electricité ou les fourmis.
    Evidemment, mon jeu et mon son en souffrent beaucoup et j’ai peur pour mon examen que je vais devoir passer en juin prochain.

    Voila, je me rejouis d’avoir de vos nouvelles par video et d’essayer de pratiquer ainsi.

    A tantot, Nadia

    • marc 4 années ll y a

      Les côté droit du violoncelle est souvent décrit comme vous le faite si bien !
      Une des raisons est la recherche de votre son, du contact de l’archet avec les cordes, et de la recherche souvent trop excessive de l’épaule droite finalement souvent trop basse.
      Regardez-vous de face dans un miroir et pouvez vous nous dire si même en dehors de votre instrument, votre épaule droite est légèrement plus basse ?

      Ps : Vous pouvez l’observer plus facilement torse nu, lorsque la clavicule droite par exemple est plus horizontale (donc plus basse) que l’autre.

  194. Blaize 4 années ll y a

    cela semble interessant, beaucoup de choses vraies, j’attends avec impatience le reste des videos pour pouvoir me prononcer réellement sur tout ça. mais merci deja pour ce que vous nous proposez.
    Personnellement je suis guitariste depuis plus de 20 ans, mais suite a un accident de moto (poignet gauche fracturé, cotes félées, et clavicule cassée) je ressens souvent des douleurs après les concerts assez longs (4 ou 5 heures debout)
    chris

    • marc 4 années ll y a

      Merci Blaize pour votre franchise.
      De nombreux musiciens peuvent être septiques à l’idée de certaines approches. Je vous offre avec humilité à travers ces vidéos le reflet d’une expérience personnelle et celle de milliers de musiciens comme vous qui ont su vivre de grandes joies mais aussi de grandes souffrances dont les douleurs physiques.
      Mon intention est de proposer des outils simples et efficaces car en lien direct avec vos besoins multiples. Il n’y a pas de vrai ou de faux, juste une expérience à partager.
      Je suis passé également par un grave accident de moto à l’âge de 20 ans qui m’a stoppé net dans mon élan.
      C’est précisément cet accident qui m’a fait découvrir l’anatomie, une nouvelle porte qui s’ouvrait et qui me nourrit encore !!!
      Jouer sans douleur, c’est possible et j’annoncerai même plus, l’expérience et l’apprentissage au quotidien est bien plus plaisant !

  195. Carole 4 années ll y a

    Bonjour,
    je joue depuis 4 ans maintenant de la guitare (classique et picking) de façon assez intensive pour une amateur (3 h en moyenne par jour) en autodidacte.
    La position traditionnelle classique ne me convenant pas, j’ai adopté le système soit du gitano soit de l’ergoplay, afin d’avoir les pieds au sol. Dans la position du jeu classique, j’ai l’impression d’avoir l’épaule droite trop avancée et remontée dès les passages difficiles ou techniques. J’essaie donc de rabaisser l’omoplate quand j’y pense, mais je n’y pense pas souvent….
    Dans la position guitare folk, les douleurs sont alors beaucoup plus importantes. La main gauche est lourde et beaucoup moins rapide, la colonne est douloureuse, et lorsque je dois travailler une pièce, je sais que je vais souffrir….
    Je trouve votre approche extrêmement intéressante et passionnante, et je vous ai découvert grâce à Jean-Félix Lalanne qui m’a parlé de vous. Merci de partager votre savoir et votre expérience.
    A bientôt
    Carole

    • marc 4 années ll y a

      Merci pour votre partage et la description de vos gènes. Il es important en effet de les prendre en compte de manière rationnelle sachant que tout est lié.
      J’aime beaucoup lés réhausseurs pour les guitaristes, jouer sans ces systèmes exige d’autant plus de devoir se régler dans des positions respectueuses de la physiologie.
      Je parlerai dans la prochaine vidéo des épaules et de la respiration qui devraient vous donner de belles pistes !
      Vous nous partagerez concrètement comment vous ressentez ces ajustements…

  196. Matthias 4 années ll y a

    Bonjour, je suis violoniste et souffre depuis un mois aux tendons fléchisseur du majeur gauche et extenseur du petit doigts gauche, ce que je j’assimilais à une pratique trop violente d’exercices technique comme des dixièmes dans certains des morceaux que je travaille. Ces douleurs apparaissent dés le matin au réveil et peuvent s’estomper dans la journée lorsque je travaille, mais pas toujours. Un médecin a diagnostiqué une tendinite, donc du repos et des antiinflammatoires locales et en cachets. Mais voilà, depuis que je suis au repos (10 jours), ça ne passe pas et pire, la douleur est aussi maintenant sur la main droite, chose que je ne m’explique pas… Je reconnais dans votre vidéo de présentation des éléments qui me ressemble et suis très curieux de voir la suite et peut être y trouver une solution à mes problèmes. Merci à vous de travailler pour le confort des musiciens, cordialement, Matthias.

    • marc 4 années ll y a

      Bonsoir Matthias,
      Diminuer votre temps de travail, surement, vous arrêter, certainement pas !
      D’abord parce qu’un musicien qui arrête par obligation risque de déprimer, et ensuite parce qu’arrêter ne vous permettra pas de trouver un meilleur équilibre sur votre instrument.
      Prenez le temps de visionner la prochaine vidéo et partagez-nous plus de détails sur vos observations.
      A très vite,

      • Matthias 4 années ll y a

        @marc,
        Bonjour, merci pour votre réponse rapide, mais où peut on visionner la 2e vidéo?

        • marc 4 années ll y a

          Je vous l’envoie par mail, Je comprends votre impatience :+)

  197. régine 4 années ll y a

    Bonjour,

    Merci pour cette présentation avec beaucoup de mots pour j’espère trouver dans la prochaine vidéo de quoi soulager mes quelques maux :) J’attends la suite avec enthousiasme pour savoir comment travailler plus confortablement ma clarinette.
    Merci,

    Régine

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Régine, Les mots ne soignent pas toujours les maux, vous avez bien raison !
      Cependant pour défaire le perfectionnisme des musiciens, il est important que l’on s’entende sur vos besoins.
      Vous êtes nombreux à être conscient du paradoxe suivant et vous répondez à la question : Quels sont vos qualité et défaut principaux ?
      Un seul mot : le perfectionnisme
      Et c’est là que je ne trouve pas d’autres mots pour exprimer mon point de vue : Le perfectionnisme vous limite ! Visez l’excellence ou oubliez la perfection.
      Et avec ce point de vue, nous pourrons passer à l’action dans la deuxième vidéo.
      Merci pour votre enthousiasme et revenez vers nous si vous souhaitez nous parler de votre confort !
      A très vite… Marc

  198. Joël 4 années ll y a

    Bonjour, comment accéder à vos vidéos? Merci et belle journée.

    • marc 4 années ll y a

      @Joël, Bonjour Joël, Je vous envoie par mail d’ici deux jours la deuxième vidéo !

  199. Philippe 4 années ll y a

    Bonjour Marc,
    Je suis pianiste et mes douleurs récurrentes sont des tendinites aux avant-bras depuis une vingtaine d’années, une douleur au poignet gauche depuis quelques années quand j’ai poussé fort une planche de bois qui était en butée sans que je le sache (!), et des douleurs que vous décrivez (mal aux cervicales en incriminant l’oreiller au matin). J’aimerais évidemment me débarrasser de ces douleurs afin de travailler mon instrument d’une façon plus joyeuse. Un dernier détail, avec l’âge (51 ns), mes mains sont plus difficilement en extension qu’avant. Merci d’avance.

    • marc 4 années ll y a

      « Joyeux de jouer » est un objectif que je n’entends pas souvent, voilà une bonne idée ! :+)
      Voici l’essence de mes propos et du pourquoi je propose ces vidéos !

      Le plaisir se trouve souvent là où le musicien ne le cherche pas !

      Et même souvent il ne le cherche pas :+(

      Merci Philippe pour votre partage, vous pourriez être surpris!
      A tout de suite :+)

  200. Joël 4 années ll y a

    Bonjour,
    je suis très intéressé par vos méthodes en tant que percussionniste.
    Merci beaucoup et à bientôt pour la suite

    • marc 4 années ll y a

      Soyez attentif à vos poignet, c’est la piège des percussionnistes !

  201. Samuel 4 années ll y a

    Bonjour,

    depuis 2 mois maintenant j’ai des douleurs journalières aux poignets. Je suis guitariste amateur et je joue quotidiennement. Les douleurs aux deux poignets sont apparues simultanément suite à un transport de sacs assez lourd durant une vingtaine de minutes. Mes ligaments sont-ils abîmés? Comment faire disparaître ces douleurs? Merci à vous

    Samuel

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Samuel,
      Si combien même vos ligaments aient été étirés, ils ne sont pas « abimés » par contre, des précautions sont à respectés, j’en parle dès la prochaine vidéo.

  202. Stephan 4 années ll y a

    Bonjour, je suis guitariste et après l’arret de mon derniers groupe rock j’ai pensé ne pas avoir les conditions physique pour continuer à jouer de la musique. J’ai des douleurs aux omoplates au cou et dans les mains ! J’ai très récament débuté avec une nouvelle formation musical parce malgré cette douleur j’aime trop la musique pour arrêter ! Si seulement je n’avait plus cette douleur je pourrais partir en tourné sans avoir peur de ne pas être capable de fournir physiquement ! Je suis certain de réussir dans mon métier et dans la vie si je me debarasse de ce problème !

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour Stephan,
      Je comprends votre frustration, votre assurance et votre clarté vous permettrons de réussir.
      Profitez des prochaines vidéos et mettez en route ce que je vous présente dans la prochaine vidéo.
      Tenez-nous au courant et je vous assure qu’il est possible de jouer sans douleur, à très vite,

  203. Hadrien Moglia 4 années ll y a

    Bonjour ,
    je suis guitariste flamenco et je suis très intéressé par votre travail … j’aimerai savoir comment accéder aux autres vidéos …

  204. Guillaume 4 années ll y a

    Bonjour
    Je suis guitariste pro droitier avec plus de 30 ans de métier et quand je joue trop longtemps(2 à 3 heures) il m’arrive de sentir des douleurs dans ma main gauche (sur le manche) et des fois je ne controle plus la position de mes doigts: je pense faire un accord et mes doigts se crispent et je ne controle plus rien… help
    Guillaume

    • marc 4 années ll y a

      Bonjour, ce que vous décrivez est en effet alarmant, non pas la douleur mais le manque de contrôle. Envoyez moi une courte vidéo sur votre main gauche et je vous donnerai mon avis.

  205. Alain Picotte 4 années ll y a

    Je suis bassiste\contrebassiste, et j’ai souvent de la douleur aux bras, poignets, doigts,j’essaie de travailler devant un miroir pour corriger ma posture, c’est inquiétant au niveau de l’endurance car je dois jouer de longue périodes en concert ou la pratique personnel, j’aime pratiquer mon instrument, mais le fait que j’ai de la douleur enlève le plaisir de jouer, merci
    Alain

    • marc 4 années ll y a

      Une douleur permanente est minante moralement, ce contexte d’apprentissage est en effet guère optimal.
      Mettez en route les exercices de la seconde vidéo et tenez nous au courant !
      Et pour Julien, merci de votre témoignage car la prévention reste un des éléments clé à mettre en avant !

  206. Julien 4 années ll y a

    Bonjour
    vidéos très intéressante, juste une petite remarque technique. il est dommage qu’il n’y ait pas d’accès à une barre de défilement ou des informations sur la durée de la vidéo. Si on a pas le temps de regarder la vidéo d’une traite il peut être intéressant de la regarder en plusieurs fois sans recommencer du début à chaque fois.

    Si cela peut aller dans le sens d’une amélioration pour vous aussi…

    Dans mon cas je n’ai aucune douleur je suis musicien amateur et vos vidéos m’intéressent à titre préventif essentiellement.

    Merci pour votre travail !
    Julien

  207. Sebastien 4 années ll y a

    Bonjour,

    Je suis guitariste semi-pro et je rencontre des douleurs au centre des omoplates. Cette douleur irradie vers mon cou et se termine en général par un mal de tête.
    J’ai également les mains glacées régulièrement.
    Ces problèmes m’empêchent généralement d’augmenter ma vitesse sur le manche.
    Je souhaite vraiment les voirs disparaître car ils me pourrissent mon plaisir de jeu.

    D’avance merci.

    • marc 4 années ll y a

      Ce que vous décrivez n’est pas très original :+) Et en même temps, c’est une bonne nouvelle d’imaginer que ces gènes puissent enfin disparaitre !

  208. Hervé 4 années ll y a

    Bonjour,
    merci pour votre travail!
    je suis chanteur professionnel depuis de nombreuses années. Je navigue entre le jazz et le classique et je reconnais certains des symptômes que vous décrivez !
    Votre méthode s’applique t’elle aux chanteurs ?
    D’autre part, je travaille la guitare en autodidacte et je me reconnais dans tous les symptômes ! :-)
    C’est pourquoi j’attends avec impatience la suite !!

    Merci et à très vite !

    Hervé

  209. Lacquement 4 années ll y a

    Bonjour,

    Et merci beaucoup pour votre précieuse implication. Je suis la maman de 2 jeunes musiciens (11 et 14 ans), respectivement clarinettiste et guitariste. Au conservatoire, les aspects corporels du musicien sont généralement peu abordés par les professeurs, votre aide est d’autant plus importante.
    Lorsqu’il joue, mon fils clarinettiste souffre depuis peu de la première articulation du pouce droit qui se « deboîte » facilement (il a tendance à jouer en « hyper-extension », il est hyperlaxe) …le médecin généraliste que nous avons n’a pas donnée de conseils précis; son professeur lui a proposé des repose-pouce ergonomiques mais sur son modèle de clarinette le repose-pouce ne s’adapte pas. Notre fils sur le conseil de son professeur s’assouplit les mains avec des balles, est essaie de corriger la position du pouce….
    Nous sommes soucieux de la santé de notre enfant et de son avenir; Avez-vous des conseils ou un ouvrage, vidéo sur la position à adopter pour prévenir ce type de douleurs?

    Merci par avance

    • marc 4 années ll y a

      Jeune clarinettiste hyperlaxe de 11 ans
      Les précautions les plus justes à cet age seraient de comprendre intellectuellement et dans les sensations comment utiliser sa stabilité musculaire.
      Assouplir un hyperlaxe ???
      J’entends en effet de nombreux conseils peu adaptés à la réalité du corps de l’enfant, de l’ado, du jeune adulte qui quand bien même aurait les mêmes ambitions, n’a pas forcément la même morphologie …
      Tenez moi au courant après que vous ayez vu la prochaine vidéo, je reste à votre écoute.

  210. Dorian 4 années ll y a

    Bonsoir Marc,

    Je suis pianiste étudiant et votre méthode du « geste juste » me parle! J’ai vu votre première vidéo de présentation et j’attends de recevoir les autres pour rentrer dans le vif du sujet! Rétablir mes douleurs dans le bas du dos, entre les omoplates, le cou et gagner en confiance!

    Très heureux de croisé votre chemin,

    J’attends votre mail,

    A très vite,

    Dorian

  211. Besson-Girard France 4 années ll y a

    Bonjour,
    Merci pour cette vidéo. Je sais que je dois jouer avec plaisir mais je suis tellement conditionnée que j’ai du mal à le faire et être seulement dans le plaisir du geste. Je joue avec douleur depuis des années…..peut être 10 ans. Cela empirait… et a terminé sur une capsulite dont je sors difficilement. Je me suis toutefois remise au violon mais j’appréhende de me faire de nouveau mal. J’ai pensé faire du chant, ce que je ferai peut être.
    Je pourrais jouer avec plaisir, ce serait le paradis pour moi. J’aime le son du violon, ce son est chaleureux et prenant. Je pourrais partager le bonheur de vivre et partager de beaux moments avec les autres.
    Merci de votre initiative, dans la perspective de vous rencontrer sur Paris.

  212. Bernon 4 années ll y a

    Bonjour
    Étant musicien autodidacte j’ai développé une méthode de travail personnelle qui aujourd’hui me paraît peu efficace tant sur le point technique qu’emotionnelle
    J’aimerai pouvoir mec libérer d’avanTage en représentation de façon à pouvoir mettre en pratique mon travail effectue en amont
    J’ai aussi parfois ressenti les douleurs dont vous parlez, notamment entre les omoplates
    Avec le temps j’imagine que ça doit avoir tendance à empirer
    Olivier

  213. Isabelle d'Audiffret 4 années ll y a

    Merci

  214. Isabelle d'Audiffret 4 années ll y a

    Merci de ces précieux conseils, je vais les suivre avec intérêt.

  215. Didier 4 années ll y a

    Bonjour
    Merci pour cette vidéo rassurante.
    Je suis percussionniste classique et batteur au sein d’un groupe rock.
    L’an dernier une vilaine crampe est survenue lors d’un concert au mollet droit.
    Depuis 2 concerts ces tensions au mollet (et tendons derrière le genou) sont présentes quasiment des le début des concerts intenses ou mon pied droit est très sollicité par ma grosse caisse…. Au quotidien ces douleurs apparaissent mais moins contraignantes…
    Bien évidemment, j’appréhende un peu le prochain concert !!
    Est ce un souci de position ou un durillon sous mon pied qui modifierai mes appuis et feraient travailler des tendons plus que d’autres ???
    Aussi y aurait il un lien avec une radio des genoux effectuée en 2008 a la conclusion suivante : « Séquelles d’apophysite tibiale droite avec probable tendinopathie du tendon sous rotulien sus jacent et syndrome d’hyperpression patellaire externe bilatéral….
    Suite a cela une dizaine de séance de kiné ont été nécessaire…
    Cordialement.

    • marc 4 années ll y a

      Oui le durillon peut vous faire modifier l’appui.
      Maintenant vous avez trois possibilités pour prévenir cela lors des prochains concerts :
      – Pratiquer des étirement de toute la chaine postérieur du membre inférieur.
      – Vérifier une bonne dynamique abdominale en situation de jeu afin de faire travailler d’avantage les muscles abdos-fessiers et quadriceps que les muscles du mollet.
      – Diminuer l’appréhension en pratiquent ces deux premiers points qui ne fera que du bien lors de votre entrée sur scène.
      Tenez nous au courant !

      • Didier 4 années ll y a

        @marc,

        Ok, c’est noté
        Je vous tiens au courant fin Août après une série de concerts.
        Merci
        À très bientôt.
        Didier.

  216. Andrea 4 années ll y a

    Bonjour M.Papillon, merci pour votre premiere video j’attends la suite avec impatience. En ce qui me concerne j’ai un souci avec mes doigts qui deviennent froids en situation de concert ou après une seance normale de travail chez moi. J’ai aussi des sciatiques à repetition. Mon instrument c’est le hautbois. Merci.

    • marc 4 années ll y a

      Deux points différents en effet :
      – les main froide, il s’agit souvent d’une circulation sanguine ralentie due à d’éventuelles compressions à la base du cou par des muscles trop tendus probablement du à l’anxiété. Vérifiez d’abord votre ceinture scapulaire qui pourrait vous faire énormément de bien et vous éviter ces tensions.
      – Un sciatique à répétition souvent due chez les vent à un excès de respiration abdominale (lié à une volonté de « bonne prise d’air ou à une recherche de détente / relaxation) qui met hors jeu les muscles abdominaux, provoquant ansi des compensations au niveau lombaires. Ces compensations musculaires sont des contractions qui peuvent irriter cette fois-ci le nerf sciatique qui passe à travers ces muscles.
      Tout cela peut être évité aisément !

  217. JOURDANE 4 années ll y a

    Bonjour M. Papillon,

    Je suis violoncelliste et professeur. Depuis 1 an et demi je suis dans en « céphalée de tension » et cela a des répercussions sur mon jeu instrumental. Depuis plusieurs mois, je fais un travail sur moi-même pour déterminer les causes psychologiques à mon état et j’ai pu reprendre tant bien que mal le travail instrumental (1 mois d’arrêt absolu environ). Il s’agit, entre autres problèmes, de la sensation de devoir faire ses preuves et être au niveau dans les concerts qui sont, c’est plutôt bien, de plus en plus intéressants et riches pour moi depuis quelques années.
    Cela me créé des tensions à différents niveaux : cervicales inférieures, supérieures, contractures musculaires dans le cou, le thorax, les épaules, parfois les bras et mains mais le plus gênant en ce moment, c’est le diaphragme, qui est souvent tendu et provoque des problèmes respiratoires, des asphyxies, des hyperventilations en jouant, avec crises d’angoise allant presque jusqu’à la perte de conscience etc…

    J’espère que nous aurons l’occasion de nous rencontrer à la clinique du musicien par exemple.

