Plaisir de jouer et performance du musicien.
L’exigence professionnelle peut repousser toujours à plus tard le plaisir

Plaisir de jouer et performance du musicien.
L’exigence professionnelle peut repousser toujours à plus tard le plaisir

Anatomie, Technique et Performance
sont les mots clefs de cette approche !

Le plaisir de jouer est souvent présent dans l’idée que l’on se fait de la pratique instrumentale.
Toutefois, l’exigence professionnelle peut, dans les faits, limiter le plaisir.
Un geste pris en compte, répété et ressenti comme un geste facile car ajusté,
peut être une source importante du plaisir de jouer.

Le musicien se doit de progresser techniquement et dans l’expression émotionnelle – donc musicale.
Pour cela, il organise son éducation en fonction de sa personnalité, de ses rencontres, de ses besoins.
Malgré tout, il n’est pas rare que le plaisir s’atténue et finisse par disparaître,
d’autant plus vite si la douleur est présente.

L’idée de plaisir est trop souvent relégué au second plan
chez le musicien professionnel.

Le perfectionniste du musicien le place dans un travail acharné.

La répétition excessive d’un même geste fatigue les tissus musculo-tendineux et le plaisir ne se mélange pas à la douleur…

La quête de l’excellence est une réponse au biais du perfectionnisme.

La gestion des troubles liés à la pratique instrumentale concerne à la fois les musiciens,
les médecins et les kinésithérapeutes.
La communication entre ces différents spécialistes nécessite un langage simple et précis.

Les années 70 ont vu la médecine du sport se développer.
Aujourd’hui, de la même façon que le sportif professionnel,
le musicien devrait pouvoir être entouré d’une équipe pluridisciplinaire :
entraîneur, rééducateur, masseur, médecin, psychologue, chirurgien…

La différence fondamentale entre le musicien et le sportif est que le musicien recherche systématiquement
une finesse d’exécution en bout de chaîne afin de libérer la main sur l’instrument, à la différence du sportif
qui recherche nécessairement la puissance…

 

En médecine la main est une spécialité !
La main du musicien est une double spécialité.

JOUER avec ENDURANCE ! Apprendre est en soi une source de joie : www.marcpapillon.com Joie de découvrir. Joie de se découvrir. Il existe des solutions de prévention et d'optimisation et d'optimisation. Abonne-toi à la chaine YOUTUBE : https://www.youtube.com/user/AArtistesPerformancePartage à tes amis musiciens, chaque jour je te partage de nouvelles infos sur ton quotidien, ta pratique, ton organisation de travail, et le plaisir de jouer longtemps et sans douleur : www.marcpapillon.com