La Tête : une masse équilibratrice, imaginez l’importance d’un bon « port de tête !

La Tête : une masse équilibratrice, imaginez l’importance d’un bon « port de tête !

Le rôle de la tête dans la posture du musicien

Cet énoncé nous donne, à travers trois mots très importants, une sorte de définition de  ce qu’est « la tête » :

  • C’est l’une de nos extrémités : elle se situe en effet au bout d’une chaîne
    qui partirait des pieds et qui traverserait tout le corps. Reliée au reste du corps
    par le cou et la nuque, elle doit donc rentrer en compte lorsque l’on parle de posture.

 

  • La tête est aussi une masse : elle a un poids relativement important (environ quatre kilos)
    qu’il faut prendre en compte. En effet, ces quatre kilos pèsent lourd sur ce cou et cette nuque,
    et si la tête n’est pas elle-même équilibrée, elle ne pourra pas tenir ce rôle équilibrateur.
    On peut donc imaginer l’importance d’un bon « port de tête »,
    aspect dont on prendra conscience à travers un déroulement pratique.

 

 

Si la tête joue un rôle dans la posture, il ne faudra donc pas oublier de prendre en compte l’intégralité du corps
dans les exercices de préparation ainsi que pendant le jeu.

Voyons à présent un trajet possible afin de prendre conscience de la place de la tête dans une posture équilibrée :

  • Assis en bord de chaise, les deux pieds bien ancrés au sol, s’enrouler la tête en bas, les bras entre les genoux, respirer amplement et sentir la détente des muscles du dos. Puis remonter lentement en terminant par la nuque et la tête.

 

  • Debout, bras ballant, sentir l’ancrage des pieds dans le sol et maintenir un regard dirigé un peu plus haut que l’horizon.

 

  • Se « grandir » en sentant les deux forces contraires :
    les pieds subissent une forte gravité [1] tandis que la tête « pousse vers le haut »,
    comme si elle était tirée par un fil de marionnettiste.

 

  • Enfin, pour libérer la nuque et permettre à la tête de profiter de toute sa mobilité,
    faire des petits « oui » et « non » qui seront d’autant plus confortables
    que la posture aura bien été équilibrée par toutes les étapes précédentes.

 

Le musicien a donc besoin de prendre conscience de la mobilité de sa tête,
des forces contraires qui lient la tête et le haut du corps aux pieds et au bas du corps (exercice du « grandissement »).

Le poids important de la tête a donc une influence directe sur la fatigue (torticolis, tensions cervicales et du haut des épaules etc…)
ou le bien-être du cou, de la nuque et également des épaules qui servent malheureusement
souvent à compenser une tête que le musicien ne « tient » pas :
C’est la tête en avant du pianiste qui déchiffre, la tête figée sur le côté du guitariste classique…

Autant de position synonymes de mauvaises tensions,
de raidissements douloureux.

 

Sur le plan personnel, je ressens de nombreux bénéfices de cette prise de conscience du lien « tête-posture » :

Grâce à quelques exercices que je répète assez souvent, mon travail est plus « conscient »,
plus détendu, notamment au cours du déchiffrage où je parviens mieux à contrôler
une tête qui avait tendance à « plonger » dans la partition.

Sur un plan pédagogique, il me semble que les jeunes musiciens,
dont la posture est au cœur de l’attention de l’enseignant,
peuvent vraiment gagner en équilibre général, en comprenant que « mobilité » ne veut pas dire « agitation »,
et en entendant qu’une posture équilibrée rime souvent avec un son équilibré…

 

Article rédigé par Florent Simon – pianiste et pédagogue – Metz

Synthèse du cours  “Geste et Posture : Préparation physique et mentale du musicien” de Marc Papillon

 

[1] C’est la pesanteur, la « force qui attire les corps vers le centre de la Terre » (Le Petit Robert)

JOUER avec ENDURANCE ! Apprendre est en soi une source de joie : www.marcpapillon.com Joie de découvrir. Joie de se découvrir. Il existe des solutions de prévention et d'optimisation et d'optimisation. Abonne-toi à la chaine YOUTUBE : https://www.youtube.com/user/AArtistesPerformancePartage à tes amis musiciens, chaque jour je te partage de nouvelles infos sur ton quotidien, ta pratique, ton organisation de travail, et le plaisir de jouer longtemps et sans douleur : www.marcpapillon.com