    A très bientôt et merci déjà pour votre travail.
    A. JOURDANE

    • marc 4 années ll y a

      Ce que vous décrivez est encore une fois relativement fréquent et pas grave si ce n’est tout de même très handicapant.
      J’aime associer un travail postural qui apaise car redonne une fonction optimale au travail mental afin de diminuer la pression que chaque musicien se met pour avancer.
      « Avancer sans pression » est pour beaucoup synonyme de « faire du sur place ». La pression semble nécessaire voire la douleur !
      Je vous propose donc de trouver la manière d’avancer franchement sans pression, c’est possible !
      Tenez moi au courant suite à ces vidéos…

  218. Bruno BERTRAND 4 années ll y a

    Bonjour ,
    Enfin une personne qui parle concrètement des problèmes des musiciens et qui a des solutions !!!!!
    Votre 1ère vidéo me parle .
    Guitariste depuis 35 ans , semi pro puis pro , je souffre depuis bien 15 ans des maux que vous décrivez au niveau des omoplates , de la nuque et des trapèzes .
    2 hernies discales cervicales ayant été diagnostiquées il y a 15 ans , toutes les douleurs que j’avais ont été mis sur le compte de ces hernies discales .
    J’ai été dans l’obligation de changer plusieurs fois de guitare , afin d’en trouver de plus petites pour moins lever l’épaule droite ….
    Depuis 2 mois énorme douleur dans l’omoplate droite , plus possible de jouer ni de faire autre chose (conduire une voiture , bricoler , faire la vaisselle …… ) Diagnostic : rupture du tendon du sus épineux !!!!! Obligation d’envisager une opération !!
    Déja , répète et concerts annulés depuis 2 mois , plus du tout de travail quotidien de la guitare , + planification d’une assez lourde opération pour l’automne ……..
    Je fais de la guitare acoustique et électrique plutôt dans un style jazz .
    Il est vrai que je n’ai pas un jeu très doux et ai une attaque de la main droite un peu sèche (?)

    Il est hors de question pour moi d’arrêter la musique et la guitare et j’espère beaucoup de votre expérience et de vos conseils .

    Merci

    Cordialement .

    • marc 4 années ll y a

      Bonsoir Bruno,
      Vous ne vous arrêterez pas pour ce que vous décrivez.
      La rupture du tendon du sus épineux peut être douloureuse mais n’explique pas tout.
      Voyons ensemble si vous le souhaitez, ce qui est possible de faire avant l’opération.
      Tenez moi au courant après la prochaine vidéo. Bon courage et bon moral car tout cela se règle…

  219. Nicolas 4 années ll y a

    Intéressant! j’attends la suite avec impatience…

  220. auneau 4 années ll y a

    bonjour
    tout ceci est tres interessant et pertinent, j’attend la suite avec impatience.
    salutations

  221. boulard 4 années ll y a

    merci je sens que ca va changer ma vie… et j ai moins peur de vieillir en sachant qu il y a des solutions!

  222. Yann 4 années ll y a

    Bonjour

    Je suis guitariste droitier et j’aime enormement la musique qui demande beaucoup de technique.
    Lorsque je joue vite en technique  » aller retour  » (au mediator) , j’ai tendance à crisper mon poignée droit si je veux avoir un jeu propre .
    Je peux jouer tres vite sans me crisper mais le jeu devient tout de suite moins propre et inaccepetable à mon gout .
    A force de me crisper la douleur vient dans le poigné et de peur de faire un claquage ou autre , je prefere ralentir.
    Je me suis egalement essayé au piano mais la douleur au 2 poignés m’as fait tout de suite arreté malgré que j’etais suivi par un bon professeur.
    J’aimerai que votre methode me fasse franchir cette barriere qui m’empèche de jouer tres vite et propre .

    Musicalement

    Yann

  223. bernard lapierre 4 années ll y a

    Bonsoir
    Vous avoir vu sur facebook a attiré mon attention.
    je suis percussionniste amateur, je joue depuis une dizaine d’années.
    Souvent pris de tendinites au bras et des crampes qui me bloquent aussi la position assise, jai souvent mal au dos qui m’empêche d’être plus à l’aise dans mon jeu.
    Vos conseils sont les bienvenus pour moi qui suis suis autodidacte.
    Merci

  224. Mathilde 4 années ll y a

    Bonjour,

    Je suis violoncelliste et commence à suivre vos vidéos. j’ai hâte de trouver plus de réponses concernant ma douleur au bras droit et au trapèze droit.
    Merci !
    Mathilde

  225. Mathilde 4 années ll y a

    Bonjour,

    Je suis violoncelliste et commence à suivre vos vidéos. j’ai hâte de trouver plus de réponses concernant ma douleur au bras droit et aux trapèze droit.
    Merci !
    Mathilde

  226. Joëlle 4 années ll y a

    Bonjour,

    Etre tombée sur votre site et avoir regardé déjà quelques vidéos m’a redonné de l’espoir. Merci!

    Je suis violoncelliste et j’ai apparemment une tendinopathie et épicondylopathie de D.Quervais G, au poignet/bras gauche… J’ai consulté plusieurs médecins (médecin du sport, rhumatologue…) et j’ai commencé de la physiothérapie. Mais pour l’instant, je ne sens aucune évolution. Dimanche dernier, j’ai eu un récital(diffusé à la radio) mais qui a été très frustrant car j’ai eu très mal; mes doigts étaient faibles; j’ai perdu de dextérité; il m’était laborieux de jouer et… je ne pouvais évidemment pas éprouver de plaisir.

    Qu’est ce que je ferais si j’étais débarrassée de mes douleurs?… Oh… :)… Aidez-moi! J’ai hâte de recevoir vos conseils et des exercices qui me permettraient d’améliorer ma position, de sentir et pouvoir solliciter les « bons muscles ».

    J’ai les muscles trapéziens très tendus. Comme je l’ai lu dans un commentaire plus bas, je me suis regardé dans le miroir et mon épaule droite est en effet plus basse que celle de gauche. Quelles sont vos conseils?

    Merci infiniment!

    • marc 4 années ll y a

      @Joëlle,
      La tendinite de De Quervain est l’une des plus résistantes. Il vous faut en effet une méthode structurée, je vous laisse découvrir les autres vidéos et n’hésitez pas à revenir dans les commentaires.

  227. Julien Rousselot 4 années ll y a

    Je suis professeur de guitare et je suis également guitariste passionné de jazz manouche. Je suis capable de supporter mes douleurs mais je me reconnais dans les pathologie que vous décrivez (nuque raide, manque de tonus dans les bras, fatigue et séphalés). Je ménage ma monture, j’essaie de ne pas trop abuser sur le travail de mon instrument. Si je pouvais travailler plus ma technique de façon détendu, il est évident que je gagnerai en musicalité. Les tempo « Up » sont une véritable torture pour moi, dès qu’on passe la bars des 240 bpm c’est la crispation .

    • marc 4 années ll y a

      @Julien Rousselot,
      Torture et Plaisir ne font pas bon ménage et pourtant, vous êtes tellement motivés, passionnés, et rusés que vous pouvez tenir encore et encore mais attention de ne pas dépasser les limites que le corps et la tête ne peuvent accepter. Jouer mieux en jouant plus équilibré, vous gagnerez en technique, en endurance et en plaisir, à plus tard dans la prochaine vidéo !

  228. Natchoss 4 années ll y a

    Bonjour, je suis guitariste depuis 19 ans dont 10 de pratique en répète et concerts, et les symptômes décrit dans cette première vidéo me parlent (pas tous mais un bon paquet!).
    Je fais du métal assez rentre dedans et je repousse tout le temps mon endurance en terme de vitesse, puissance d’attaque du jeu!
    Bref je ne fais pas dans la dentelle et je le sens bien avec les douleurs musculaires qui viennent par la suite.
    J’ai vraiment hâte de découvrir cette méthode de travail qui permettra, je l’espère, de faire progresser mon jeu!

  229. mylene 4 années ll y a

    Bonjour,
    Merci pour cette vidéo. Je suis une violoniste qui veut se débarrasser de quelques douleurs et je crois que vos vidéos vont m’aider beaucoup.
    Je veux trouver le plaisir de jouer.

    • marc 4 années ll y a

      @mylene,
      Voilà une bonne direction sur laquelle les musiciens professionnels ne prennent pas en première intention… Le plaisir reste dans mon approche le moteur le plus performant, efficace et musical !

  230. Bourgois 4 années ll y a

    Un tout grand merci pour votre initiative. J’ai souffert de tendinites il y a quelques années et je les ai soignées grâce à la technique Alexander. En tant que professionnelle et professeur, je suis régulièrement confrontée au problème de la douleur ou de mauvaises postures qui pourraient déboucher sur une douleur. Les élèves ont bien du mal à comprendre pourquoi on leur demande de changer une position alors qu’aucune douleur n’est (encore) présente. Ils ont du mal à comprendre le plaisir de jouer… J’espère que votre méthode me donnera les clés pour les y aider.

    • marc 4 années ll y a

      @Bourgois, Les retours des musiciens qui suivent la formation « Plaisir de Jouer » sont unanimes. Intégrer ces données physiologiques au sein de sa technique est la manière la plus rapide de savoir l’enseigner avec facilité !

  231. TestaQ 4 années ll y a

    Bonjour,
    Première place, je voudrais vous remercier profondément avec la gentillesse de partager, avec nous, vous travail et connaissances aussi précieuse de notre métier.
    je joue la guitare classique à 16 ans. Je commencé à percevoir des tensions et mouvements involontaire dans ma man droite, tout après la préparation de mon dernier concert (examen) avec un répertoire très difficile. Premièrement j’ai remarqué que mon auriculaire (lequel je ne l’utilise pas) est très tendu et tout droit au moment de faire une gamme rapide avec la séquence Index Major.
    Tout après j’ai remarqué une augmentation des manque de contrôle en faisant un arpège avec une séquence de Major Intex Annulaire par exemple. Je sens toujours que le contrôle de la tension est le point principal. Je déjà commençais un fort travail de contrôle de la relaxation, toujours devant le miroirs, qui commence à me donner des résultats positifs. De toute façon j’ai hâte de connaître et d’apprendre avec votre précieux travail. Merci encore!

  232. tanazacq 4 années ll y a

    Bonjour
    Altiste , violoniste je me reconnais dans les symptômes physiques évoqués surtout tendinites au niveau du coude
    fourmillements au niveau de la main le plaisir de jouer est toujours au rendez vous mais la fatigue reviens toujours trop vite
    à bientôt j ‘ attends donc l’évolution de tout ceci en suivant vos vidéos ;-)

  233. GR 4 années ll y a

    Bonjour,
    Je suis violoncelliste…et hyperlaxe. De plus je suis gaucher. J’ai toujours eu des défauts au niveau de la main et du bras droit. Doigts raides, poignet raide, bras tendu, du mal à ouvrir le bras rapidement…l’archet me parait tout le temps « lourd » en main, ce qui ne devrait pas etre le cas.
    Merci pour vos conseils !
    Cordialement

  234. Phil 4 années ll y a

    Bonjour,
    Je suis guitariste et démarre la série de videos . J’ai à chaque fois que je joue longtemps (repetition, concert) un point entre les omoplates qui me fait souffrir au point d’en être vraiment gêné dans mon jeu et de ne pas prendre autant de plaisir que je devrais.
    Je vais suivre avec intérêt vos conseils en espérant aller mieux.

    • marc 4 années ll y a

      @Phil,
      Vous trouverez une réponse simple dans les prochaines vidéos à propos de ce fameux point entre les omoplates !

  235. Fañch 4 années ll y a

    Bonjour et merci pour ces vidéos qui semblent très intéressantes.
    Je suis guitariste et hyperlaxe. J’ai eu 3 fois des tendinites aux bras (sur une période de 25 ans) et quelques douleurs aux épaules suite aux répétitions.
    Donc, allons-y pour le plaisir par le changement de posture.

  236. WILHELM 4 années ll y a

    Bonjour, et un grand merci pour ce rappel des notions élémentaires des attitudes, inhérent à tout musicien professionnel …
    Je m’aperçois combien tous ces conseils sont de bons sens, et tellement évident, alors que nous les oublions constamment, par une recherche de notre performance, merci de nous le rappeler. J’enseigne le chant et la batterie et je trouve votre travail très intéressant à plus d’un titre, vos vidéos sont claires et précises, aussi les conseillerais-je.
    Je vous souhaite bons rythmes !
    Gilles

  237. HAGE 4 années ll y a

    Je ne suis pas professionnel mais passe quand même +- 4 soirs + 1 a-m à répéter + les concerts. La musique est essentielle pour moi parce qu’elle me permet de prendre du recul par rapport à ma vie professionnelle. Je suis assistant social et rencontre des situations difficiles via les usagers que je suis.

    Il y a également le plaisir de jouer en groupe. Et l’activité physique que cela représente, je suis contrebassiste et le transport, et le jeu lui-même sont une dépense physique…

    Le fait de pouvoir assumer le jeu musical et d’en retirer un plaisir immédiat sont essentiels pour moi. La faire partager par le public est aussi important, quel plaisir de voir les gens danser sur notre musique !

  238. Fabien 5 années ll y a

    Bonjour,
    Je suis pianiste et m’intéresse depuis un certain temps au fonctionnement de la main et du corps.
    Je suis vraiment intéressé par votre approche et votre enseignement.
    Souffrant de temps en temps de point dans le dos (surtout quand je pratique longtemps) j’aimerais pouvoir arriver à corriger ma posture.
    J’ai vraiment hâte de découvrir la suite des vidéos.
    Merci beaucoup
    Musicalement

  239. Valérie Gagné 5 années ll y a

    Comment se procurer votre livre La main du guitariste à Montréal.
    merci

  240. Valérie Gagné 5 années ll y a

    Bonjour,

    J’ai commencé à jouer de la guitare flamenco après de nombreuses années de guitare classique. Mon enthousiasme pour cette musique et mon perfectionnisme m’ont poussés à pratiquer de longues heures. Les problèmes avec mes doigts ont commencés après une année de flamenco.J’ai maintenant le majeur de la main droite qui se fige vers le bas dans certains passages, fort gênant. Depuis deux ans, j’essaie de trouver la source du problème. Comme je souffre d’arthrose aux mains, j’ai toujours associé mes difficultés à ma maladie. Je sens plus clairement maintenant que c’est la position de ma main droite qui est en cause. La question du « tonus » au lieu de « détente » me parle beaucoup. Détendre mon poignet a aggravé mon problème de façon catastrophique. Comment tenir ma guitare? La position de ma guitare en flamenco (guitare sur la cuisse droite, jambe croisée) est-elle à modifier? Jouer en position classique est difficile pour certains passages flamenco mais, est-elle plus ergonomique? Merci pour la lueur d’espoir au bout du tunnel. Votre approche est passionnante.

    • marc 5 années ll y a

      Une flexion involontaire d’un majeur n’est pas de bonne augure.
      Votre position assise peut être conservée avec peut être quelques ajustements, mais la priorité est votre technique main droit qui doit être analysée et ajustée.

  241. Nicolas 5 années ll y a

    Bonjour,

    Je suis guitariste depuis 30 ans, je souffre de maux de dos. D’après mon ostheopathe, j’ai une torsion du bassin car le muscle reliant mon bassin à ma jambe est plus court suite à une mauvaise position en jouant avec un pose pied.

    J’espère que vos conseils vont m’aider à jouer sans douleur et améliorer mon quotidien de manière générale…

    Merci

    • Helen 5 années ll y a

      Bonjour,

      Je suis violoncelliste et je souffre de douleurs entre les omoplates, surtout à droite. J’aimerai vraiment comprendre pourquoi et comment résoudre ce problème , Merci pour vos conseils! J’ai essayé de faire du sport, travailler moins, mais je n’ai pas encore trouvé la cause..
      Merci pour votre formation!

      Je

      • marc 5 années ll y a

        Chercher la détente absolue des épaules est l’erreur N°1 des musiciens.
        Du côté de l’archet la recherche du son intensifie cette détente.
        Regardez vous debout, torse nu devant un miroir et dites-nous si votre épaule droite n’est pas plus basse ?
        Et ne pensez surtout pas que la gauche est trop haute !

  242. Anat 5 années ll y a

    Bonjour,

    Je suis pianiste et je m’intéresse depuis peu au fonctionnement de la main et du corps suite à des douleurs récurrentes au niveau des omoplates et du coup. Votre enseignement me semble parfaitement adapté aux questions que je me pose. J’ai hâte d’en savoir plus.

    Merci et à bientôt

  243. Xavier 5 années ll y a

    Bonjour Marc,

    je suis très intéressé par vos méthodes en tant que pianiste. Souffrant de céphalée de tension depuis pas mal de temps déjà, je me retrouve beaucoup sur les symptômes que vous énumérez. tension du trapèze et tension dans le coup son mon lot quotidien que j’atténue pas mal avec des exercices de stretching . J’utilise le livre de Michel Boutan le stretching du musicien.

    Merci beaucoup et à bientôt pour la suite

  244. Guillaume 5 années ll y a

    Bonjour.

    Merci pour tous ces conseils. Je vais essayer d’appliquer ça ; cependant, je n’ai pas tout à fait compris comment placer les omoplates

    Bravo pour le travail effectué.

    Guillaume

  245. Stéphan 5 années ll y a

    Merci, je cherche à améliorer mon jeu en terme d’aisance et de son.

  246. DE COOMAN Didier 5 années ll y a

    Bonjour,

    Merci pour votre initiative.

    Je me sens très concerné, atteint d’une dystonie du guitariste depuis de nombreuses années.

    En fait je m’attendais, après mon inscription précédente en prolongement de votre vidéo de présentation, à recevoir une vidéo avec des conseils pratiques sur le plaisir de jouer mais il s’agit plutôt d’une seconde introduction.

    Peut-être est-ce pour la suite ?

    Bien cordialement

    Didier DE COOMAN

  247. Sonia 5 années ll y a

    Merci beaucoup pour votre démarche et vos conseils,
    Sonia

  248. Esteban 5 années ll y a

    Votre présentation me semble très pertinente, et les maux dont vous parlez me sont malheureusement très familiers.
    Hâte de découvrir votre méthode.
    Merci.

  249. Céline Frétard 5 années ll y a

    Je suis pianiste chef de chant et je cherche simplement à améliorer mon jeu en terme de confort et de son. Je suis pratiquante de la technique Alexander et donc très concernée par le rapport posture/ confort et posture/ son.
    La douleur entre les omoplates, je connais, ainsi que les trapèzes en béton. Douleurs lombaires également. Pour moi, le problème principal, c’est l’endurance. Après 6h de travail à accompagner les cours de chant, difficile de ne pas avoir le corps douloureux.

    Je ne souhaite qu’ouvrir ma recherche sur le corps, entamée avec la technique Alexander, à d’autres horizons peut-être enrichissants.

  250. dewitte 5 années ll y a

    Bonjour , j’ai 41 ans et j’exerce la profession de guitariste depuis 20 ans ; j’ai une pratique régulière et parfois intense qui occasionne des douleurs musculaires et articulaire . Malheureusement , il y a dix ans , j’ai été opéré pour un anté-listhésis L5S1 et j’ai maintenant une arthrodèse. je pratique donc de la kiné régulièrement et seule la méthode Méziére donne des résultat. C’est pourquoi je suis curieux de connaitre votre méthode, car j’ai effectivement perdu beaucoup du plaisir de jouer à cause de cette peur de la douleur ; depuis 6 mois j’ai réduis ma pratique à peau de chagrin et fais le strict minimum , ne m’investis plus dans de nouveaux projet . J’ai peur qu’à terme , cette situation entraine mon éloignement de la sphère professionnelle ( j’ai même arrêté les cours que je donne au conservatoire au profit de la maintenance des instruments). Je pratique quotidiennement des étirements musculaires pour ma pathologie du dos , mais pense qu’ils ne sont pas appropriés à la technique instrumentale . Enfin vous comprendrez donc tous l’intérêt que je porte à votre projet, et suis impatient et très curieux de regarder et de comprendre la suite de vos vidéos.
    Bien à vous
    Etienne Dewitte

  251. Cat Moyse 5 années ll y a

    Bonjour!
    Plus de 25 ans avec ma guitare autour du cou…à chanter debout…et je passerais les details du materiel à transporter et de la logistique pre et post-scène…les trajets…etc… et la passion chevillée au corps et le corps qui parfois bloque….et le dos en vrac…et effectivement la sensation de ne pas etre au top, d’etre limitée…
    Je présente aussi désormais mes compos ou ce ressenti est encore plus flagrant: j’aimerais justement sur ma création avoir encore d’avantage d’amplitude, de précision…de puissance car s’il est facile de faire des « galipettes » et de retomber sur ces pattes en faisant les reprises des autres depuis tant d’années,…sur ce que l’on a créé soi, il y a moins de parades possibles (enfin pour moi…) et c’est encore plus fragile…
    Il y a le doute…et l’émotionnel qui s’active…en plus de la « performance physique »…
    Alors oui! je serais très heureuse d’envisager la suite avec plus de liberté!
    Merci d’ores et déjà pour ce constat précis que vous avez sur notre situation….
    A bientot!

    Cat

  252. Clement 5 années ll y a

    Merci

  253. Patrice Verrier 5 années ll y a

    Bonjour et avant tout merci pour votre démarche qui sans aucun doute aide énormément de musiciens.
    Je suis guitariste acoustique dans un style Pop, Funk, Jazz. depuis 2 ans maintenant, je suis très souvent demandé dans des formules duo guitare/voix (3 à 5 prestations par semaines). Le nombre de prestations ayant grandement augmentées me demande énormément d’heures de travail journalier, préparation de nouveaux répertoires, répétitions et finalement les prestations en elles-même.
    Seulement voilà, arrive aussi les douleurs dont certaines sont reprise dans votre vidéo, point au niveau des omoplates, douleurs articulaires dans les pouces et index des deux mains, raideur de la nuque…
    J’ai bien évidement peur de devoir arrêter un jour à cause de ces douleurs qui avec le temps deviennent de plus en plus présentes et gênantes, même dans la vie quotidienne… prendre une assiette d’une seule main est douloureux par exemple.
    Je ne veux pas arrêter la musique, c’est ma passion, mon bonheur même la douleur ne me fera renoncer. mais si elle pouvait disparaitre ou du moins diminuer ça serait l’extase :). Je recherche donc le moyen de corriger mes défauts afin de me débarrasser de ces douleurs et pouvoir jouer pleinement sans me soucier de douleur ni avoir la peur au ventre de devoir arrêter un jour.
    Je vous remercie pour tout ce que vous pourrez m’apporter.

    Patrice

  254. Frank 5 années ll y a

    Merci pour cette première vidéo. Impatient de voir la suite et de trouver une voie pour me débarrasser de douleurs persistantes dans le poignet droit (je suis contrebassiste)

  255. Christophe 5 années ll y a

    Bonjour.

    Je suis comédien professionnel, guitariste amateur..
    J’ai pratiqué la guitare de façon plutôt dilettante pendant de nombreuses années,pour le plaisir de m’accompagner en chantant. Entre 2001 et 2010, je me suis de plus en plus investi dans la pratique instrumentale, car j’ai commencé à jouer mes propres chansons dans un contexte professionnel. Je voulais absolument améliorer ma technique.. Je suis passé au médiator, revenu aux doigts, j’ai modifié la position du poignet en cherchant à développer « ma » technique. Il faut dire que je suis gaucher et que je joue à droite.J »ai longtemps pensé que mes difficultés venaient de là, car ma main gauche ne me posait aucun problème. En 2006, j’ai commencé à éprouver des difficultés, pour des arpèges ou des accords pincés qui ne me posaient pas de problèmes auparavant.. Mes doigts ne répondaient plus. J’ai redoublé d’efforts, en vain, jusqu’à abandonner mon activité de chanteur-guitariste en 2010. Ce n’est qu’en 2012, après m’être essayé au piano, que j’ai identifié ma gêne. On m’a diagnostiqué une dystonie de fonction. Depuis, je suis allé à la clinique des arts, où on m’a montré quelques exercices et où je découvre tout le système de compensations vicieuses dans lequel je me suis enfermé, mais je (re)pars de très très bas et toute aide est bienvenue!
    Merci…

  256. Vincent 5 années ll y a

    Bonjour Mr Papillon,

    Tout d’abord, merci pour cette initiative car enfin, nous avons la possibilité d’avoir un suivi et une écoute attentive d’un professionnel ; ce qui était encore très rare de nos jours alors que des sportifs de haut niveau ont le droit d’être remarquablement suivis et compris à juste titre !
    Donc mille fois merci !
    Pour ma part, je suis tromboniste et j’ai été suivi pour une dystonie de fonction en 2007 qui m’a forcé à arrêter toutes activités pendant une année et me demandant une force considérable pour retrouver un niveau correct….nous sommes en 2014, et mon jeu a retrouvé petit à petit une constance et une assise qui me permet d’assurer mon travail mais ne me procure pas forcément du plaisir.
    En effet, je suis en gestion permanente de mes possibilités par rapport au répertoire et technique de l’instrument.Je joue constamment avec une gêne maxilo facial sans douleurs mais handicapante,donc avec beaucoup de retenu et d’appréhension, ce qui est très fatiguant au quotidien surtout mentalement.
    Ce que j’espère avec cette démarche, c’est de pouvoir enfin trouver une solution qui fera en sorte que je retrouver un équilibre et une aisance de jeu à mon niveau bien sur.
    Je souhaite donc être orienté plus sur un travail au niveau du masque et sur la capacité de relâchement musculaire et de souplesse.
    Merci pour vos précieux conseils.
    Vincent.

    • marc 5 années ll y a

      Bonjour Vincent,
      Merci pour votre témoignage si précieux pour de nombreux musiciens qui comme vous ont développé ce style de dysfonctionnement.
      Je sais à quel point cette pathologie est un handicape et peut être aussi une honte pour celui qui la développe.
      C’est précisément pour cela que votre témoignage a de la valeur.
      Alors je continuerai à soutenir tous ces musiciens qui souffrent en silence afin que vous sachiez dans un premier temps gérer cette dystonie pour finalement la vaincre. La route est longue vous le savez, alors patience, courage et vitalité pour continuer à jouer et retrouver le plaisir de partager votre musique !

      • Vincent 5 années ll y a

        Merci Marc,

        Si seulement je pouvais une bonne fois pour toute mettre un terme à ma gêne, je redeviendrais le musicien que j’ai été, confiant, dynamique et enthousiasme par rapport à mon travail.Je pourrais aussi éviter de passer un temps considérable à essayer de trouver des solutions et des bidouilles pour assurer mes échéances !
        Je suis très heureux d’avoir réussi ce que je voulais quand j’étais étudiant mais maintenant, j’aimerais profiter pleinement de tous les sacrifices que j’ai du faire pour y arriver en retrouvant le VRAI plaisir de jouer du trombone sans appréhensions !
        J’ai déjà suivi beaucoup de traitements avec différents spécialistes et passé un temps considérable à suivre à la lettre les conseils, mais sans jamais trouver la cause exacte que je cherche toujours !
        J’aimerais peut être vous rencontrer, afin d’échanger mes expériences et ainsi partir sur un suivi approprié à mon problème, si toutefois vous pouvez m’aider et me reçevoir.
        Merci infiniment pour votre soutien, votre écoute et votre patience.
        Vincent

  257. Arnaud 5 années ll y a

    Bonjour,
    je suis hautboïste, je trouve l’instrument fatiguant et très physique, l’endurance est un des principaux problèmes. J’ai parfois des douleurs de tête, je me trouve aussi raide corporellement pendant le jeu.
    Merci pour ce que vous proposez.

  258. jean-jacques 5 années ll y a

    bonjour ,
    je suis guitariste souffrant d’une tendinite du biceps du bras droit et de douleurs aux trapèzes, à l’épaule droite et aux cervicales.
    merci pour votre aide et vos conseils.

  259. Stéphane 5 années ll y a

    Bonjour, je suis trompettiste je viens de voir la vidéo (1) et effectivement je vais essayer d’effacer ces douleurs au niveau du coup par exemple.
    à bientôt.
    Stéphane.

  260. julien 5 années ll y a

    bonjour,

    je suis guitariste amateur depuis 5 ans et depuis six mois j’ai une tendinite à l’épaule gauche (causé par mon travail, je porte des charges toute la journée) et je commence à ressentir le même genre de douleur au niveau du coude gauche quand je joue. Je continue de jouer mais pas aussi longtemps qu’avant. J’ai déjà eu une tendinite au coude il y a 3 ans. J’ai été obligé d’arrêter la guitare pendant 1 ans et demi. J’espère que vos vidéos m’aideront et m’éviteront d’avoir à m’arrêter de jouer à nouveau car la pratique et l’apprentissage de la guitare me passionne.
    Merci d’avance pour votre aide et vos vidéos.

  261. Christelle 5 années ll y a

    Bonjour,

    je suis violoniste et quand je suis très fatiguée,j’ai les oreilles qui ont tendance à se boucher,c’est très désagréable mais je fais avec! je pense que c’est dû à une fatigue musculaire mais si vous pouviez m’aider j’en serai ravie! et aussi depuis quelques semaines j’ai un petit fourmillement à la main gauche sous l’annulaire et l’auriculaire, ça survient très rarement et je ne sais pas d’où cela vient, mais il vaudrait mieux que j’apprenne à régler ce problème maintenant au lieu de le laisser prendre de l’ampleur!

    Je suis impatiente de découvrir vos vidéos et de mettre en pratique vos conseils aussi bien pour une meilleure gestion du physique que de la peur du trou de mémoire et des tremblements en concert.
    Merci pour votre aide!

  262. Stéphane 5 années ll y a

    Je suis guitariste, non-professionnel mais passionné et engagé dans plusieurs formations.
    Je suis également kinésithérapeute et ostéopathe. Mes longues heures de travail hebdomadaire, associées à un hygiène de vie pas formidable et une pratique quotidienne de l’instrument ont « réussi » à installer une épicondylite gauche (guitariste droitier).
    A la lecture des qq unes de vos vidéos trouvées sur YT, j’ai déjà fait qq changements qui vont dans le bon sens.
    L’amélioration est en cours. Je vous suis reconnaissant de cette entreprise et de votre vision globale de ces soucis.

    Merci Marc

  263. Lorenzo 5 années ll y a

    Bonjour Marc.

    Je suis guitariste droitier. J’ai d’abord été autodidacte avant d’étudier en école. Je pense avoir gardé des mauvaises habitudes…

    Il y a quelques années, j’ai du cesser complètement la pratique (pendant un an)à cause de douleurs intenses dans le poignet gauche…

    Je ne pouvais même plus soulever un verre vide sans avoir très mal. Aujourd’hui, le poignet va moins mal, mais de nouvelles douleurs sont

    apparues… parfois j’ai mal aux articulations des doigts (main gauche), et au coude. J’ai aussi une douleur qui est devenue permanente dans

    l’épaule gauche, le trapèze supérieur gauche et la nuque.

    Merci pour l’espoir que vous apportez !

  264. cindy 5 années ll y a

    Bonjour
    Je suis trompettiste et j’ai souvent mal au niveau des épaules et de la nuque. cela arrive après les concerts mais la douleur est de plus en plus forte. J’ai également comme beaucoup de cuivres la peur des lèvres qui lâchent pendant le concert.
    Merci pour vos réponses

  265. Stéphane 5 années ll y a

    Bonjour
    je suis Bassiste professionnel depuis des années et je souhaiterai tout simplement améliorer mes performances tout en évitant les douleurs et tendinites
    Merci beaucoup

  266. Casimir 5 années ll y a

    Bonjour, tout ceci est très enthousiasmant , je suis amené à jouer parfois dans la douleur, je me soigne par différentes méthodes et par un travail corporel mais c’est récurent. De plus plein de questions m’assaillent sur la physiologie du jeu pour enfin se libérer des entraves physiques et profiter de l’instant pleinement. Je me demande encore comment tout ce que vous proposez ce déroule, mais votre discours me parle totalement.
    Au fait, je suis claveciniste. Impatient de recevoir la suite et des infos si possibles. Merci

  267. David 5 années ll y a

    Bonjour,

    Merci pour votre vidéo.

    Je suis chef d’orchestra et après mon dernière concert j’ai commencé à avoir mal aux omoplates et après deux semaines j’ai très mal au dos.

    Malheureusement, je ne peux pas arrêter de diriger et je suis en peu désespéré :( …

    Merci beaucoup,

    David

  268. Kevin 5 années ll y a

    Merci pour cette vidéo de présentation qui corespond à merveille à ce que je recherche pour sortir de mes problèmes de tensions dans les bras et le dos. Je suis contrebassiste! Hâte de trouver un vrai confort de jeu.
    Merci.

  269. Nicolas 5 années ll y a

    Bonjour et merci pour les vidéos

    J’ai souvent les omoplates qui se contractent quand je joue des phrases rythmiques riches et variables a la batterie, je pense que la phrase jouée et faite en apnée, du coup, ma respiration contracte mon corps.

    J’ai aussi a mon annulaire gauche, une moins bonne réponse dans les doigtés rapides avec la baguette qui remonte dans l’avant bras, voir l’épaule gauche.

    Je vous remercie d’avance

  270. Caroline 5 années ll y a

    Bonjour,
    Je suis impatiente de voir la prochaine vidéo.
    Ayant eu une fois une tendinite aiguë (aux deux mains), j’avais déjà changé ma façon d’aborder le travail.
    Puis il y a 4 ans j’ai eu un accident, je me suis cassée le coude, et j’ai de nouveau revu ma position (violon).
    Heureusement, je n’ai plus de problème. J’ai hâte de découvrir la suite, car je préfère prévenir que guérir.
    Les petits maux que je rencontre le plus souvent sont liés avec le bas du dos.
    Au moindre problème, je m’hydrate et je m’arrête 5 – 10 minutes si besoin.
    Lorsque j’ai très mal au dos je fais des exercices pour détendre le dos (méthode Alexander), et je n’hésite pas à faire du « Pranayamas ».
    Je serai ravie d’apprendre de nouvelles techniques!

  271. Jerome 5 années ll y a

    Bonjour !

    Merci beaucoup pour cette première vidéo.

    Je suis pianiste depuis 34 ans et professionnel depuis une dizaine d’années. J’ai un tendon du tenseur ulnaire du carpe à la main gauche, qui est « sur le point de rompre » dixit le chirurgien.
    J’ai refusé la chirurgie, et mon état s’est amélioré. (j’ai arrêté le lait de vache !) Je ne travaille presque plus pour reposer mon poignet, et je ne joue plus qu’en concert. DONC : je ne progresse plus du tout et je commence à passer du classique à la variété pour ne plus fatiguer mes poignets…
    Je ne pouvais jouer plus de 25 minutes il y à un an, mais maintenant j’arrive à deux heures en concert (à condition de ne plus travailler à la maison!!!!)
    Si ça allais mieux, je continuerai de progresser dans mon métier, je transporte des pianos un peu partout dans les rues et les villages, ou à la campagne…. L’idée est de faire découvrir le classique aux gens qui n’en ont pas l’habitude.
    Je jouerai mieux donc je toucherai encore plus les gens ! Les œuvres qui me font rêver seraient enfin accessibles !
    Bref, je réenvisagerai la possibilité de jouer à un haut niveau et faire encore plus rêver les gens (ce qui est essentiel).
    En effet, je n’ai pas fait le conservatoire, donc j’ai un niveau un peu « autodidacte » et beaucoup de positions et erreurs acquise sans aucun bons conseils pour contrer…
    D’avance merci pour vos vidéos à venir!

  272. Gab 5 années ll y a

    Bonjour , je suis bassiste , et j’ai beaucoup de mal à contrôler ma main droite . Position , fluidité du jeu , trop de mouvements anarchiques !!
    Tensions entre le pouce et l ‘index !!
    En attendant vos conseils et vidéos

  273. martin 5 années ll y a

    très intéressant !

  274. Renaud 5 années ll y a

    merci pour l’ éclairage en suite de vidéo n°3

  275. françois 5 années ll y a

    Bonjour,
    je suis guitariste et violoniste. la musique est mon métier. comme beaucoup de musicien j’ai des douleurs génantes dans le dos, épaules nuque etc.. j’attends avec impatience vos videos. merci

  276. Tauziet 5 années ll y a

    Bonjour, je suis batteur et je commence a avoir des douleurs au genou droit (coté pédale GC) mais j’espère que vos conseils me permettrons de pallier à ce genre de désagrément …!!! vivement la suite et merci d’avance !

    • marc 5 années ll y a

      Je n’aborderai pas dans cette série la problématique des genoux mais c’est en effet très commun chez les batteurs.
      Faite attention à la manière dont vous utilisez votre talon ! Il doit rester dans l’axe de la cuisse.
      Certaines techniques (ou habitudes) demandent un jeu de pivot très fatiguant pour le genou.

  277. Cova Siman Alejandra 5 années ll y a

    Etre capable de jouer sans douleur est pour ma réussite.

    Plusieurs fois, quand je joue au concert je doute mes capacités, même si j’ai beaucoup travailler. je sais que le temps n’a rien à voir avec la qualité, mais j’ai besoin travailler beaucoup.

    Je pense que si mon mal de dos continuer je ne me sentirai pas à 100% physiquement, ce qui conduit à me crisper de plus en plus

    merci beaucoup pour cette initiative, je suis sûr que ça va aider beaucoup de gens !

    • marc 5 années ll y a

      Travailler moins et jouer avec plus de satisfaction ! Et de réussite…

  278. Michael 5 années ll y a

    Bonjour Marc,
    Je suis guitariste de folk avec donc ma guitare posée sur le genou droit ( je suis droitier). Je ne peux travailler mon instrument plus d une heure car aprs j ai des douleurs dans l épaule droite qui remonte dans la nuque et la tête sur tout le côté droit. Ça s empire d années en années depuis 6 ou 7 ans. Ostheopathe Kiné rien n’y fait. Que faire?

    • marc 5 années ll y a

      Votre description est aussi malheureusement trop banale. Il existe une logique mécanique qui explique vos douleurs d’épaule droite et de nuque.
      J’ai bien peur que votre « énigme » ne soit trop simple à régler !
      Tenez-nous au courant.

  279. Adrien 5 années ll y a

    Bonjour Marc et merci pour cette vidéo.
    Je suis pianiste etudiant et depuis 3 mois il m’est impossible de jouer car j’ai des douleurs aux bras poignets épaules (beaucoup plus à droite) que ce soit au repos ou en travaillant mon instrument. Aujourd’hui il m’est impossible de jouer ne serais-ce que 5 min !! les douleurs sont très génantes autant musicalement que dans la vie quotidienne car beaucoup de gestes me font mal..
    Cela est très embetant pour moi car je prend beaucoup de retard dans mes études, je suis contraint de refuser un grand nombre de dates et répétitions, bref je suis dans une situation très contrariante..
    Merci de votre réponse !

    • marc 5 années ll y a

      Je comprends votre situation et elle est malheureusement trop fréquente dans le monde de la musique.
      C’est pour cela que cette formation existe. Suivez les vidéos et tenez moi au courant de votre révolution !

  280. Cesari 5 années ll y a

    Merci pour vos conseils, la suite s’annonce passionnante !

  281. Orzan 5 années ll y a

    Je vais découvrir avec impatience vos vidéos. J’ai fait moi même ma rééducation suite à des problèmes musculaires sur un trombone.

  282. Yohan 5 années ll y a

    Bonjour, j’étudie en guitare au cégep et depuis quelques mois, je ressens des douleurs à la main et au bras gauche.. J’essaye de m’en débarrasser le plus rapidement possible donc maintenant, dès que je ressens de la douleur, j’arrête de pratiquer par peur d’aggraver la situation. J’ai l’impression que la douleur s’en va peu à peu et j’aimerais faire en sorte qu’elle ne revienne pas. J’ai bien hâte de voir les prochaines vidéos, elles ont l’air bien! :)

    • marc 5 années ll y a

      Merci et surtout ne vous découragez pas car jouer sans douleur est possible, vous le démontrez chaque jour depuis des années, alors même si vous êtes différents, ne soyez pas trop original !

  283. BUSCA Hisalgo 5 années ll y a

    Bonsoir,

    Je découvre votre première vidéo, et me dis qu’enfin je vais peut – être pouvoir résoudre des pbs que je traine depuis longtemps.
    Dans ma région il y a bien une kinésithérapie spécialisée ds les dysfonctionnements des musiciéns, mais elle est sur.Bookee !
    Je suis clarinettiste, j’ai des douleurs de tendinites partant des épaules et descendantes….a la radio on a trouve deux calcifications aux épaules qui mettent en conflits les tendons…( Tms) on peut les aspirer avec une intervention chirurgicale, mais pour le moment j’ai fait le choix de la kinésithérapie….
    par contre , à part le port du cordon, pas top pour le cou, il faudrait je pense , trouver une meilleure posture…j cherche seule, je tâtonne ?
    La main droite du clarinettiste n’ est pas non plus complètement libérée ! Du coup , manque de dextérité !
    De plus , depuis quelques années , je n’ai plus d’endurance au niveau de l’embouchure , je fatigue vite.

    J’aimerais retrouver un jeu facile, et libérer mon esprit de ces contraintes, pour me laisser aller et exprimer mes émotions musicales , sans lutter avec mon instrument.

    Merci
    Catherine

  284. lara 5 années ll y a

    Bonjour,
    Je suis contrebassiste et bassiste. J’ai rencontré des problèmes de tendinite au niveau de mon coude. J’ai du me faire opérée pour y remédier et j’ai par la suite changé totalement de technique. Je sais malgré tout que je n’adopte pas une bonne posture lorsque je joue (mal de dos, mal de nuque). J’ai hâte de découvrir vos vidéos. Merci d’avance et à bientôt!
    Lara

  285. Virginie 5 années ll y a

    Bonjour,

    Merci pour l’ouverture que vous offrez dans un monde souvent impitoyable où la peur de l’échec, de la dureté du jugement des autres (public, collègues ou professeurs) génère des tensions, des douleurs et surtout la peur de l’incapacité à affronter la peur.
    En ce qui me concerne, après une période très douloureuse (sciatique, douleurs cervicales importantes, inflammations diverses…) où je me suis souvent demandé si ce n’était pas un signe que je n’étais pas faite pour ce métier, j’ai la chance d’avoir une nouvelle vie musicale devant moi. Libérée en grande partie d’un trac très handicapant qui m’empêchait même d’envisager,ou d’effleurer l’idée de jouer un jour en sonate, je peux désormais assumer ma place de musicienne, dans différents rôles plus ou moins exposés. Grâce à différentes approches (ostéopathie biodynamique, sophro-analyse des mémoires prénatales, gym pilates…) j’ai déjà accédé à une meilleure connaissance de moi-même à plusieurs niveaux, mais des résistances physiques m’empêchent encore d’aller plus loin dans ma recherche musicale, dans ma technique.
    Je me demande parfois si je n’ai pas une dystonie fonctionnelle qui s’installe dans ma main gauche quand mes 2e et 3e doigts échappent à mon contrôle. Cela apparaît souvent dans les périodes de travail très intense et trop soutenu. J’ai remarqué qu’au moment où mes doigts commencent à « faire leur vie » quelque chose se passe dans mon cerveau. Je ne sais si c’est dû à la peur d’assister à cette perte de contrôle mais j’ai la sensation qu’il y a un blanc dans mon cerveau, ou un moment de confusion. Je n’arrive pas à entendre réellement non plus ce qui se passe, je sens que cela dysfonctionne sans que je puisse agir par la volonté.
    Je n’ai pas osé lire vraiment d’article sur la dystonie car je crains de trop m’y reconnaître, mais si ce que je ressens devait en être les prémices, je ne voudrais pas par résignation avoir laissé ça s’installer.
    Je sais qu’il y a quelque chose à faire, à sentir différemment, à réapprendre pour libérer ma main gauche. Mon vibrato n’en serait que meilleur en plus…
    J’ai donc hâte d’aller plus loin avec vos vidéos et pense venir consulter également à la clinique sur Paris.

    Mille mercis pour votre dévouement et votre approche passionnante et passionnée.

    • marc 5 années ll y a

      Bonjour Virginie,
      Il faut du courage parfois pour se remettre en question mais l’issue est juste délicieuse.
      Comme vous le dites si bien : « Sentir différemment, réapprendre pour libérer ma main gauche. Mon vibrato n’en serait que meilleur en plus… »
      Je vous encourage à regarder vraiment ce qui se passe, car avec des outils en lien avec l’anatomie fonctionnelle, le chemin est plus facile.
      A très vite dans la seconde vidéo !

  286. Marie 5 années ll y a

    Bonjour!

    Je découvre avec intérêt votre série de vidéo.
    Je suis violoniste professionnelle et je souffre d’une scoliose et d’un acouphène qui m’empêchent de travailler et de jouer autant que je le voudrais (en plus des tendinites récurrentes). J’ai déjà fait un gros travail sur ma position mais le plaisir de jouer a du mal à revenir.
    Enseignant aussi le violon, votre message « no pain, no gain » m’interpelle car je souhaiterai pouvoir former mes élèves à jouer sans douleurs, pour ne pas passer par le côté « pénible » du travail de l’instrument et communiquer le plaisir de jouer et répéter.
    En tous cas, merci de nous proposer des outils pour ramener le plaisir, si important dans notre métier!

  287. Sabine BOYER 5 années ll y a

    Le fait de penser aux omoplates m’a fait réaliser que je ne place pas bien mon bras gauche , que j’ai souvent tendance à le plaquer contre moi sans en m’en rendre compte !
    Comme je viens de le réaliser je pense que je vais avoir une position de lèvres + détendue car je pense que je pourrai jouer avec un son + centré au niveau de l’embouchure. Déjà je sens une amélioration.
    Merci !!

  288. coissard brigitte 5 années ll y a

    Bonjour,
    ça a l’air très intéressant en effet….
    je suis pianiste et j’ ai très souvent des douleurs dans le haut du dos, plutôt sous forme de brûlures qui envahit tout le trapèze
    en concert je joue avec la peur permanente du trou de mémoire et j’ai même arrêté de jouer par coeur pendant plusieurs années; je m’y suis remise récemment au prix d’un effort surhumain sur moi, mais je pense que bénéficier de conseils me serait très utile pour passer par dessus cet handicap
    merci …..en attendant la prochaine vidéo

  289. Evolène 5 années ll y a

    Bonjour,
    je suis kinésithérapeute et j’ai une spécialisation en thérapie manuelle.
    Depuis 10 ans que je travaille dans mon cabinet, j’ai eu l’occasion de soigner plusieurs musiciens.

    Je suis actuellement confrontée à plusieurs violonistes ayant de gros soucis scapulo-huméraux.
    Je regarde donc vos vidéos avec intérêt. merci pour ce travail.

    Je voudrais également savoir si vous donner des formations pour les professionnels comme moi afin de pouvoir discuter plus biomécanique…

    Merci beaucoup;
    Évolène

  290. Karl 5 années ll y a

    Bonjour,
    Merci pour vos conseil. Je suis batteur, nombreuses heures passées sur la batterie chaque semaine et j’aimerai beaucoup me débarrasser de certaines douleurs (dos, coups, nuque…).

  291. Vladimir Torres 5 années ll y a

    Bonjour Marc
    le fait de tomber sur votre proposition tombe à point nommé.
    celà fait une quinzaine d’années que je suis musicien professionnel (bassiste et contrebassiste) et même si je ne suis pas aujourd’hui ds une situation critique physiquement due à ma pratique, je me reconnais dans vos paroles la plupart du temps.
    j’attends avec hâte la suite de vos vidéos afin de me mettre enfin au travail et retrouver ce plaisir de jouer sans douleur et me permettre enfin de me recentrer uniquement sur la note et l’instant sans aucune autre préocupation.

    merci pour votre aide.

    Vladimiur Torres

  292. Sauze 5 années ll y a

    Bonjour

    Musicien semi professionnel, je découvre vos conseils avec intérêts. Je suis saxophoniste et souffre depuis 3 ans d’une tendinite à l’épaule droite et de douleurs cervicales qui m’empêchent d’évoluer sereinement pendant mes répétitions et concerts. Je pense que le mal est déjà bien installé et je redoute d’avoir à subir une intervention chirurgicale.

    J’espère que vous serez m’aider à retrouver du bien être.

    Très cordialement et bravo pour cette initiative

    Gérard

  293. Didier Forthomme 5 années ll y a

    Je suis impatient de voir vos méthodes car il est vrai que je souffre de douleurs très fortes au niveau ds tendons de l’index.

  294. Dupré Guillaume 5 années ll y a

    Bonjour, j’ai effectivement quelques unes des douleurs que vous décrivez mais avec l’age j’ai aussi développé une fatigue assez envahissante : nuque douloureuse, torticolis qui va et vient quand il le souhaite, je suis un migraineux depuis l’enfance, il m’arrive d’avoir des douleurs aux poignets directement dans l’articulation, des sciatiques, lombalgies, genoux douloureux… Mais le plus paralysant pour moi est cette petite voix qui me répète sans cesse tu vas te planter… Jouer devant des personnes que j’estime plus compétentes que moi me dépossède de tout mes moyens et de ma concentration. J’ai vu un psychothérapeute qui m’a ôté quelques unes de ces peurs mais il en reste encore… Vous savez ce passage si simple dans ce morceau où une fois vous vous êtes manqués bah sans une concentration et un effort sur-humain je reproduis cette erreur… La peur de la peur comme vous le dîtes.
    Vous posez comme question, comment verrais-je mon avenir à ce sujet ? Je accommode et continuerais à le faire à coup de kiné et de travail. Et s’il n’y avait plus tout ces problèmes… Je n’en sais rien, j’envie juste mes comparses, ceux qui n’ont pas de doute quand à leur jeu, art, ceux qui avance face à la lumière… De toute façon il resterait le problème que dans ce pays, la musique n’est pas considérée come un travail mais comme un hobby…

  295. Catherine 5 années ll y a

    Bonjour monsieur Papillon
    Moi j’ai fait mes classes à l’Ecole Normale il y a longtemps .
    J’avais des tendinites car je travaillais 7 h par jour.
    J’étais en retard dans mon programme .on m’a fait des infiltrations à l’époque qui me permettaient de tenir..
    J’ai passé mes concours bien douloureusement et presque du jour au lendemain je n’ai plus pu jouer :
    mes 4 me et 5me doigts restaient coinçés . Je n’ai jamais réjoué sauf quelques pièces et encore bien
    difficilement …j’avais été voir à l’époque un grand médecin sur Paris qui m’avait dit : vous ne rejouerez jamais !
    Imaginez ça .. C’était terrible . J’ai donné des cours , j’ai eu mes enfants , je me disais que le temps peut être ….
    Je suis allée faire de la toxine botulique c’est curieux comme effet . On m’a parlé de crampe de surmenage mais voilà j’en suis toujours au
    même point . Je suppose que jamais je ne pourrais rejouer Mozart .c’est triste comme histoire mais c’est comme cela que ça c’est passé.

  296. fabienne 5 années ll y a

    merci pour tous vos conseils.

  297. louis 5 années ll y a

    Bonjour ,
    C’est avec grand intérêt que je prends connaissance de vos conseils .
    Je suis guitariste amateur , et je joue au sein d’un groupe de 4 musiciens également amateurs . Nous nous sommes déjà produit sur scène et ceci pendant 1h30 à chaque fois.
    Nous répétons 2 fois par semaine à raison de 4 heures par répéte .De plus de mon coté 2 heures par jour minimum pour m’entrainer .
    J’ai remarqué que je présente des douleurs au niveau de la ceinture scapulaire qui finissent par me gêner en diurne et nocturne .
    Je craint que cela ne s’aggrave et compromette la suite de ma passion !!!
    Une solution ou un remède ?

    Cordialement ,
    Louis

  298. Cecile 5 années ll y a

    Merci ..
    Deja alertee depuis longtemps par ma(mes) problematique(s).. Feldenkreis en stage, Alexander en stage également.. Pilates en regulier en cours individuels..
    Concentree , ca va, mais quand la difficulte technique, la longueur de l ouvrage et l acceleration du rythme des repetitions est la…je ne suis plus aussi disponible a mes sensations. Je travaille beaucoup la pleine conscience, mais malgré tout, l age avancant (43), les trajets se multipliant ( intermittente du spectacle en vadrouille) , les douleurs dans la nuque peuvent devenir une torture, les sensations de gresillement en grain de sable, et l apparition recente d une grosseur au poignet droit ( kyste? excroissance osseuse ?) m inquiètent.
    Malheureusement, je ne me sens pas au point de non retour, donc: vais je encore jouer avec le feu longtemps tant que ca « tient »?
    Heureusement, je suis consciente du probleme et me souviens de moments de plenitude avec mon instrument.
    voudrais retrouver cet etat de conscience …
    J habite Paris.. Comment aller mieux et eloigner la peur d u jour ne plus pouvoir jouer?

    Cecile, violoniste (tres active) et professeur vigilant ( plus pour les autres que pour soi meme c est bien connu …)

  299. Nico 5 années ll y a

    Bonjour Marc,

    merci pour la pertinence de ces conseils. Je suis guitariste de jazz, professionnel depuis 6 ans, je cherche à me débarrasser d’anciennes douleurs physiques (point à l’omoplate, tension entre main et pouce) de façon à acquérir la quiétude nécessaire à un joli discours avec l’instrument.

    J’attends la suite avec impatience !

  300. Elysabeth Hamouy 5 années ll y a

    Pouvez vous me dire pourquoi j’ai mal en haut du dos quand je travaille mon piano au bout de 2 h ? Je suis vos conseils avec beaucoup d’attention Merci de me répondre !!!

  301. Yoli 5 années ll y a

    Merci pour vos conseils. Je suis essentiellement peintre et j’ai souvent des douleurs au poignet droit. Je me le suis casse il y a 2 ans , depuis une douleur s’est installé, surtout avec le pouce. Je crois que vos vidéos me conviendra aussi.

  302. Isa 5 années ll y a

    Bonjour,
    Je découvre avec grand plaisir le discours que vous tenez et qui m’interpelle d’autant plus que j’ai eu des soucis d’épicondylite du coude il y a 2 ou 3 ans et j’ai bien crû devoir arrêter ma pratique de la basse! Je terminais certaine prestation en larmes tellement je souffrais… Il m’aura fallu plus d’1 an pour parvenir à en « guérir » et cela est passé par un changement de position sur ma basse.
    Je serais donc très à l’écoute de vos conseils d’autant plus que votre élocution est d’une limpidité et d’une compréhension remarquables! Vous maitrisez complètement votre sujet, cela me semble évident.
    Au plaisir de vous écouter sur les prochaines vidéos.
    Isabelle

  303. Steve Louvat 5 années ll y a

    Bonjour. Je découvre « par hasard » votre vidéo de présentation très intéressante. Etant musicien professionnel, je récolte un maximum d’informations me permettant d’optimaliser mon jeu, notamment après un passage à vide en 2008 m’indiquant qu’après 20 ans de pratique, il était urgent de changer radicalement certaines habitudes ! Pas évident. Vous êtes le premier que je connaisse à vous pencher sur ces problèmes spécifiques aux musiciens, de manière aussi ciblée. Merci !

    J’attends avec impatience la suite, j’ai encore beaucoup de questions ;-) !

  304. giuffredi claire 5 années ll y a

    Bonjour, j’aimerai savoir si vos conseils peuvent concernés également les chanteurs? de nombreux os ,muscles et ligaments sont sollicités d’en l’acte du chanteur …Certains de vos conseils pourront certainement être utiles mais qu’en est il de l’appareil phonatoire?
    Quels conseils me donneriez vous lorsque l’on sait que le moindre dysfonctionnement physique peut se répercuter sur la voix?
    Merci par avance pour votre réponse!
    Claire

    • marc 5 années ll y a

      Oui, en effet, de nombreux chanteurs bénéficient de ces conseils, je vous réponds dans la seconde vidéo !

  305. Joseph 5 années ll y a

    Bonjour tout vas bien, j’aimerai voire ces vidéos …

    • marc 5 années ll y a

      Je suis ravi aussi de rencontrer des musiciens pour qui tout va bien !
      Votre témoignage est précieux, racontez nous !

  306. Benjamin 5 années ll y a

    Bonjour Marc,

    Merci pour cette introduction et comme l’a dit Christine, on est tres impatient de voir la suite !

    Pour mon cas, j’ai commence a avoir des douleurs il y a environ un an ; des douleurs « originales » car elles ne surviennent presque jamais au meme point. Par exemple, je peux avoir mal derriere lepaule gauche un jour, puis le lendemain vers l’omoplate du bras droit !
    C’est presque plus une gene qu’une douleur.. Mais cest handicapant car on se focalise dessus et on a limpression quelle ne sen ira jamais !

    Jaimerai retrouver la liberte que javais autrefois, qui me permettait de travailler de longues heures chaque jour mon piano.

    Merci encore.

  307. Vérène 5 années ll y a

    Bonjour! Je suis violoniste, 23 ans, en études à la Haute Ecole de Musique de Lausanne.
    Je ne peux plus supporter les douleurs à la nuque. Elles surviennent même quand je ne joue pas de violon.
    Je recherche une posture et une manière de travailler dans le geste, le mouvement, en accord avec mon corps, sans tension. Depuis toute petite, je suis passionnée par la musique. J’aimerais retrouver le plaisir de jouer et l’aisance que j’avais quand j’étais enfant.
    Ma professeur actuelle me parle beaucoup des liens corps/instrument. Elle me dit « d’accrocher mes épaules en arrière », afin de libérer les bras pour le jeu. De votre côté, vous parlez plutôt d’une avancée des omoplates… Pourriez-vous me donner des précisions sur ce placement des épaules, en tant que violoniste ? Merci pour vos conseils!

  308. mazoyer michel 5 années ll y a

    Bonjour,
    J’ai 60 ans et j’ai repris la guitare depuis 2 ans
    J’ai un problème articulaire au niveau des doigts avec des raideurs et gonflements auxquels je n’ai pas trouvé de solutions je suis suivi par une rhumato qui pour l’instant n’a réussi à établir un diagnostic satisfaisant.
    Je pense pour ma part qu’il me faudrait améliorer mon geste ,ma décontraction, ma position et que cela pourrait réduire grandement mes douleurs. J’espère trouver dans les vidéos suivantes quelques conseils et des pistes pour me permettre de mieux vivre la relation avec mon instrument.
    Merci

  309. christine charpentier 5 années ll y a

    Bonsoir et merci, j’ai écouté plusieurs fois et j’attendais des conseils pratiques mais après coup, j’ai vu que ça commence à la deuxième video.
    Désolée d’exprimer mon impatience! Merci pour cette initiative précieuse.

  310. Johann Duvallet 5 années ll y a

    Bonjour,

    Je suis guitariste pro. En 2009, des douleurs violentes au niveau du pouce de la main gauche ( je suis droitier ) sont apparues. J’avais déjà eu quelques soucis comme des rétractations involontaires, .. mais rien d’équivalent. Impossible de jouer pendant presque 3 ans, la douleur irradiant tout le bras ( Ténosynovites, épicondylite ) Souffrant d’un plexus excavatum, j’ai naturellement le corps de travers donc soumis à des tensions diverses ( Névralgie, raideur de la nuque, écrasement thoracique..). J’ai entamé un long parcours avec des kinés mais rien n’y faisait. Donc quand la musique est toute votre vie, vous tombez dans la peur d’avoir peur, je confirme !! Rester optimiste et être conscient que c’est à nous de changer quelque chose qui ne va pas est très important. Je me suis penché sur des techniques de dynamique posturale, relaxations, échauffements, étirements spécifiques et aujourd’hui je rejoue mieux que jamais. J’ai réalisé après changement de guitare que mes problèmes étaient aussi liés à un instrument pas du tout adapté à la morphologie de ma main. Cependant par moment tout s’enflamme, j’ai des contractures violentes que je n’arrive pas à faire partir. Mon annulaire a perdu beaucoup de force, il bloque pour les trilles, comme l’impression que les tendons ont rétrécis. J’ai beaucoup travaillé pour modifier mes mauvaises positions, affiner ma technique mais je ne retrouve pas toute l’élasticité de ma main. Voilà pourquoi je m’intéresse à votre méthode. Je joue de la guitare depuis 21 ans, c’est toute ma vie et je pensais ne jamais pouvoir rejouer. Tout n’est pas gagné mais pour ceux qui traversent des moment difficiles, garder espoir, il existe des solutions. Merci à vous de partager vos connaissances gratuitement sur le net, les généralistes ne sachant pas grand chose des problèmes d’un musicien, c’est très appréciable.

  311. PERLI Veronique 5 années ll y a

    Bonjour,
    Je suis bassiste et contrebassiste amateure, passionnée, et régulièrement en concert (donc répés et travail perso intenses).
    Je suis très intéressée par vos vidéos, à deux titres :
    – perso (j’ai 54 ans) : j’ai des handicaps : spondylarthrite ankylosante, rhizarthrose du poignet, épicondylite du coude. Jouer en diminuant au max les tensions est primordial pour moi, car je dois vivre avec la douleur…
    – ma fille (20 ans) est violoniste professionnelle, et prépare son prix de conservatoire. Elle souffre de nombreuses douleurs que vous mentionnez, ce qui génère des angoisses propres à lui provoquer des vertiges et évanouissements en concert. Elle a une scoliose assez sévère.

    Merci des conseils prophylactiques que vos vidéos pourront nous apporter.
    Amicalement.

  312. Milazzo 5 années ll y a

    Bonsoir,

    Je suis contrebassiste/bassiste et je partage à peu près tout ce qui vient d’être évoquer par mes pairs. Aujourd’hui, j’ai l’impression de stagner instrumentalement parlant mais avec la conscience des chemins à éviter (comme travailler plus mais mal…) pour ne pas augmenter ou aggraver les douleurs communes aux musiciens..

    Je suis près a changer de « geste » mais comment ??

    Bien à vous,

    • marc 5 années ll y a

      Changer un geste n’est pas compliqué si les deux conditions suivantes sont respectées :
      – La correction doit respecter votre recherche sonore,
      – Les propositions doivent vous permettre de sentir une « facilité » technique.
      Avec cela le geste change et les douleurs disparaissent.

  313. bastien 5 années ll y a

    Bonjour,
    Pianiste Jazz de métier, j’ai 23ans et cela fait bientot 3 ans que j’ai des douleurs au niveau du bas du dos et des avant bras, celles ci ne cessent jamais, meme au repos, meme allongé. Je fais tout pour guérrir, j’ai tout essayé et je continue encore.
    J’essaye voir le verre a moitié plein plutot que vide, de me focaliser sur les choses positives mais c’est très dur, et je suis fatigué de souffrir chaque jour. Cette épreuve me force a etre courageux, de prendre sur moi à chaque instant, je tente de ne pas y penser mais ce n’est pas la solution. Quoiqu’il en soit je suis pret a continuer à souffrir car la musique est ma vie. Hélas plaisir, envie de jouer et douleur sont difficilement conciliable.
    Je serais plus qu’heureux d’etre libéré de cette souffrance et de pouvoir retrouver la sensation de non-douleur qui m’est devenue abstraite.
    Je garde espoir !

    • marc 5 années ll y a

      « Prêt à continuer de souffrir » est en effet très courageux mais il n’est pas certain que cela vous épanouisse…
      « Plaisir de jouer » est basée sur des exercices spécifiques aux pathologies des musiciens.
      Les douleurs lombaires sont une des souffrances des plus communes.
      Tenez nous au courant suite aux différentes vidéos…

  314. Nicolas 5 années ll y a

    Merci Marc pour cette introduction captivante… Je suis batteur depuis 25 ans et souffre régulièrement de certaines des douleurs décrites dans votre vidéo. J’attends votre prochaine vidéo avec impatience :-)

    Merci,

    Nicolas

  315. seb 5 années ll y a

    bonjour, merci pour les explications j’ai hâte de voir la suite , je suis plus pour l’échauffement et la souplesse des membres,l’instrument que je pratique est la batterie

  316. cosimo 5 années ll y a

    Bonjour Marco je suis batteure depuis une vintaine d’année et j’ai de plus en plus des problemes à ma jambe droite de siatique.

  317. géraldine 5 années ll y a

    Bonjour, je vais avoir 36 ans et je me suis mise à la guitare sur le tard (il y a 11 mois) pour pouvoir apporter aux enfants de la crèche où je travaille un enrichissement autour des comptines que nous avons l’habitude de chanter. Très vite j’ai pris plaisir à jouer pour moi (je prends des cours particuliers avec un étudiant). Je pratique surtout la guitare électrique à présent, et de façon intensive tous les jours, à mes heures perdues. J’ai déjà donné deux « concerts » avec d’autres élèves dans une boutique de musique et il semble que je progresse rapidement. Cependant je n’ai jamais pris le temps de m’échauffer avant et ni de m’étirer après avoir joué. Après avoir répété en boucle le même morceau pendant trois heures je me retrouve avec des douleurs dans le bras, le poignet et mes doigts sont engourdis et raides au niveau de la main des frettes. Depuis une semaine je ne joue plus du tout car la tendinite est restée: douleur et raideur de l’index au niveau des deux phalanges et douleur à la pression en dessous du coude. J’aimerais savoir quels échauffements et étirements pratiquer à l’avenir afin d’éviter une récidive. Cordialement et musicalement

  318. Geeraerd 5 années ll y a

    Bonjour,

    Je n’ai pas de douleurs particulière mais souhaiterais jouer plus détendu.

  319. PELTRIAUX 5 années ll y a

    Bonjour,

    Le plaisir de jouer est une bonne perspective. pour ma part, guitariste, j’aimerai me débarrasser d’une tendinine installée depuis plusieurs mois.

    A bientôt donc, cordialement, Philippe.

  320. Sati 5 années ll y a

    Bonjour Marc,
    je suis violoncelliste en préparation de concours. Les échéances approchant des tensions physiques refont surface. Mon pouce droite s’étire et se crispe, ma respiration est limitée avec une gêne au niveau du thorax.

    Le jour où je me serai libéré de ces douleurs je travaillerai de manière plus spontanée et simple. J’aurai plus de temps pour continuer ma recherche sur d’autres horizons comme la musique improvisée, l’art plastique, le rapport entre geste et son…
    La musique, le musicien !.. ce qui me ravi dans ce métier est le fait être soi même, se livrer à l’autre tel qu’on est. Vivre dans un monde de sensations, c’est envoûtant :)
    Continuer avec persévérance mon travail, avec une « toilette » régulière avec mon instrument, avoir une approche positive des évènements, entrer en résonance avec les évènements de chaque jours et réagir en fonction. Profiter des rencontres de la vie et bien sûr…rire !

    • marc 5 années ll y a

      @Sati,
      Voilà de beaux objectifs !
      Tenez-nous au courant au fil des vidéos de votre point de vue ! Et bravo pour votre motivation !

  321. Svea 5 années ll y a

    Ma fille (11ans) joue du violon intensément, veut devenir violoniste, mais commence à ressentir des douleurs dans le dos, aux épaules et à la main gauche ! Elle est très passionnée, mais je me fais du souci pour sa santé et son avenir et cherche donc des solutions pour elle. Merci d’avance pour votre aide, et aussi pour cette première vidéo qui fait beaucoup de bien, car tout d’un coup, on se sent compris et moins seul !!! .

  322. Tof Rossini 5 années ll y a

    Bonjour Marc, je suis batteur pro depuis 97 ! Le temps passe vite… Je joue depuis l’âge de 12 ans, j’en ai 42 maintenant. Tout allait bien pour moi jusqu’à l’année dernière, depuis plusieurs mois, je ressens des douleurs au niveau du dos, des poignets, des genoux. J’ai entre le petit doigt et l’annulaire de ma main gauche un durillon de trois à quatre centimètres qui vient juste de faire son apparition. Me symptômes sont le plus douloureux le matin au réveil, le temps que la machine se mette en route. Est ce que je suis définitivement usé ou vais je, grâce à vos vidéos pouvoir continuer à vivre de ma passion encore longtemps ? Merci

    • marc 5 années ll y a

      Je n’ai jamais rencontré de musicien « définitivement usé » à 42, 54, 65ans …
      Mon message est positif et mon expérience me le permet.
      Par contre vous devez certainement réajuster certains éléments, laissez-nous votre expérience au cours des différentes vidéos.

  323. Josée Poirier 5 années ll y a

    Bonjour,

    J’ai la grande chance de ne pas ressentir de douleur quand je joue, mais mon intérêt est ici préventif puisque rien ne me garantit que la deuxième moitié de ma carrière sera ainsi exempte de douleur. Je me questionne en particulier sur le mécanisme de ma main gauche, pour choisir le meilleur angle (sur la flute traversière) afin d’avoir la plus grande stabilité et indépendance des doigts possible dans mes vieux jours! Je suis certaine que tous les aspects abordés ici me seront utiles.

    Merci

  324. Fred Art 5 années ll y a

    Bien, je me rends compte que la solution est là et tous les contournements que je fais pour échapper à ce terrible syndrome sont vraiment bien expliqués.

    Je vous dirai surement merci bientôt

  325. Salomé 5 années ll y a

    Bonjour, cela fait quelques mois que j’ai énormément réduit mon temps de travail à cause d’une scoliose qui s’aggrave depuis quelques années. il y a des jours où la douleur n’est pas supportable, et où le travail du violon sans souffrance est impossible. Il fut un temps où je n’écoutais pas mon corps, désormais j’ai appris à ressentir physiquement les choses et à être un peu plus intelligente dans mon travail, mais je ne consacre pas le temps que je voudrais dans mon travail, et ça me frustre. Je vois souvent kiné, ostéo, et la pratique de la sophrologie m’aide énormément également, mais je sais bien que le redressement de la colonne est impossible à mon âge. J’attends avec impatience les prochaines vidéos, qui seront forcément complémentaires avec cet objectif récent que je me suis fixé : écouter mon corps avant d’écouter mon mental… Merci pour tout

  326. Jean-Luk Trécan 5 années ll y a

    Bonjour,

    Je suis très heureux d’avoir découvert votre site et suis plutôt enthousiaste à l’idée de résoudre ou tout au moins réduire les problèmes de douleurs dont vous parlez et qui sont tellement vraies. Je suis guitariste chanteur depuis une trentaine d’années et certaines douleurs
    commencent à arriver (fourmillements aux bout des doigts, mal à l’épaule, douleurs dans le bas du dos ect… Je suis sur des projets de concerts et je ne voudrai pas être handicapé dans un proche avenir. J’attends donc avec impatience cette 1ere vidéo afin de commencer à travailler sur vos méthodes de soulagement corporel.
    D’avance merci et félicitation pour cette initiative et tout ces conseils.
    Jean-Luk

  327. Marianne 5 années ll y a

    Bonjour,
    Je joue du violon depuis presque 10 ans. Au fil du temps, j’ai remarqué que j’ai plusieurs endroits où mes membres deviennent endoloris lors de mes temps de pratique. Je suis présentement étudiante en musique dans un collège et je dois mettre beaucoup de temps de pratique si je veux bien performer lors de mes examens finaux. Mais, mes douleurs causés par la pratique m’empêche de m’y mettre à plein coeur. Ma principale douleur se situe à partir de l’épaule gauche jusqu’au poignet.. Une douleur que je ne peux endurer longtemps et qui dure également depuis trop longtemps. J’ai bon espoir que vos vidéos me permettront de mieux comprendre d’où proviennent ces douleurs qui m’empêche de bien travailler ( j’ai déjà une bonne partie de ma réponse avec le vidéo ci-dessus ).

    J’apprécie énormément l’idée de vos vidéo, c’est une très belle façon de permettre à tout ceux et celles qui en ont besoin, d’avoir accès à vos conseils facilement!

    Au plaisir de voir vos prochains vidéos, je suis déjà impatiente :)

  328. RAMON 5 années ll y a

    Comme énormément de musiciens je pense, je suis enthousiasmée de ce début d’approche nouvelle de mon instrument.
    Mes douleurs étaient vives mais avec beaucoup de précautions, de médecins en tout genre, elles repartaient vite. Maintenant mes multiples tendinites et kystes sont chroniques, très douloureux, et sont bien installés, à un point que je ne peux quasiment plus jouer, si ce n’est quelques minutes, avec beaucoup de volonté, et en essayant de me détendre.
    Comme beaucoup, j’ai réfléchi à un travail de fond, j’ai réfléchi sur ma posture bien des fois, et avec bien des médecins compétents je pense, j’ai réfléchi à une alimentation moins acide, à une nouvelle hygiène de vie, j’ai réfléchi à l’aide de médecines douces, et enfin j’ai réfléchi au travers des nombreuses expériences de mes semblables, à chaque fois en essayant d’aller au coeur des choses. Mais rien n’a été véritablement convainquant, ou du moins, rien n’a apporté une solution complète et définitive.
    J’espère trouver avec vous ce qui me permettra de finir mes études musicales et de m’épanouir dans ce métier.
    Sinon il est certain que ma carrière musicale sera bien compromise, et je ne peux pas me le permettre, à cause de mon amour inconditionnel bien évidemment pour la musique, et parce-que je serai dans l’impossibilité d’entamer de nouvelles études.
    Merci en tout cas pour cette future formation, qui je l’espère changera ma vie, et vous confortera dans votre envie de transmettre ce savoir précieux.

  329. hier 5 années ll y a

    merci pour ces vidéo très instructives, c’est vraiment Noël.
    Hâte de lire la suite, je ne suis moi non plus pas fan des douleurs pendant la pratique d’instrument, et je compte bien remédier à cela.
    merci pour tout.

  330. Gaigeard Didier 5 années ll y a

    bonjour
    bonne année à vous
    je suis guitariste depuis maintenant 30 ans et rien ne me fait plus plaisir que te faire ce métier de musiciens
    j’ai regarder votre vidéo et fait le geste de l’avant bras puis avec les doigts ! j’ai trouvé cela très bon pour mon corps !
    je ne compte pas garder de douleur même si elle sont tranquille pour l’instant !
    si je trouve les bonnes positions sur mon instrument et dans mon corps
    je vais développer mes connaissances musical , c’est un peu pour cela que je suis intéresser par ces vidéos
    d’ailleurs je n’ai pas reçu la premiers vidéo , merci de la faire parvenir

    Didier

  331. Daniel Trutet 5 années ll y a

    Bonjour,

    C’est par un ami violoniste que j’ai découvert votre site et je dois dire que je suis plutôt enthousiaste à l’idée de résoudre ou tout au moins réduire sur moi les problèmes de douleurs que vous évoquez avec tant précisions, un langage très clair qui laisse à penser que les solutions sont bien plus accessibles qu’il n’y paraît!

    J’ai commencé la musique par la guitare à 16 ans, puis le violoncelle 10 ans après. Aujourd’hui à 53 ans le violoncelle rempli ma vie de musicien en m’apportant beaucoup de joie et de plaisir, mais aussi des « souffrances » dont l’instrument n’est pas responsable. Je me faisais à l’idée que la cause de mes maux était essentiellement due au fait d’avoir démarré la musique tard, avec un corps déjà trop « adulte » pour que son anatomie s’adapte naturellement à l’apprentissage.

    Il y a 13 ans j’ai eu une névralgie cervico-brachiale très douloureuse et handicapante autant physiquement que psychologiquement, collier cervical, plus aucune énergie dans le tout le bras droit, impossible de jouer pendant 2 mois et c’est finalement la fasciathérapie qui m’a « sauvé »… Bien que cette névralgie n’est jamais réapparue à ce point, le terrain reste sensible et lorsque que je travaille beaucoup j’ai des douleurs dans l’épaule droite, parfois des fourmillements dans la main, je connais également le point dans l’omoplate, et puis sensation de chauffe/douleur dans le cou, jusqu’au blocage parfois… Moins de problèmes côté gauche mais sensation de chauffe dans le poignet et la main. Ces douleurs altèrent le morale mais aussi la confiance en soi…

    Ce que vous montrez dans la 1ère vidéo me rappelle un peu la fasciathérapie ou le mouvement par la méthode Feldenkrais qui apporte une prise de conscience du (mouvement) corporel. Il m’arrive de sentir mon corps dans sa globalité jusqu’à parfois cette perception d’être un tout et en parfaitement symbiose avec l’instrument, c’est une sensation vraiment inouïe et la musique en est alors comme transcendée et l’auditeur encore plus touché! Là c’est magique, sublime!

    Je crois également que l’esthétique du geste joue un rôle fondamental, le geste/mouvement n’est pas là que pour fabriquer le son qui, sans l’esthétique, ne peut transporter et traduire tous les différents sentiments et émotions contenus dans l’oeuvre et son interprète.

    Ce que vous proposez nous donne l’espoir que ces moments magiques mais trop rares deviennent plus fréquents voire normales et donc de trouver une grande liberté corporel et artistique, enfin soulagée de ses maux. J’en fais le voeu pour cette nouvelle année!

    La 1ère vidéo m’a donné envie de poursuivre votre pédagogie, j’ai donc hâte de découvrir la vidéo suivante!

    Merci pour votre belle initiative.
    Cordialement
    Dan

  332. obeltz david 5 années ll y a

    Bonjour et merci pour cette merveilleuse idée de proposer votre méthode.
    Pratiquant plusieurs instruments (guitare acoustique et basse) pratiquement tous les jours depuis plus de 20 ans, j’ai remarqué certaines douleurs spécifiques à l’instrument utilisé qui apparaissent parfois.
    Pour la basse, utilisant un instrument lourd, c’est à l’épaule gauche et en bas du dos que parfois les douleurs apparaissent au bout de quelques heures. Pour la guitare acoustique , c’est le bout des doigts qui au bout de quelques heures de pratique lors de mes journées de mes cours (je suis enseignant artistique) se creusent et deviennent douloureux.
    J’espère que vos conseils pourront m’éclairer sur les bon gestes à adopter .
    En attendant merci pour votre idée de vidéos pédagogiques !

  333. fumiko 5 années ll y a

    bonjour,
    je ne sais pas si vous vous adressez seulement aux professionnels (comme vous le dites dans le mail) ou aux pros et amateurs.
    en tout cas tout est bon à prendre pour moi.
    contrairement à la plupart des musiciens qui vous consultent, je n’ai pas fait la musique toute ma vie :
    en quarantaine bien sonnée, j’ai repris le piano après 25 ans de vide total, puis commencé le violoncelle l’année suivante, et la musique est devenue le noyau de ma vie, sauf que je me butte à un problème qui commence à me dépasser.

    mon but, c’est ce que dit le titre de votre programme, jouer avec plaisir, jouer à l’aise, mais sans prétention d’avoir un grand niveau.

    j’aimerais savoir votre avis, si évidemment le sujet vous intéresse, sur l’apprentissage d’instruments « ergonomico-esthétique » que commence un adulte dont le corps est déjà fait, avec de bonnes et mauvaises habitudes de posture et gestuelles.
    je pense que cette facette de la formation musicale est vraiment négligée car tout en disant qu’il n’y a pas d’âge pour commencer, les professeurs ne savent pas bien expliquer leurs intentions.

    « ergonomique »
    je commence à prendre conscience de certains de ces problèmes à travers la rééducation que je suis depuis 1 an et demi avec ma kiné suite à une névralgie combinée avec la défilée thracobrachiale, (et je me renseigne pas mal dans des livres, sur internet, etc. et c’est comme ça que je suis tombée sur vous !)
    sauf que je me demande si j’ai bien compris et applique ses instructions comme il faut, car, si mon état s’est nettement amélioré, la sensation de gêne (bras, mains, doigts pas complètement à l’aise) et des douleurs mineures migrant de points en points persistent,
    et je continue à chercher la sensation de « c’est ça ! » répétable.
    « esthétique »
    pour moi, les bons gestes sont non seulement sans douleur mais également beaux, avec naturelle et sans raideur;
    (à l’instar des arts martiaux)
    or je constate que ceux de la plupart des adultes qui ont commencé l’apprentissage à l’âge adulte, dont je fait partie, ne le sont pas.
    et je conclus que les professeurs n’arrivent pas à les former correctement, mais c’est parce que c’est une entreprise perdue d’avance ? ou qu’on ne sait pas former ?

    votre vidéo d’introduction va parfaitement dans le sens de ce que je recherche.
    je vous en remercie
    et en attendant la suite avec impatience
    cordialement

    fumiko

    • marc 5 années ll y a

      Je vous rejoins complètement !

      L’esthétique et le fonctionnel vont de paire !

      Concernant la névralgie, la physiologie de la ceinture scapulaire est fondamentale.
      Concernant la pédagogie, les professeurs ne sont pas formés aujourd’hui en anatomie fonctionnelle :+(

      Merci pour votre commentaire et rendez-vous après la seconde vidéo, vous devriez apprécier !

  334. Anne 5 années ll y a

    Bonjour,

    Impressionnant, de voir sa nature de musicien décrite avec autant de précision. J’apprends que les douleurs que vous décrivez, notamment, ce point entre les omoplates, n’est pas une fatalité; n’est pas non plus lié à mon seul corps, mais à ma pratique d’instrumentiste.Tellement rassurant et porteur d’espoir, de savoir que c’est fonctionnel.

    Pour répondre à une partie de vos questions, de la fin de la vidéo:

    Depuis une vingtaine d’années, comme beaucoup d’autres musiciens, j’ai pratiqué bon nombre de techniques corporelles, vu des ostéopathes, etc. Mais le plaisir de jouer dont vous parlez, n’a fait que de brèves apparitions. C’est déjà énorme; mais ces tensions, qui restent tout de même très présentes, avec les années, deviennent de plus en plus « énervantes ». Et ce point dans le dos, horripilant.

    Mon but, comme pour beaucoup d’autres, je suppose, est de trouver plus de liberté dans le jeu musical; afin d’avoir à ma disposition, une plus grande palette de couleurs sonores; et aussi de ressentir la globalité corporelle, sans être rappelée à l’ordre en permanence par une douleur, ou un « forcing » à mettre en œuvre pour passer certains traits.

    Un grand merci, déjà !

    Je vais pratiquer les exercices de la 2ème vidéo et vous raconterez.

    Très cordialement.
    Anne

  335. Didier 5 années ll y a

    Bonjour,

    Je suis assez curieux et impatient de lire et de voir la suite de vos vidéos.
    J’entame depuis un an un travail sur le toucher pianistique basée sur la méthode de « Marie Jaell ». Les sujets que vous abordez sont complémentaires à ce travail de fond que je fais.
    Au-delà des problèmes de posture, de fatigue des mains, du dos, etc… le stress ou le tract (c’est pareil ? ) bloque par mal l’interprétation en ce qui me concerne. Abordez-vous ce sujet ? Existe-t-il une quelconque technique pour diminuer ce stress ou tract? (La fatigue en général aidant pas mal aussi à augmenter le niveau de stress).
    Je sais très bien, lorsque je joue « crispé » en public, je ne me sens pas en phase et j’ai l’impression de mal jouer. Mon jeu ne me semble pas fluide. Je force (ups!). Lorsque je travaille mon instrument chez moi, c’est bien différent. J’aimerai retrouver cet état en public. Vos exercices répondent-ils à cette demande?

    Bien cordialement

    Didier

    • marc 5 années ll y a

      Le stress et le trac sont des sujets abordés indirectement dans ces vidéos. Car prendre des points de référence fonctionnels permettent d’assurer d’avantage et diminue l’anxiété de performance. L’anxiété de performance est un sujet central dans mon approche.
      Le trac, le stress, l’anxiété… tout cela est une histoire de vocabulaire.

      Pour faire simple car de mon point de vue, si ce sujet est abordé simplement, les résultats sont réels, appréciables et mesurables :

      – Nommons le trac comme positif, c’est tout ce qui vous permet de vous concentrer et de jouer en public au moins avec autant de satisfaction que chez vous, voir plus car vous partagez votre plaisir de jouer.
      – Nommons l’anxiété de performance, tout ces signes cliniques largement décrits dans la littérature qui vous limite dans l’expression de votre musique.
      – Nommons le stress tout facteur extérieur ou intérieur qui modifie votre équilibre fonctionnel. Le stress est ressenti lorsqu’un déséquilibre est perçu entre ce qui est exigé de la personne et les ressources dont elle dispose pour répondre à ces exigences.
      Bien que le stress soit perçu psychologiquement, il peut également porter atteinte à la santé physique.

      Je développe régulièrement ces sujets sur les plans cognitifs et comportementaux et propose des outils simples et efficaces adaptés aux exigences des musiciens.
      Vouloir retrouver en public ce que vous développez chez vous est simplement légitime !
      A suivre et un grand merci pour votre commentaire.

  336. Franck 5 années ll y a

    Une belle entrée en matière qui donne envie de vite découvrir la suite!! Merci

  337. thomas 5 années ll y a

    Bonjour,
    Je me sors doucement ( mais sûrement) d’une tendinite aux deux poignets. Etant batteur, c’était assez handicapant.
    Cela doit sûrement venir de ma tenue de baguette-poingnet, un peu trop crispé sans m’en rendre compte et un jeux en force dans certains contextes…
    Ca m’aura permis de m’en rendre compte et de chercher à me détendre, c’est à dire changer des habitudes de positions.
    J’ai hâte de voir vos vidéos qui seront certainement d’une aide précieuse.
    Merci,
    Cordialement,
    Thomas

  338. Padova 5 années ll y a

    J’ai été déçu de ne pas voir quelques avant gouts de solution, mais ça va venir.
    En tous cas l’approche holistique et interdisciplinaire est prometteuse.
    Tenir compte des aspects corporels, émotionnels et intellectuels comblerait beaucoup de lacunes. Cela me fait penser à Mouravieff et Gurdjieff.

    Pour le physique, moi c’est contraction musculaire au milieu du dos.
    D’anciennes blessures qui font mal aux articulations (ça va mieux en changeant l’alimentation (pas de blé, sucre, fromage).
    Syndrome du canal carpien au premier stade (engourdissements, décharges électriques). Des solutions en dehors des infiltrations et d’une opération au poignets?
    L’arthrose aussi.

    Il y a aussi la question de la mémorisation des idées pour les rejouer. Comment l’améliorer?

    A bientôt, en vidéo donc. :-)

  339. Guy 5 années ll y a

    Bonjour Marc,

    D’abord vous dire que votre travail suscite beaucoup d’espoir. Vous semblez être le spécialiste que tant de musiciens recherchent. Votre approche globale et professionnelle m’apporte assez de confiance pour m’investir dans le processus.

    1- Si j’étais complètement débarrassé de mes douleurs, je pourrais pratiquer plus souvent, plus longtemps, et profiter de mes habiletés techniques pleinement en me concentrant pleinement sur la musique. Je sais que ça me permettrait de passer à l’étape suivante, c.-à-d.
    une vie de musicien professionnel à plein temps.

    2- Ce qui m’enthousiasme dans mon métier…. Un besoin irrésistible de sentir la musique à travers moi et de partager cette sensation avec d’autres personnes. C’est magique!

    3- Que faire pour s’en rapprocher? Beaucoup de choses… Étudier, pratiquer, écouter, méditer, tenter de m’améliorer sur tous les aspects du métier, etc.

    Merci à l’avance de prendre le temps de me lire.

    Guy

    • marc 5 années ll y a

      Merci pour votre commentaire très positif, vous devriez trouver dans ces vidéos des informations qui devraient répondre à vos attentes !
      A très vite,
      Marc

  340. Sébastien 5 années ll y a

    Bonjour,

    Merci pour cette première vidéo, très bonne analyse.

    En ce qui me concerne c’est mon cheval de bataille, puisque, en tant que guitariste, j’ai des soucis de main gauche trop crispée, avec le petit doigt qui a tendance a se recroqueviller quand j’utilise l’annulaire, et un point dans l’épaule droite ; j’ai l’impression d’être limité malgré le temps que je passe a régler et améliorer mon jeu.

    Si je n’avais plus ces soucis, je passerai plus de temps à chercher mes phrases (je fais de la guitare jazz), à apprendre des nouveaux standards, à composer, et à développer le jeu en guitare solo (basse accords, mélodie). Même si j’y arrive tout de même de mieux en mieux, j’arriverai, peut être plus rapidement, à rentrer dans l’inspiration (la dernière représentation il m’a fallu presque une heure de jeu), pour être la musique et non le gars qui joue, qui fait des notes, qui se juge, qui gère comme il peut les tensions etc… Après je suis conscient qu’il y a des jours avec et des jours sans et qu’on ne peut pas être tout le temps dans un état de grâce. Mon objectif et de s’en rapprocher le plus possible (Je ne conçois pas de faire de la musique de manière superficielle).

    En tout cas j’ai hâte de regarder la suite, merci beaucoup et très bonnes fêtes !

    Sébastien,

    • marc 5 années ll y a

      @Sébastien,
      L’idée est que tous les jours de la semaine soient des jours « avec » !
      Avec des points de repères tels que vous ayez une fiabilité de pouvoir retrouver instantanément votre son, votre aisance et votre enthousiasme. Pour cela, les crispations doivent disparaître, votre épaule s’équilibrer et un cinquième doigt trouver son indépendant… L’état de grâce est juste derrière !

  341. Florent 5 années ll y a

    Bravo marc pour votre annalise je pratique la batterie depuis 30 ans et mes douleurs dans le dos sont insupportable , j’ai tardé à regarder cette vidéo car j’attendais les vacances pour le faire. Et j’ai hâte de regarder les autres a présent . Bonnes fêtes de Noël et merci pour le cadeau que vous me faites Cordialement . Florent

  342. Nicolas 5 années ll y a

    Bonjour,

    La démarche est réellement intéressante. Merci pour cela !
    En tant que violoncelliste, un de mes axes de recherche dans ma pratique (comme beaucoup je crois) est la sensation des tensions. Sans aller jusqu’à la douleur. Parfois que de crispation, tensions inutiles…. D’ou la tentative déjà de prise de conscience de ces tensions et dans la mesure du possible de détente. Mon expérience m’a prouvé la relation sans équivoque entre la position corporelle, la technique et les tensions musculaires. Parfois en changeant un tant soit peu la position de telle ou telle partie du corps, un lâcher prise se fait de lui même. D’où mon intérêt pour votre approche.

    En ce moment mon cheval de bataille est la chaise (toujours différente, très souvent penchée vers « l’arrière »). Du coup on compense ;-) et en concert penser plus à son assise qu’à la musique peut être un peu gênant :-)

    Nicolas

    • marc 5 années ll y a

      @Nicolas,

      La chaise des violoncelliste !
      Vous êtes les plus concernés : les pianistes, eux, ont leur tabouret systématiquement. Vous devez vous contenter des chaises malheureusement souvent trop peu ergonomiques.
      Alors la clé n’est pas dans l’énergie passée à réclamer une chaise qui ne vient pas mais dans votre bassin.
      Sans condition extérieure (rarement idéale), il est possible heureusement de trouver son équilibre, sa dynamique, son confort de jeu… Le bassin et les membres inférieurs sont trop souvent négligés !

  343. Hélène 5 années ll y a

    Tout d’abord, merci et bravo pour cette belle initiative!
    Je joue de la clarinette depuis 17 ans et j’ai la chance de n’avoir jamais eu de douleurs liées à la pratique de mon instrument. En revanche, lors de passages techniques exigeants, je peux avoir du mal à bouger les doigts de ma main droite. Je tente alors de détendre mon coude et mon poignet, mais le problème persiste souvent. Je cherche à réduire les tensions présentes afin de parvenir à une technique plus fluide et efficace.
    J’enseigne aussi la clarinette et ne sais pas vraiment comment guider mes élèves qui se plaignent parfois de douleurs au niveau du bras supportant l’instrument. Je suis ravie de pouvoir trouver des pistes de réflexions en regardant vos vidéos!

  344. Yves Weekend 5 années ll y a

    Bonjour
    Je suis guitariste depuis presque trente ans, cela fait quelques années que j’ai de la tendinite au poignet gauche, et l’index de la main gauche est souvent difficile à plier chaque matin et parfois en fin de journée. Je ne souffre pas cependant je ne voudrais pas en arriver jusque là. Mon but est de pouvoir improviser en jazz. Je compose, je chante, j’arrange mes musiques dans mon home studio et je pratique mon instrument deux heures par jour.

  345. fab 5 années ll y a

    bonjour
    merci pour cette video, j attends la suite avec impatience….
    fab

  346. LAMBELIN 5 années ll y a

    Bonjour!
    J’ai reçu la vidéo hier et en tant qu’élève assidu, j’ai fait l’exercice proposé………………
    Résultat après la première fois, il y a deja une nette amélioration.
    Merci Marc et a bientôt
    Guillaume

    • marc 5 années ll y a

      Bravo Guillaume !
      Pas trop d’assiduité, c’est une des causes responsables des pathologies chez les musiciens.
      Le perfectionnisme, comme vous le savez est un piège !
      Tenez nous au courant.

  347. lachal 5 années ll y a

    Bonjour,
    Je suis flûtiste, depuis de nombreuses années et je l’enseigne également.
    J’ai été diagnostiquée fibromyalgique il y a maintenant quelques années , donc la douleur est un peu mon quotidien, la musique m’a beaucoup aidé à m’en sortir, mais la pratique plus intensive de mon instrument à fini part déclencher des douleurs au niveau des lombaires, des omoplates et tendinite récurrente au coude droit. Je suis à la recherche de solution afin de pouvoir retrouver un confort en jouant et du même fait de l’endurance. Très bonne initiative que vos vidéos, j’attends la suite avec impatience.
    Musical’ment
    Emmanuelle

    • marc 5 années ll y a

      Diagnostiquer une fibromyalgie chez un musicien peut être et je dis bien « peut être » un diagnostic par défaut ne connaissant les multiples douleurs que le musicien peut régulièrement décrire de part son activité si particulière.
      Quoi qu’il en soit, les exercices proposés peuvent vous aider à trouver une stabilité et un confort de jeu dans le temps.

  348. LAMBELIN 5 années ll y a

    Bonjour!
    J’attends effectivement avec impatience tes vidéos!…. :-)
    Je suis bassiste avec des douleurs chroniques dans le bas du dos et l’épaule droite (le fameux point) qui limite le jeu au niveau de mon majeur. Tonique,octave est un challenge risqué.
    J’ai fait la méthode Meziere ou reconstruction posturale qui m’a énormément aidée mais plusieurs heures de travail et la douleur revient.
    Une pratique de yoga une a deux fois par jour maintient le tout mais 2 jours sans le faire et c’est la « cata »!….
    Comme tu le précises beaucoup de travail minutieux pour garder le niveau. C’est fatiguant et trop de temps non consacré a faire autre chose.
    Merci pour ton initiative!
    A bientôt
    Guillaume

    • marc 5 années ll y a

      Trop souvent le musicien me demande ce qu’il peut faire avant de jouer ou après pour s’étirer et récupérer.
      C’est en effet une belle idée, mais optimiser la gestuelle de « pendant » le jeu est encore plus efficace !
      Viser les zones corporelles à stabiliser pour trouver l’endurance sans douleur : bassin, épaules, poignets et pouces.

  349. Kant 5 années ll y a

    Bonjour, je suis batteur merci pour vos vidéos très pratiques. Il y a longtemps, j’ai eu des problèmes de dos énormément courbé derrière ma batterie.
    Depuis que je fais de la musculation toutes ces douleurs sont parties. Le problème que je rencontre est la vitesse d’exécution : plus les tempos sont rapides, plus ma main faible force, je ne ressens pas encore de douleur et je sais pourquoi car je m’arrête par peur !
    Mon but est de retrouver une sensation solide pour cette main dite faible !
    Et par moment un manque de concentration, ou de repos j’ai énormément de mal a pincer ma baguettes a la main gauche.
    Merci encore.

  350. Joris 5 années ll y a

    Bonjour,

    Je suis batteur. A cause de la pratique de mon instrument,je me déplace des vertèbres, trop de tension musculaire !
    Depuis 2 ans environ, je fais plus de sport ce qui m’a permis de résoudre pas mal de ces déplacements de vertèbres. Mais celles qui sont entre les omoplates, ce n’est pas encore gagné !!
    Je retravaille mon geste à droite principalement puisque c’est de ce côté-là que la tension est toujours plus forte.
    J’attends avec impatience vos conseils, ne plus ressentir de douleur serait un énorme poids enlever à mon esprit !! Ne plus me dire en allant pratiquer ou « performer » que je vais devoir faire attention en faisant ci ou ça !!
    En tout cas, très belle initiative.

    • marc 5 années ll y a

      L’instabilité est en effet du à un manque de tenue. Le sport vous aide en effet à augmenter votre tonus.
      Dans la seconde vidéo, vous découvrirez un exercice qui devrait vous changer la donne.
      Vous découvrirez le rapport entre votre colonne (dorsale) et votre ceinture scapulaire (omoplates).
      Tenez nous au courant de votre avancée !

  351. Régis 5 années ll y a

    Bonjour,

    merci pour ce site qui me donne beaucoup d’espoir. Je suis pianiste et je souffre depuis longtemps de problèmes à l’épaule. Depuis deux ans, je souffre d’une douleur aux poignets qui s’exprime seulement selon certains gestes. Je suis suivi par un kiné depuis un an pour une cyphose du dos. Malgré de bons progrès au niveau de la mobilité de la nuque, les douleurs aux poignets persistent. Manifestement, une rééducation posturale s’impose. J’ai donc espoir que vos conseils me seront précieux dans la redécouverte de ma pratique pianistique.

    • marc 5 années ll y a

      En effet poignets et épaules vont de paire.
      Un ceinture scapulaire (deux omoplates, deux clavicules) mal utilisée impose aux poignet des compensations et inversement des poignets trop souples imposent aux épaules des compensations. Vous allez découvrir dans cette série de vidéos les deux exercices qui vont vous permettre d’ajuster votre geste.
      S’autp-grandir est fondamental pour optimiser la ceinture scapulaire mais ne suffit en effet pas. Stabilisez poignet et épaules, et tenez nous au courant!

  352. Marie 5 années ll y a

    Merci pour ces précieux conseils!!
    Que de choses encore à apprendre!!
    Le livret sur les épaules est très bien fait ; extra le conseils sur la détente des épaules!!

  353. Fausto 5 années ll y a

    Après avoir lu le livret sur les épaules qui est très bien fait, je me demande comment bien lever le bras pour éviter les douleurs ?
    Le livre sur la main du guitariste m’intéresse beaucoup, j’ai hâte de le voir!

    • marc 5 années ll y a

      @Fausto,
      Vous trouverez dans la deuxième vidéo, la physiologie de la ceinture scapulaire afin de lever un bras avec économie !

  354. Fausto 5 années ll y a

    Belle introduction! j’attend avec impatience la deuxième vidéo

  355. Bruno Giannotta 5 années ll y a

    Bonjour,

    Depuis notre rencontre lors d’un stage et par la suite grâce à ces vidéos, j’ai pris en compte vos recommandations dans ma pratique de la guitare de façon personnelle mais aussi auprès de mes élèves.
    Vous vous en doutez, le bénéfice technique et le bien être sont au rendez vous.

    merci pour vos conseils et votre disponibilité
    Bruno

  356. Veronika Zimmermann 5 années ll y a

    Merci pour ces vidéos.Je suis chanteuse et pour nous c’est très important travailler avec le corp. Est-ce que c’est possible de recevoir un vidéo avec des exercices pour le nuque et pour les muscules abdominales? Merci pour votre Aide.
    Veronika

  357. PATRICK 5 années ll y a

    Bonjour,
    j’ai déjà été suivi par monsieur Chamagne il y a bien longtemps et sur une longue durée. Ses conseils et l’application de ses méthodes m’ont été précieux pour la pratique et mon enseignement du piano auprès de nombreux élèves.
    Je reste néanmoins toujours avec une douleur persistante dans la masse musculaire (les fléchisseurs de l’avant-bras droit pour être précis) qui reste handicapante pour la performance (je n’aime pas trop ce terme) et le plaisir de jouer.
    Je vous ai rencontré deux fois en 2007 sans trouver de solution mais suis tout de même intéressé par vos vidéos explicatives.
    J’espère donc y trouver de nouvelles pistes ou revoir certains points dont je n’aurais pas perçu la pertinence à l’époque.
    Je vous remercie d’avance et attends la suite avec intérêt.

    • marc 5 années ll y a

      En effet, il arrive que certaines douleurs nécessitent une remise en question plus globale de la dynamique de jeu.

      Les points fondamentaux sont les suivants :

      1- L’axe vertical, des pieds à la tête
      2- L’axe horizontal, la ceinture scapulaire
      3- La respiration
      4- Les poignets ou la langue
      5- Les doigts ou le masque
      6- L’intention qui rassemble différents éléments comme l’intensité musculaire, les nuances, la clarté d’un geste juste, globale et plaisant donc non douloureux…
      7- La préparation physique et mentale

      Ces 7 points sont les principales directions à visiter dans le cas où le problème persiste.
      A très vite,
      Marc

  358. Gabriel 5 années ll y a

    Merci pour cette première vidéo qui me donne enfin espoir de trouver une solution et surtout les causes de l’inflammation de mes bras. Je suis organiste. Depuis plusieurs années, je ressens souvent une douleur diffuse au niveau de mes bras. Si je poursuis à jouer en ressentant cette douleur, je vais perdre de la force dans mes bras jusqu’au moment où je ne suis plus capable de jouer. La seule solution que j’ai trouvé à ce problème est d’arrêter de jouer pendant plusieurs mois. Parfois jusqu’à trois mois… comme cela m’est arrivé en début d’année.

    J’adore l’orgue, et j’ai hâte de pouvoir enfin trouver une solution durable à mes douleurs dans mes bras. J’ai hâte de voir la suite !

    Merci pour votre initiative.

    • marc 5 années ll y a

      La solution d’arrêter ne suffit pas comme vous le savez maintenant. La reprise dans des conditions presque identiques, l’appréhension en plus ne vous permet pas de proposer des conditions d’utilisations différentes. La ceinture scapulaire (les épaules) et la ceinture pelvienne (le bassin et la sangle abdominale) sont deux éléments fondamentaux pour les organistes. Donnez-nous votre impression lorsque vous aurez essayé la deuxième vidéo.
      Gardez en effet espoir, la solution est presque trouvée, vous êtes au bon endroit !

  359. Jeudi 5 années ll y a

    Merci pour ces vidéos, le plaisir dans le travail m’habite, je suis toujours à la recherche des sensations justes, car pour moi, faire de la musique procure un bonheur physique et spirituel ! Je suis donc à l’écoute de mon corps et c’est un dialogue permanent entre lui et les instruments que je pratique, bref nous nous s’apprivoisons mutuellement… j’aimerais voir la suite des exercices que vous proposez et je trouve intéressante votre démarche car cela permet de transmettre plus facilement ces notions de sensations à autrui et cela donne des idées! élina
    ps : très bien ce petit exercice d’étirement des épaules omoplates…

  360. Brigitte 5 années ll y a

    Bonjour,
    Merci pour ce site très intéressant.
    Depuis près de quatre mois, j’ai une tendinite du poignet et du pouce droits.
    Malgré le repos grâce au port d’une attelle et des anti-inflammatoires, ça ne passe pas (ça va mieux, mais la tendinite est toujours là).
    Ca me déprime car je ne joue plus de mes instruments (que je pratique depuis 15 ans pour le piano, et deux pour l’accordéon).
    Je compte beaucoup sur vos vidéos pour m’aider.

    • marc 5 années ll y a

      @Brigitte,
      Le repos n’est pas suffisant ! vous devez changer vos habitudes d’utilisation pendant votre jeu mais aussi hors jeu car il est probable que vous entreteniez l’inflammation dans votre quotidien. Et c’est parce que vous intégrez ces changements chaque jour qu’il sera aussi plus facile de les intégrer dans votre technique instrumentale. L’accordéon est assez contraignant pour les pouces mais heureusement, il est possible de jouer longtemps sans se faire mal !

      Courage et retrouvez le moral : la douleur n’est surtout pas la bonne raison pour imaginer ne plus pouvoir jouer.

      Ralentir, remettre en question et changer des habitudes qui vont vite être motivantes, soyez en certain !

      Merci pour votre commentaire et à très vite.

  361. Antoine 5 années ll y a

    Merci pour votre initiative !
    Je suis guitariste depuis 6 ans et je commence à me professionnaliser et donc à jouer beaucoup plus. Il en résulte malheureusement de nombreuses douleurs m’empêcher de travailler aussi efficacement que je le voudrai et donc mon jeux ne progresse pas non plus autant qu’il le devrait… J’attends de voir les autre vidéos avec impatience !

    • marc 5 années ll y a

      @Antoine,
      Il est simple à mes yeux et aux yeux des musiciens que j’ai rencontré de changer vos habitudes parce que vous entendez et ressentez les bénéfices. En tant que musicien, vous développez depuis petit une perception aiguisée de vos sens et c’est précisément sur ces éléments que je vous propose de vous appuyer pour construire un jeu fiable.

  362. Gillard Yoanne 5 années ll y a

    merci de nous monter comment ne plus souffrir pour jouer, d’éviter que cela devienne un combat entre notre instrument et notre corps !!

  363. bourdin 5 années ll y a

    Tout cela me parait intéressant, à Suivre avec attention ,j’attends les videos suivantes avec impatience

  364. Emmanuel 5 années ll y a

    Beau programme en perspective ; je me suis procuré votre livre sur la main du pianiste ouvrage fort intéressant. Je pense qu’un appui vidéo dynamique via internet est un bon complément à votre livre; donc à suivre …

    • marc 5 années ll y a

      @Emmanuel,
      La vidéo est sans aucun doute l’outil pédagogique le plus riche, le son et l’image sont les deux éléments nécessaires à l’intégration d’un geste juste pour jouer avec plaisir !
      Vous pouvez voir et revoir les vidéos et vous en inspirer, et écrire vos remarques et vos expériences dans les commentaires au fur et à mesure des vidéos.
      A vos claviers !

  365. Anne-Françoise Bricourt 5 années ll y a

    Bonjour ,

    je suis violoncelliste amateur. En amateur, nous sommes également confrontés à ces problèmes : quel est le bon geste qui peut permettre de produire le bon son en restant dans un bon tonus ; comment éviter de se créer une tendinite lorsque dans une période de congés on a plus de temps pour jouer. J’ai déjà eu l’occasion de réfléchir de cette manière en stage…et j’espère que vos vidéos vont me rafraîchir la mémoire et le geste.

    merci et belle journée

    • marc 5 années ll y a

      @Anne-Françoise Bricourt,
      Les musiciens amateurs comme les musiciens professionnels sont touchés par les exigences de la pratique instrumentale.
      Vous avez généralement plaisir à jouer et vos motivations sont grandes. J’aime accompagner les musiciens amateurs qui ont des besoins identiques : optimiser votre jeu pour jouer avec toujours plus de plaisir !
      Vous êtes les bienvenus sur cette plateforme !

  366. Franck 5 années ll y a

    J’attend avec impatience la suite , car ce que j’ai pû lire sur mon problème
    ( la fameuse zone entre le pouce et l’index ) me fait penser à la dyTonie de fonction
    et ça m’a plutôt démoralisé … Merci.

    • marc 5 années ll y a

      @Franck,
      Ne pas parlez pas de dystonie de fonction sans avoir un diagnostic fait par des spécialistes. Cela ne sert à rien de s’alarmer.
      Décrivez les troubles fonctionnels que vous avez. Rappelez-vous que la dystonie n’est généralement pas douloureuse.
      Or cette zone douloureuse entre le pouce et l’index peut être une simple contracture. Décrivez nous d’avantage vos sensations si vous le souhaitez.

      • Franck 5 années ll y a

        Bonjour Marc , je suis guitariste mon problème est la  » contracture  » dans le triangle entre le pouce et l’index
        qui occasionne parfois un tremblement de l’index , ce n’est pas douloureux mais c’est gênant …
        cette gêne survient principalement quand la main droite est en position  » arpège « . ou plus rarement quand je pense avoir la main au repos
        si je joue au médiator ce n’est pas le cas . je ne sais plus comment faire ..
        ne pouvant pas me permettre , pour l’instant , un suivi a la clinique ou vous exercez , je vous suis extrêmement reconnaissant de
        consacrer du temps à me répondre .
        très sincèrement , Franck.

        • marc 5 années ll y a

          @Franck,
          Il s’agit bien d’une contracture et non d’une contraction involontaire.
          Et c’est précisément parce que votre ouverture de la première commissure n’est pas assez active que votre index tremble.
          Il ne s’agit pas des symptômes décrits de la dystonie de fonction.
          Continuez à jouer au médiator et concernant le jeu au doigts, écoutez attentivement les vidéos suivantes et revenez vers moi ensuite.

  367. Nicolas 5 années ll y a

    Je suis à la fois sportif et musicien, et il a fallu qu’une tendinite se déclenche pour que je me rende compte que je n’apportais pas la même attention à ma pratique musicale qu’à ma pratique sportive dans laquelle je n’ai jamais eu de soucis.

  368. Romain 5 années ll y a

    Merci pour cette première vidéo, impatient de découvrir la suite de votre méthode et pouvoir mettre fin à mes douleurs : pouces, poignets, trapèzes, lombaires… Je finis mes concerts assez cassé et il me faut de plus en plus de temps pour récupérer. Il est certain que la douleur et la crispation engendrée ont un impact négatif sur mon jeu mais aussi sur ma vie de tous les jours car je m’en ressents chaque jour.

  369. Jean H. 6 années ll y a

    Bonjour,

    … et merci pour ce rappel en images des quelques gestes qui étaient venus à bout de ma tendinite du coude droit il y a quelques années.
    L’importance de la tonicité par rapport à la détente est soulignée par cette évidence que nous connaissons tous : on sort toujours moins fatigué d’une répétition ou d’un concert où l’on se donne à fond que d’une répétition où on lutte contre l’ennui et le sommeil !
    Personnellement, je retombe dans les douleurs et les tensions quand j’oublie d’appliquer ces quelques principes à d’autres gestes et postures de la vie quotidienne (vélo, assis à une table, tenue d’un livre ouvert, ordinateur, etc…)
    Soulignons aussi l’importance, pour le musicien d’orchestre, d’un environnement adapté : aération, éclairage, et surtout espace de jeu suffisant, et chaise permettant un appui harmonieusement réparti sur les ischions et les 2 pieds, et donc une verticalité naturelle de la colonne vertébrale.

  370. françoise 6 années ll y a

    Merci beaucoup pour ces précieux conseils, j’espère qu’en les suivant je pourrai me débarrasser de cette douleur entre les omoplates…
    Pour ma part, on m’a toujours enseigné qu’il fallait baisser les épaules et les tirer en arrière! ceci expliquant peut être cela…

  371. BESSIERE 6 années ll y a

    C’est très intéressant ce que vous dites à propos du placement des omoplates; à mon avis cela peut être difficile à réaliser seul, sans aide, malgré la parfaite clarté de vos explications. Merci pour toutes ces précisions.

  372. Helene 6 années ll y a

    la séquence de l’escrimeur est très claire, (l’incitation à la liberté de la nuque a été importante pour moi)

  373. Laurence 6 années ll y a

    Pas toujours évident de rester dans le tonus dans les passages difficiles…On va souvent vers la tension sans le vouloir!
    Merci

  374. myriam 6 années ll y a

    J’ai très souvent des tensions à la nuque et même une bosse à droite, je suis flûtiste et dirige 2 chorales, j’essaie de penser à ma posture mais ce n’est visiblement pas suffisant
    pourriez-vous déveloper ce sujet?.Merci

  375. Evelyne 6 années ll y a

    Merci pour ces vidéos; elles vont me permettre de faire un bout de chemin alors que je me pose beaucoup de questions par rapport à ma posture au piano suite à des soucis de tendinite à la main.

  376. Yann 6 années ll y a

    D’autres exercices complémentaires à celui de l’escrimeur pourraient être utiles pour mieux sentir la tenue des omoplates. En revanche, le simple fait d’arrêter de tirer les épaules en arrière est déjà assez miraculeux !

  377. David Thomas 6 années ll y a

    Bonjour Marc,

    Merci pour tous ces conseils ou ces piqûres de rappels pour corriger ma posture et prendre conscience de l’importance de celle-ci
    dans la travail au quotidien et sur le long terme !

    Bonne continuation

  378. France Trudel 6 années ll y a

    Merci pour votre précieuse technique
    Auriez-vous un conseil pour le cou fragile d’une débutante à la guitare, le cou qui doit regarder à gauche sans cesse

    Merci
    France

  379. France Trudel 6 années ll y a

    Merci beaucoup pour votre précieuse technique.
    Auriez-vous des conseils pour protéger le cou fragile d’une débutante à la guitare, le cou qui doit regarder à gauche sans cesse.

    Merci
    France

  380. Maryse 6 années ll y a

    Bonjour,

    Je suis très heureuse d’avoir pu entrer en contact avec vous. Je viens du Québec et il y a très peu ou pas de spécialistes pour les musiciens. Je suis violoniste et depuis plus d’un an, mon jeu est devenu un véritable supplice, j’ai mal à l’épaule gauche et j’ai l’impression que mes bras et mon violon pèsent 2 tonnes. J’ai apprécié l’idée d’arrêter de tirer les épaules vers l’arrière.

    J’avais beaucoup d’attentes concernant ces vidéos. Je suis cependant un peu déçue des affirmations par rapport au vidéo numéro 1:
    On affirme, en un seul vidéo, démontrer :
    Comment retrouver le plaisir de jouer,
    Comment éviter une bonne fois pour toutes les tendinites ?
    Comment améliorer vos performances même si tout va bien ?
    Comment augmenter votre endurance et votre confiance en vous ?
    Comment installer un niveau de performance fiable ?
    Mais je ne suis pas certaine que tout ça a été décrit clairement dans ce vidéo. J’ai aimé le principe de l’exercice de l’escrimeur, cependant je ne ressens pas moins de douleur ou plus de légèreté. Aussi, lorsque je reprend mon violon, je ne sens plus mes omoplates. Je me demande comment faire pour continuer à les sentir. Seulement prendre conscience de mes omoplates ? Juste y penser pourrait accentuer ma conscience?
    Dans des passages difficiles, comment continuer à prendre conscience de son corps en continuant d’être concentrée sur le passage?

  381. Benjamin 6 années ll y a

    merci pour tout pas évident au début !!

  382. christophe 6 années ll y a

    Cher monsieur Papillon,
    merci encore pour cette video si explicite.
    pensez-vous que si je m’exerce à maintenir la coaptation des omoplates pendant le jeu au piano, cette sensation finira par s’installer pour devenir automatique lors du lever du bras?
    le renforcement des muscles fixateurs suffit-il, ou bien la fixation et le glissement des omoplates sont-ils à chaque fois volontaires et conscients?
    merci pour tout,
    Christophe

    • marc 6 années ll y a

      Les deux Christophe !
      Volonté, conscience et automatisme sont un bon mélange pour le musicien.
      Trop souvent concentré sur des automatismes et des non-intensions, le musicien prend de grands risques si il enlève la conscience d’un geste juste.
      Marc

  383. Sylvie 6 années ll y a

    Un petie peu d’escrime le matin, devant la glace de la salle de bain, et nous voilà dynamique tout de suite

  384. Lasnier 6 années ll y a

    Merci pour ces rappels en image. Cela va m’aider pour en parler à mes élèves.

  385. DAVIET 6 années ll y a

    Merci, pédagogie très efficace, ce qui est rare pour des conseils délivrés gratuitement !

  386. DAVIET 6 années ll y a

    Merci, pédagogie très efficace, ce qui est rare pour des conseils délivrés gratuitemen !

  387. Cyril 6 années ll y a

    très clair, précis, didactique.

    on ne reste pas dans la théorie, on expérimente sur soi et on se dote de nouveaux outils redoutables d’efficacité pour les concerts, l’enseignements et toutes les situations de jeu….

    tout cela n’est pas nouveau et il existe une abondante littérature et quantités de travaux et recherches qui vont dans le même sens.

    simplement ici, la manière dont tout cela est proposé et réalisé est optimale et parfaitement adaptée aux contingences d’une vie d’artiste, d’enseignant ou d’étudiant….

    cette formation plaisir de jouer à laquelle je participe est une véritable cure de jouvence et un parcours de santé incontournable que je souhaite chaleureusement à tous mes collègues artistes !

    bravo et merci !

  388. Mars 6 années ll y a

    Merci, formidable d’avoir à disposition ces précieux conseils !

    M.L

  389. André 6 années ll y a

    Illustration très claire du travail à faire , Merci

  390. madeleine 6 années ll y a

    J’ai déjà fait beaucoup de commentaires mais je ne veux pas rater les livrets electroniques très instructifs eux aussi .
    les commentaires sont aussi intéressants même si nous aurions sans doute pu communiquer davantage ….il faut un temps d’adaptation!

  391. Philippe 6 années ll y a

    Merci pour ces conseils, l’exercice du maintien de l’omoplate avec la main opposée est vraiment efficace.

  392. Vincent 6 années ll y a

    Toujours aussi juste… Merci, Mr Papillon!

  393. Olivier 6 années ll y a

    Vidéo riche d’enseignement, merci pour ces conseils.

  394. Jadot 6 années ll y a

    Merci pour ces précieux conseils, je suis en constante recherche du bien être lors de la pratique de la guitare et ces informations sont très constructives.

  395. pascale 6 années ll y a

    merci pour cet escrimeur qui me soulage déjà de bien des maux de tête !!!

  396. Alex 6 années ll y a

    De trés bons conseils…

  397. van rompaey inge 6 années ll y a

    je suis heureuse de enfin recevoir ces videos!!!
    une question…que j’ai pas bien compris dans la vide ça sert à quoi de sentir son homoplate avec sa main opposé?

    Merci et je vais regarder le autres

    inge van rompaey

  398. Eric 6 années ll y a

    Merci pour cet excellent enseignement

  399. Sylvie 6 années ll y a

    Merci encore pour ce partage de connaissances, je lui souhaite une large diffusion.

  400. delphin 6 années ll y a

    Bravo pour cette vidéo c’est très très bien expliqué on reconnait le professionnel encore merci.

  401. Alexandre Savard 6 années ll y a

    Bravo pour cette distinction fondamentale: l’indépendance des épaules de la colonne exige un redressement de la colonne et une tonification des muscles du dos. Parfois, certains muscles du dos auront intérêt à être renforcis, mais si l’habitude est prise graduellement et avec une attention soutenue les muscles seront développés le seront progressivement et sans effort excessif. C’est en constatant l’avantage d’un bon étirement axial à mon instrument que ma motivation à m’occuper de cet aspect (indépendance de la ceinture scapulaire et du tronc) s’est vue accrue. Après tout, c’est vrai: c’est le résultat sonore qui me préoccupe le plus !

  402. daniel 6 années ll y a

    sobre, clair, chaque mot à sa place, et la démo très lisible. Bravo et merci

  403. Hubert 6 années ll y a

    Cela fait longtemps que je ressens le besoin de faire un travail sur ma posture en situation de jeu. Cette première vidéo cible précisément les maux dus à ma pratique instrumentale qui rendent périodiquement mon quotidien pesant. Je vais pratiquer « l’escrimeur » et voir si cela m’aide à m’en débarrasser.
    Allons vite voir la vidéo suivante !

  404. Philippe 6 années ll y a

    Très bonne idée.
    Je crois très utile pour les musiciens.
    Merci Marc de cette vidéo.

  405. Herrero 6 années ll y a

    Une très bonne initiative.. très bien réalisé.. Merci

  406. Linda 6 années ll y a

    Merci Marc pour cette vidéo. Je me souviens lorsque vous êtes venu à Montréal, vous aviez parlé des épaules et des omoplates, mais là je comprend mieux et je vais le mettre en pratique.
    A bientôt
    Linda

  407. bertrand 6 années ll y a

    Parfois ca tire, ca pousse et ca en oublie de prendre conscience du corps qui joue.
    Merci de nous le rappeler !

  408. Alex Harvey 6 années ll y a

    Interessant…. à suivre!

  409. muzy 6 années ll y a

    trop top ! merci et biz Véronique.

  410. JO 6 années ll y a

    Merci pour ces précieux conseils !

  411. JP 6 années ll y a

    Bonsoir,

    Merci pour cette nouvelle approche, pour moi, et pourtant si importante.
    Je vais m’efforcer de pratiquer ces méthodes pour tirer le meilleur du jeu en éliminant un maximum de contraintes ou gènes.
    J’ai hate de voir les bénéfices!

    JP

  412. Yann 6 années ll y a

    Bonjour,

    Tiens donc, ça fait des années que je tente moi même et que j’enseigne la nécessité de « laisser tomber les épaules »… pour éviter les tensions…Un grand classique me direz vous !
    Je trouve intéressant de ne rien forcer dans un sens ni dans l’autre mais simplement de se concentrer sur la perception !
    J’attends la suite avec intérêt mais… sera t’elle encore gratuite ?

  413. Pascale 6 années ll y a

    Vraiment une très bonne idée ces vidéos…et la formation/information qui va certainement être proposée ensuite.
    Guitariste et contrebassiste, j’ai eu de nombreux « problèmes » au point d’avoir dû abandonner mon 2ème instrument.
    Ensuite, j’ai beaucoup lu et cherché sur le sujet, à la fois pour mon confort personnel mais aussi pour enseigner la guitare avec le moins de risques « corporels » pour mes élèves et le plus grand confort possible. Ces vidéos vont certainement me faire progresser beaucoup plus vite dans ce domaine.
    Bien cordialement,
    Pascale

  414. Isabelle 6 années ll y a

    Bonsoir,

    Merci beaucoup ! Je vais écouter tout cela attentivement et faire passer le message.

    Bonne continuation

    Isabelle

  415. Noémie 6 années ll y a

    Merci beaucoup pour cette première vidéo, cela nous évitera surement de mauvaises habitudes. A bientôt. Noémie

  416. ben'dub 6 années ll y a

    Hello’

    Super idée ,cette première vidéo vas nous remuer un peu le « précieux » squeléttosse  » ou nous aider a mieux le connaitre .
    exemple : a savoir qu’une tète humaine fait environ 7 kl , il s’agit de respecter la colonne qui la supporte,…….bon je ne vais pas
    prendre la place de marc…lol ,c’est une super initiative , et je tire mon chapeau à toute l’équipe qui accompagne cette démarche .
    Je suis impatient de découvrir la suite .Encore merci d’avance,et n’oubliez-pas de garder une bouteille d’eau a vos cotés .
    a bientot’ marc ,musicalement respect .
    ben’d

    • marc 6 années ll y a

      4kg en moyenne pour le poids de la tête, ne me remplacez pas tout de suite, ceci-dit, j’ai besoin de relève ! lol
      Merci pour votre soutien et en effet, buvez de l’eau…
      Marc

  417. Jérémie 6 années ll y a

    Merci et bravo pour votre travail !

    Mes professeurs (piano, batterie comme chant) m’ont très souvent parlé de décontraction des épaules (entre autre), et ce notamment grâce à une bonne respiration. Je me demandais du coup si le « thème » de la respiration allait être un sujet clef lors d’une de vos futures vidéos.

    Bon courage pour la suite.

    Jérémie

    • marc 6 années ll y a

      Oui, je vais l’intégrer dans la prochaine vidéo. C’est effectivement un sujet capital.
      Marc

      • Alexandre Savard 6 années ll y a

        @marc,

        Il me semble que ma respiration est plus «pleine» et plus fluide lorsque mes bras, omoplates et clavicules sont indépendantes du tronc. Mon dos s’adapte aux exigences de ceux-ci tout en conservant sa pleine longueur et en gardant le «canal respiratoire» bien ouvert.

        • marc 6 années ll y a

          Lorsque la ceinture scapulaire est correctement utilisée, la cage thoracique ne subit pas son poids et la respiration peut être plus complète.
          Si de plus, vous tenez votre ventre, le diaphragme travaille mieux et votre ressenti d’une respiration plus « pleine » est logique.

          Faites confiance à vos sensations !

          Marc

  418. Franck 6 années ll y a

    Bonjour et bravo pour votre initiative.

    Actuellement convalescent et toujours sous traitements médicamenteux, suite à une hernie discale, je n’ai plus touché ni au piano, ni à la batterie, mes deux instruments.

    Mon Rhumatologue m’a déconseillé toutes pratiques physiques ou sportives, et encore moins de la Kiné, tant que les douleurs et la névralgie perdure. Après cette étape on me recommande la méthode Mézière et de la natation..
    Quelle torture supplémentaire de ne plus devoir pratiquer, sans savoir combien de temps ce serait nécessaire, sans même parler du délais pour retrouver mon niveau de jeu…

    Qu’en pensez vous ?

    D’autre part, comptez vous proposer une formation pour les batteurs qui sollicitent tellement leurs quatre membres ( + doigts, poignets, chevilles ) et leur bassin ?

    D’avance merci.

    Franck.

    • marc 6 années ll y a

      L’axe vertical (pieds est bassin) est le premier élément que j’aborde dans ma pédagogie. Les prochaines vidéos traiteront en particulier des mains et des poignets tant sollicités chez les batteurs et le pianistes.
      Vous trouverez aussi d’autres éléments de réponses dans la dernière vidéo.
      Je comprends bien le vécu dont vous nous faites part, c’est la raison d’être de cette série de vidéo.
      Bon courage et à très vite !
      Marc

      • Franck 6 années ll y a

        @marc,

        Bonjour,

        Merci d’avoir répondu aussi vite. C’est, pour moi, un gage de sérieux.

        Cordialement.
        Franck.

  419. Caroline 6 années ll y a

    Un grand merci pour cette vidéo. J’ai hâte de voir la deuxième !
    D’ailleurs, j’aurais bien aimé avoir accès à vos vidéos durant mes études universitaires !
    Elles m’auraient été d’un grand support.

  420. André Deslauriers 6 années ll y a

    Un grand MERCI, Marc

    Si je comprends bien, il s’agit d’une prise de conscience de ce que l’on est et de ce que l’on peut exiger de soi …
    SUPERBE …
    Les explications sont simples et judicieuses.
    Il s’agit, selon moi, d’une façon de se penser et de se sentir, corporellement et mentalement.
    Bravo et merci encore

    ps. La voix de la présentatrice est chatoyante et invitante. Excellent choix …

  421. Vincent 6 années ll y a

    Merci pour cette nouvelle vidéo fort instructive, et qui permet de vous « suivre » dans votre démarche, même à distance :-).
    Très pertinent et instructif, comme toujours!

  422. Fabien 6 années ll y a

    Merci pour ces informations , je vais essayer de transposer tout ça sur mon instrument et j’attends avec intérêt les prochaines vidéos. Encore merci.

  423. Lucia 6 années ll y a

    Je découvre votre approche. Je suis pianiste et je me posse des questions sur le trac, la respiration, la concentration. Déjà savoir quoi faire ou sentir au niveau des épaules est une première prise de conscience. Merci de partager votre savoir faire avec la communauté des musiciens !

  424. Isaac OLEG 6 années ll y a

    Bonjour,
    Je ne suis pas du tout déçu par la première de ces vidéos.
    Je ne joue malheureusement pas tant que ça mais travaille bcp de mes mains bien sûr, et le piano m’a rendu attentif a l’assise des épaules.
    Je decouvre que la source de certains points douloureux d’un coté de la colonne au bas des muscles scapulaires peut venir d’une attitude un peu tirée en arrière.
    En revanche mon Kine m’explique que je devrais etre attentif a garder les épaules basses pendant le travail (elles tendent a remonter on s’en rend compte, lorsque l’on pousse, vers le bas, mais je pense que vous parlez d’autre chose (?).
    Au piano, je les garde en equilibre, mais je crois que je sollicite bien plus les muscles sous les omoplates dans le dos, que ceux que vous montrez dans l’exercice de l’escrimeur (ou bien c’est inconscient).
    Je vais donc tester ces nouvelles sensations et tâcher d’en faire bon usage.
    Merci pour cette vidéo, claire et bien expliquée.
    Bien cordialement,
    Isaac OLEG
    Technicien et accordeur …
    PS : j’envoie ça a Raphaêl my brother !

    • marc 6 années ll y a

      Omoplates pas basses mais pas hautes !
      Vous devez les garder soutenues et non élevées.
      Et comme depuis tout petit, le musicien entend qu’il doit les baisser, aujourd’hui, vous devez entendre que vous devez les soutenir.
      A vous de jouer !
      Marc

  425. Xavier 6 années ll y a

    Bonjour,

    Merci pour cette video trés intéressante,

    vivement la suite …

  426. Audrey 6 années ll y a

    Quel point de vue différent !!! ça va peut-être m’aider à résoudre quelques incomforts.
    Merci!
    Audrey, violoniste

  427. C.R. 6 années ll y a

    Merci beaucoup!
    Très instructif !
    J’ignorais le poids des bras (3X2 kg ! ), cet exercice de l’escrimeur les fait devenir « plumes », c’est tellement agréable !
    A bientôt,
    CR.

  428. Marie-Luce 6 années ll y a

    Merci beaucoup pour cet exposé très clair et très pertinent !
    Ah, si nous avions pu en bénéficier lors de nos études au Conservatoire Royal, bien des douleurs auraient été évitées ….

  429. laurent 6 années ll y a

    très interessant ! merci !

  430. BC 6 années ll y a

    Merci pour cette vidéo très explicite.
    A quand la possibilité de disposer de celle-ci enregistrée sur DVD un fois le cycle terminé ?
    Cela permettrait à ceux qui habitent loin de Paris ou n’ont pas le loisir de venir vous rencontrer de bénéficier de ces conseils.
    BC

  431. guillaume (Guitariste) 6 années ll y a

    Merci pour cette première vidéo très claire, ça aide !

  432. Deslauriers 6 années ll y a

    Cher Monsieur Papillon,
    Génial ! merci pour cette vidéo ! justement, je voulais me mettre à l’escrime !!! Alors… je n’ai peut-être pas besoin de me lancer dans un nouveau sport, mais je devrais tout simplement travailler le violon différemment ! Je comprends déjà mieux le fonctionnement de mes omoplates en ayant fait l’escrimeur en miroir avec vous !!! à bientôt, sur le web !
    Rosa

  433. christophe 6 années ll y a

    Cher monsieur Papillon, merci infiniment de cette initiative porteuse d’espoir pour tous les musiciens professionnels qui vivent avec cette tristesse immense de ne plus savoir ce que jouer librement veut dire, et qui sont confrontés à l’incompréhension de ceux qui les entourent.
    Christophe, pianiste.

    • marc 6 années ll y a

      Merci pour votre ressenti qui donne raison à mon investissement.
      C’est bien ce qui m’encourage à continuer.
      Marc

  434. chassang 6 années ll y a

    Merci pour cette 1ère vidéo .
    Tout au long d’une carrière de pédagogue je me suis posé des milliers de questions que j’ai essayé de résoudre à ma façon. Vous apportez des réponses claires étayées sur des connaissances scientifiques solides que nous n’avons pas.
    De quoi reprendre vraiment confiance en notre si beau métier !
    Mes attentes pour la suite : le souffle, le trac … Merci encore

    • marc 6 années ll y a

      La respiration (le souffle) est un lien entre la posture et l’émotionnel (le trac).
      J’aborderai la question de la respiration dans la deuxième vidéo.
      Merci pour votre commentaire et à très vite,
      Marc

  435. sandra 6 années ll y a

    Bonjour, merci pour cette vidéo. L’exercice est très clair, j’ai tout de suite ressenti la différence. Je me demande comment l’enseigner à mes élèves? J’attends la suite avec impatience.
    Sandra – pianiste – Genève.

    • marc 6 années ll y a

      De mon point de vue, pour enseigner un mouvement corporel ou une posture, il est essentiel que le musicien l’ait d’abord intégré pour lui même.
      Une fois que vous vous serez bien approprié l’exercice, vous constaterez qu’il vous est très aisé de le transmettre.
      La pédagogie de ces éléments corporels (technique instrumentale) est un des thèmes qui me tient le plus à coeur.
      Les plus jeunes musiciens doivent en bénéficier autant que les musiciens professionnels plus expérimentés.
      Marc

  436. JP 6 années ll y a

    Superbe vidéo – il me tarde de découvrir la suite !

    Merci Marc pour ce partage !

    JP

  437. antoine Stéphan 6 années ll y a

    Explication trés simple et compréhensible par tous de l’interêt du travail d’équipe musculaire dans un souci d’économie d’énergie en situation de jeu. Merci Marc

  438. Helene 6 années ll y a

    Merci

  439. Rose-May 6 années ll y a

    Bonjour,
    Je suis trèsq très intéressée et vais regarder la suite avec beaucoup d’attention.
    Sans être professionnelle, je joue du piano et de la trompette, et j’y consacre du temps depuis que je suis en retraite.
    Or, j’ai une tendinite au coude qui ne m’enpêche pas de jouer, mais qui persiste depuis plus d’un mois…
    Par ailleurs, je me crispe facilement quand je n’obtiens pas le résultat musical que je souhaite…
    Rose-Mary

  440. Martine Labbé 6 années ll y a

    Bonjour,

    j’ai beaucoup aimé quand vous avez parlé des automatismes à développer chez le musicien.
    C’est un peu paradoxal : une des causes de la douleur chez le musicien c’est la répétition du mouvement et afin de bien intégrer un mouvement il faut le répéter !
    D’où l’importance d’exécuter un mouvement avec un juste équilibre de la tension nécessaire pour exécuter ce geste.
    Il est vrai que les musiciens peuvent changer rapidement des habitudes mais je remarque beaucoup de tensions superflues chez les étudiants avec qui je travaille lorsque nous tentons de changer une mauvaise position.
    Je trouve cela difficile de changer des mauvaises habitudes auprès des élèves (je travaille principalement avec des élèves du primaire et du secondaire, 7 à 16 ans).
    Auriez-vous des suggestions pour garder la détente tout en changeant une mauvaise habitude?
    Martine Labbé, violoniste

  441. Elizabeth 6 années ll y a

    Merci pour cette vidéo.
    Déjà sensibilisée par des techniques respectueuses du corps et de nos limites….
    Toujours appréciable de recevoir de nouvelles approches !
    Merci, j’attends la suite avec impatience
    Elizabeth

  442. Thierry Champs 6 années ll y a

    Bravo Marc pour cette belle initiative.

    Après trois formations avec toi, la première par curiosité qui m’a permis de comprendre le fonctionnement de notre corps et non m’arrêter à des idées reçues transmises par de nombreux professeurs, et les 2 autres pour approfondir le sujet, je peux dire que le plaisir de jouer est omniprésent.
    Ces vidéos sont un avant-gout de ce que tu peux traiter dans tes formations.

    J’encourage mes collègues musiciens et musiciennes à passer le cap de la douleur quelle qu’elle soit en suivant tes formations.

    Je te souhaite un bon succès avec ce projet qui j’en suis certain redonnera confiance à de nombreuses personnes.

    Thierry Champs – Trompettiste et professeur à l’Université du Québec à Montréal

  443. Jérôme 6 années ll y a

    Merci Marc pour cette vidéo…. et surtout pour vos précieux conseils prodigués ces derniers mois !
    Vous êtes l’une de mes plus belles rencontres musicales.
    Jérôme – Nouvelle-Calédonie.

  444. Charles Olivero 6 années ll y a

    Bonjour Marc et merci pour ces vidéos que je regarde avec beaucoup d’intérêt.
    Aborderez-vous également le problème de la dystonie dans cette série ou dans une autre ?
    Je vous remercie et vous souhaite beaucoup de succès dans cette entreprise.

    Charles (guitariste)

  445. Roxane 6 années ll y a

    Merci pour votre mail que je découvre ce matin.
    Je suis très impatiente de découvrir la suite car pour le moment le plaisir est bien absent de mon jeu, la part de contractions étant bien importante…
    Bonne journée et à bientôt,
    Roxane

  446. Hélène 6 années ll y a

    Excellent !!!
    Je suis très heureuse de recevoir cette vidéo… Cest un cadeau pour nous musiciens :)
    En attendant la deuxième, je profite de la première vidéo.
    Merci beaucoup!!! Bonne semaine !
    A bientôt
    Hélène – pianiste

  447. Olivier 6 années ll y a

    Bonjour,
    J’ai reconnu dans cette vidéo le discours extrêmement positif. Je vous remercie de partager ce travail sur internet, j’utilise chaque jour les techniques étudiées avec vous pour améliorer mon rapport à l’instrument et les résultats sont là. J’ai hâte de voir la suite!
    Bonne continuation,
    Olivier – batteur

  448. Céline 6 années ll y a

    Bonjour Marc,

    Merci pour toutes ces nouveautés, je suis très intéressée.

    Amicalement

    Céline – guitariste

  449. C.R. 6 années ll y a

    Bonjour Marc,
    bravo pour le site et pour la première vidéo.
    Je pense que ce sera un outil intéressant pour les musiciens, et si je peux me permettre une suggestion, je trouverais super intéressant d’avoir un forum où l’on peut vous poser des questions sur des cas concrets, ou voir certaines partie d’exercices en vidéo…
    Je me réjouis de voir les autres vidéos !
    Salutation,
    C.R.

  450. Olivia 6 années ll y a

    Bonjour, j’ai bien aimé cette vidéo. J’ai parfois mal un peu au poignet. J’ai hâte de voir les autres vidéos, c’est très intéressant !
    merci
    Olivia

  451. Benoit 6 années ll y a

    Il existe une loi dont je ne connais plus le nom qui dit qu’un battement d’aile de papillon en Amazonie est capable de déclencher une tempête en Asie.
    Je souhaite donc que vos conseils déclenchent un tsunami dans la communauté musicale professionnelle et dans les écoles de musique, conservatoires et autres.
    Malheureusement ces précautions à prendre sont rarement enseignées… aux enseignants … c’est dire pour les élèves !
    Voilà pourquoi je souhaite une longue vie à ce site, et je remercie Marc de cette superbe initiative.
    Benoit, jeune vieux violoncelliste

  452. C.S. 6 années ll y a

    Très intéressée par votre approche… suis sans cesse en quête d’une meilleur osmose avec mon instrument…
    C.S.

  453. Luc 6 années ll y a

    Bonjour Marc,
    J’ai regardé avec interêt cette première video que vous soumettez aux musiciens tels que moi, et j’ai trouvé votre argumentation et votre gestuel très pedagogiques et explicites…
    je vous félicite, je ne manquerai pas de suggerer cette video à mes élèves et amis musiciens…
    Merci de cette contribution à leur bien-être musical…
    Luc. guitariste

  454. Greg 6 années ll y a

    Bravo ! J’ai déjà lu de nombreux ouvrages sur le sujet, mais j’ai trouvé que des vidéos seraient peut-être utiles pour mieux démontrer les idées évoquées. J’ai hâte de voir la suite …

  455. Alfonso 6 années ll y a

    Merci Bcp !!!
    À +.

  456. Romain 6 années ll y a

    Excellent outil pour les jeunes musiciens en formation !

  457. Frédéric Demers 6 années ll y a

    Bonjour mon cher Marc,
    Encore, mais cette fois en public, BRAVO! Tout est très clair, bien fait!
    Bien que je n’ai pas de douleurs, je me sers de tes vidéos pour prévenir les douleurs et pour me rappeler cette session d’une semaine avec toi en 2008, qui a changer énormément de chose dans ma vie!
    Ce que ça m’apporte, c’est plus d’endurance donc encore plus de plaisir à jouer!
    Merci!
    Fred Demers – trompettiste et pédagogue Québec (Canada)

  458. Nicolas 6 années ll y a

    Merci
    C’est avec impatience que j’attends les autres vidéos
    Cdlt
    Nicolas – Guitariste

  459. Pierre 6 années ll y a

    Bonjour !
    Très intéressante la vidéo. Je souffre d’un mal au dos que je sais dû à la pratique de mon instrument, le piano. J’espère que tous vos conseils pourront m’aider!
    J’attends les autres vidéos avec impatience.
    Merci de s’intéresser à nous, les musiciens!
    Pierre

  460. Véronique 6 années ll y a

    Un grand merci pour cette initiative ….qui fait du bien !
    Je reçois cette vidéo via un de vos contacts et je ne peux que réagir : une bouffée d’air frais, des mots jamais prononcés qui réconcilient et donnent un peu d’espoir, un rayon de lumière sur ces chemins de solitude ou l’on s’égare et ou parfois, « musicien professionnel » n’a plus de sens.
    Ces vidéos seront sans aucun doute attendues avec impatience, regardées avec bonheur. En tout cas, je ne les manquerai pas!
    V.

  461. Claire 6 années ll y a

    Simplement merci de vous intéresser à nos problématiques. Les prendre en considération est déjà essentiel. L’isolement face à nos difficultés, l’incompréhension du corps médical face à des choses extrêmement subtiles, c’est la traversée du désert..
    Que l’on s’y pose en cherchant à comprendre ne peut nous être à tous qu’instructif et bénéfique.
    Claire

  462. Jacques 6 années ll y a

    Merci pour cette vidéo que j’ai regardée avec attention.

    Je vous souhaite une très bonne journée !

    Jacques. Chanteur . guitariste

  463. Martin 6 années ll y a

    Merci Marc !
    Merci de m’avoir envoyé cette vidéo très encourageante et motivante.
    Martin – trompettiste

  464. George 6 années ll y a

    Bonjour,
    Je suis contrebassiste.
    J’ai reçu votre e-mail avec beaucoup de plaisir. Je dis simplement que la relation entre mon esprit et mon corps avec mon instrument a changé remarquablement à partir de vos conseils. Je souhaite juste vous partager cela…
    Merci !
    George – Paris

  465. Caroline 6 années ll y a

    Merci d’avoir ainsi présenté l’importance de prendre en considération la fonction corporelle dans la la pratique instrumentale, pour développer plaisir et performance dans le jeu musical …
    L’idée et la conception de cette vidéo sont vraiment excellentes pour « faire passer le message »…
    et je ne résiste pas à l’idée de la joindre à mes meilleurs voeux pour la nouvelle année, vers les amis musiciens!
    Bravo et à bientôt!
    Caroline, violoniste à Mulhouse

  466. S.V. 6 années ll y a

    Merci pour le partage.
    Je suis impatiente de découvrir votre vision des choses. C’est un domaine qui m’intéresse beaucoup. J’y travaille depuis 25 ans en m’inspirant de toutes les techniques corporelles et de travail du souffle possibles.
    Belle journée à vous.
    S. V.

  467. Juliette 6 années ll y a

    Merci pour ces informations, je me reconnais dans votre description.
    En ce qui me concerne, je n’habite pas sur Paris et c’est très agréable de pouvoir vous suivre à distance. Un ami musicien m’a parlé de votre approche et j’attends avec impatience la prochaine video!
    je regarde avec plaisir vos vidéos. Je suis très contente que le monde des musiciens se sensibilise de plus en plus à l’aisance de jeu. (encore quasiment inexistant dans les conservatoires, et c’est grave ! ).
    J’ai grandi sans corriger de grandes courbures du dos dues à cette mollesse dont vous parlez. J’ai appris à conscientiser mes tensions, et à les stopper.
    Le tout, surtout en évitant de se redresser en tirant les épaules en arrière (cette différence entre tension et tonus juste étant très difficile à trouver).
    Par contre, je butte toujours sur la question de la respiration. Etant violoniste, je me sens souvent un peu coincée de ce coté là.
    Y a t-il un secret?
    Merci encore,
    Juliette, violoniste – Nice